Pages: [1] 2   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: votre avis sur l'agrandissement du Parc  (Lu 13218 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
snowstorm
Le moniteur de ski du forum
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 744



Voir le profil
« le: 16 Avril 2006 à 18:10:15 »

Citation de: le monde .fr
Le rachat du PSG, mardi 11 avril, par Colony Capital, Morgan Stanley et Butler Capital Partners, devrait s'accompagner d'un important plan de rénovation du Parc des Princes. Colony Capital, géant américain de l'immobilier, aurait notamment l'intention de développer l'offre commerciale aux abords du stade du 16e arrondissement de Paris.

L'un des projets des nouveaux dirigeants du PSG a toutefois pu étonner : ils envisagent d'abaisser la pelouse du Parc de 70 centimètres pour hisser la capacité des tribunes de 44 000 à 54 000 places. Le stade est pourtant construit en cuvette, sur des parkings et au-dessus du périphérique.

Roger Taillibert, l'architecte qui a construit le Parc des Princes en 1972, assure que l'opération est possible : "C'est un vieux projet qui avait déjà été évoqué du temps de Canal+. Techniquement, c'est sans problème : le tunnel du périphérique passe sous les tribunes, pas sous la pelouse. En abaissant celle-ci, on peut rajouter des sièges à condition de les disposer en courbe, selon une parabole."

Toujours actif à 80 ans - il conçoit des stades en Afrique du Sud en prévision de la Coupe du monde de 2010 -, l'architecte prévient pourtant que rien ne pourra se faire sans lui. "Le PSG devra me demander mon accord et me commander des études spécifiques pour ces aménagements." La collaboration ne devrait pas poser de problème : "Je connais très bien Sébastien Bazin, qui dirige Colony Capital en France, indique M. Taillibert. Je travaille avec lui sur d'autres affaires."

Bon connaisseur des stades, ce membre de l'Académie des beaux-arts prévient toutefois : "Les stades de plus de 50 000 places sont très difficiles à gérer et le PSG manque d'abonnés. Il serait plus intelligent de créer plus de loges, comme je l'avais prévu au départ, et de rajouter des parkings."
Grégoire Allix

Alain Cayzac a également déclaré vouloir agrandir le parc des princes.

Plusieurs reflexions me viennent à l'esprit:
- Le temps de travaux

Si ce projet prend corps, les travaux risquent de durer plusieurs mois au bas mot. Il faudra donc trouver refuge dans un autre stade le temps des travaux. Le stade de France semble tout désigné, si le calendrier de celui ci le permet.

Celà suppose que les PSG, dans les saisons qui viennent, jouera une partie de saison au moins au stade de France...

- agrandir. Oui, mais pour faire quoi?

Soyons clair. Ce projet d'agrandissement aura pour objectif principal de créer de nouvelle loges. En effet, le parc des princes manque cruellement de loges. Les entreprise franciliennes susceptibles d'acheter ces emplacements pourront ainsi avoir accès au parc.
Et cessons les discours demago du genre " oui, mais les loges on s'en fout, c'est des places pour les supporters, les vrais qu'ils faut".

Pour avoir une équipe performante, il faut fédérer autour de soi le tissu industriel francilien. C'est une source d'argent facile à budgetiser, durable, permettant de créer un reseau autour du club.
L' OL l'a bien compris, les loges sont une aide financière et relationnelle importante pour un grand club de football.

Et puis, dans l'agrandissement, les tribunes se rapprocheront probablement du bord du terrain. Le parc des princes est deja une caisse de résonance. Si en plus, le public est au plus près de l'action, celà n'en sera que plus impressionant pour l'adversaire

L'éventualité SDF repoussée

Avec l'arrivée de repreneurs, le spectre du stade de France plane automatiquement autour du parc.
Même si la concession avec le ville de Paris court encore pour un moment, un agrandissement et une modernisation du parc scellera l'avenir du PSG porte d'Auteuil.

La création de boutiques, restaurants etc... qui risque d'accompagner ce projet transformera certainement le parc en un stade à l'américaine...mais il s'agit d'anticiper.
En restant conservateur, le comité d'organisation " France 98" a fait prendre un train de retard aux stades français.

Le PSG cede peut etre au méchant capitalisme, mais en agissant ainsi, il vit avec son temps. Le temps de foot business. Et puis, les grandes équipes ne survivront que dans des stades susceptibles de créer un revenu stable et confortable. C'est triste, mais il en est devenu ainsi.

Le parc doit se moderniser pour que le PSG devienne une entreprise rentable.Canal est parti, le temps de clubs associations est révolu, il faut gerer la chose de manière rationnelle.

Et Jean Bouin?

C'est marrant, personne n'en a parlé. Mais il est desormais quasi aquis que Jean Bouin va etre agrandi lui aussi.
Et pourquoi Colony n'aurait'il pas investi également dans cette optique. Afin de se rapporcher de la mairie de Paris et de participer à un grand projet Jean Bouin/ Parc avec des parkings, un grand centre commercial et tutti quanti....

Affaire à suivre mais bon, la Mairie de Paris qui trainait un peu les pieds pour Jean Bouin trouverait là quelqu'un susceptible de mener à bien un grand projet sportif/ immobilier/ Marketing....

D'ailleurs, j'ai cru comprendre que Cayzac souhaitait développer les relations avec le stade Français...



Voilà pour mes reflexions, bien loins du milieu du sport certes mais pleines d'espoirs.

J'attends avec délectation votre avis sur le sujet. en attendant, je pars....au parc.


Snow, qui préferait quand même Luc Dayan....
Journalisée

MARKOSUP
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 191


Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: 17 Avril 2006 à 01:22:34 »

Un article de "stadesmythiques.com", je sais pas trop ce que ça vaut, je l'ai lu nulle part ailleurs :
Citation de: Stades mythiques
Parc-des-Princes : les projets se précisent
14 avril 2006 17:11

Comme prévu - et bien que les acteurs du projet aient partiellement changé au dernier moment - le Paris-Saint-Germain a été cédé à des fonds d'investissement américains, en particulier Colony Capital. L'intérêt de ce groupe semble clairement suscité par l'opportunité que représente le Parc-des-Princes, propriété de la Ville de Paris, mais concédé au PSG sous exclusivité.

Selon les propos d'Alain Cayzac, le futur président du club, le déménagement du PSG est désormais totalement exclu, y compris à l'avenir. En revanche, le Parc-des-Princes serait modernisé et agrandi. Sébastien Bazin, représentant de Colony Capital en Europe, a ainsi montré du doigt "le retard des équipements sportifs en France par rapport aux Etats-Unis et en Angleterre." Colony Capital souhaiterait donc donner au club "des équipements sportifs de très haut niveau." Une annonce qui concerne d'ailleurs également le centre d'entraînement du Camp-des-Loges, à Saint-Germain-en-Laye.

Selon Alain Cayzac, le projet d'abaissement de la pelouse du Parc-des-Princes, déjà évoqué sous Francis Graille, et qui permettrait d'augmenter la capacité du stade de 44 000 à 54 000 places environ (pour 70 centimètres de creusement), serait ainsi mis à l'étude (les contraintes techniques que pose le passage du boulevard périphérique sous le stade restant pour le moment une inconnue). Mais Colony Capital, dont la cible principal du nouvel investissement semble bel et bien le Parc-des-Princes, aurait d'autres idées en tête.

Le groupe américain pourrait ainsi chercher à prendre part au projet de reconstruction du stade Jean-Bouin attenant, propriété du groupe Lagardère. Un projet commun serait donc voué à naître, ne laissant qu'un seul stade sur les deux actuels, et profitant de l'espace libéré par le stade Jean-Bouin pour y bâtir un complexe commercial, qui pourrait aussi inclure un "dome" à l'américaine pour les sports en salles et des spectacles grand public. Ce projet pourrait également comprendre des espaces de stationnement, un problème récurrent pour le Parc-des-Princes les soirs de match.

L'invitation d'ores et déjà formulée par Alain Cayzac au Stade Français, pour un déplacement permanent de l'équipe parisienne de rugby au Parc, semble corroborer cette volonté de rapprochement. Dans la reprise du PSG le sport semble d'évidence une question de second plan.
Journalisée

MARKOSUP
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 191


Voir le profil WWW
« Répondre #2 le: 26 Novembre 2009 à 13:58:55 »

Quelques infos...

Citation de: Tract des Lutèce Falco, distribué contre Nice
Le Parc est en danger

Amoureux du Paris-SG, bonsoir. L’avenir du Parc des Princes est incertain. Les instances nationales de football souhaitent que la France se porte candidate à l’organisation de l’Euro 2016. La Mairie de Paris désire que le Parc soit de la partie. L’occasion rêvée de rénover le stade. Un projet de rénovation qui inspire la méfiance.
Colony Capital est déjà sur le coup. Le fonds d’investissement américain, actionnaire majoritaire du PSG, devrait financer la rénovation. Et devenir ainsi le propriétaire du stade pour au moins 69 ans. Qu’adviendra-t-il si Colony Capital décide de vendre le club ? Qu’adviendra-t-il si le repreneur du club ne peut, ou ne veut pas payer le loyer que lui imposera Colony Capital pour que le PSG évolue au Parc ? Le Parc des Princes et le Paris-Saint-Germain FC sont deux entités indissociables. Le contrat qui sera signé entre la Mairie de Paris et le titulaire du bail doit impérativement mentionner ce lien indéfectible.
De toutes les manières, cette rénovation éloignera le Paris-SG du Parc des Princes. En fonction de la durée des travaux, le PSG devra jouer un nombre plus ou moins important de matchs à domicile dans un autre stade que celui de la Porte de Saint-Cloud. Nous exigeons que le responsable de la rénovation prenne les dispositions nécessaires pour que le PSG soit délocalisé le moins de temps possible.
Et quelle rénovation ? Selon nos informations, le projet de rénovation ne prévoit pas une augmentation de la capacité du stade. Il prévoit une amélioration de la tribune de presse, un réaménagement des loges existantes et la création de nouvelles loges. Nous nous opposons à ce que cette rénovation marque une progression des tribunes pour privilégiés sur les tribunes populaires. Ces tribunes populaires sont l’âme du Paris-SG. Elles ne doivent pas être reléguées au second plan, derrière le confort des consommateurs de petits fours et de champagne.
Sans parler de l’augmentation du prix des abonnements qu’entraînera cette rénovation. Le réaménagement du Parc des Princes ne doit pas chasser le public populaire qui peuple ce stade, match après match, saison après saison, depuis des années. Une population fidèle qui n’hésite pas à faire des sacrifices financiers pour voir les rouges et bleus évoluer tous les week-end. Cette rénovation ne doit pas constituer une porte ouverte à l’augmentation du prix des abonnements.
Ensemble, tous ensemble, nous devons être prêts à nous mobiliser pour que ce stade mythique demeure le stade du Paris-Saint-Germain FC. Nous devons être prêts à nous mobiliser pour qu’il demeure un stade composé de tribunes populaires, où tous les amoureux du Paris-SG, quels que soient leurs moyens financiers, puissent venir chanter pour leurs couleurs et animer leur tribune. Le Parc des Princes est notre maison. La maison du PSG. Il est de la responsabilité de tous de la préserver. Soyons vigilants.

Lutece Falco 1991, ultras Paris-SG



Citation de: Communiqué de presse des Lutèce Falco envoyé avant PSG-Nice
Communiqué de presse des Lutece Falco
Association de supporters du Paris-Saint-Germain Football Club

Non à la prostitution du Parc des Princes

Nous, Lutece Falco 1991, association officielle de supporters du Paris-Saint-Germain Football Club, nous mobilisons contre le projet de rénovation du Parc des Princes. Un projet gangréné par des négociations frauduleuses. Un projet qui met le PSG en danger. Un projet qui signe l’arrêt de mort des tribunes populaires.

La France souhaite accueillir la Coupe d’Europe de Football en 2016 et la Mairie de Paris désire que le Parc des Princes soit de la partie. La municipalité ambitionne alors de rénover l’enceinte sportive du PSG. Coût des travaux : entre 60 et 120 millions d’euros. Une fortune pour la Mairie de Paris. Pas pour Colony Capital, le fonds d’investissement américain, actionnaire majoritaire du club de la capitale, avide de bonifier l’ensemble immobilier que constitue le stade de la porte de Saint-Cloud et ses alentours. Et d’en devenir le quasi propriétaire : celui qui financera les travaux se verra attribuer un bail emphytéotique de 69 à 99 ans.


Négociations frauduleuses

Selon nos informations, l’attribution du projet de rénovation est une mascarade. La Mairie de Paris va lancer un appel d’offre. A quoi bon ? Colony Capital négocie en amont et semble déjà être le seul maître à bord. Quel intérêt de lancer un appel d’offre alors que le futur bailleur est déjà choisi ?
Toujours selon nos informations, le pseudo candidat se serait même déjà mis d’accord avec le groupe Bouygues pour qu’il fasse mine d’enchérir lors de l’appel d’offre. Des méthodes frauduleuses. Au sens du droit communautaire, une concession de travaux, qui ferait de l’accord conclu entre la ville de Paris et le fonds d’investissement un contrat illégal.
Le Parc des Princes ne doit pas être prostitué au proxénète financier le plus influent. Ce stade mérite un projet de rénovation transparent, sans marchandage mafieux ni magouilles politico-financières.


Le PSG en danger

Et quel avenir pour le PSG ? Comme toujours, la primauté de l’aspect financier balaye toutes les autres considérations. L’important est d’accorder cette rénovation au plus offrant, et peu importe la teneur du projet. On s’empresse de promettre les clés du Parc des Princes en échange d’une assurance de financement, mais quelles sont les promesses en retour ? Si Colony Capital devient le nouveau propriétaire du stade, qu’adviendra-t-il si le fonds d’investissement décide de vendre le club ? Le repreneur du PSG acceptera-t-il le loyer que lui imposera Colony Capital pour que le PSG continue à jouer au Parc ?
Le Parc des Princes et le Paris-Saint-Germain Football Club sont deux entités indissociables. Le projet de rénovation définitif doit impérativement mentionner le maintien des rencontres à domicile du PSG au Parc des Princes, et ce, quels que soient les éventuels changements d’actionnaires.


La mort des tribunes populaires

Et quel avenir pour le Parc des Princes ? Les habitués des travées du Parc des Princes et les associations officielles de supporters - fidèles parmi les fidèles bien avant que Colony Capital ne décide de devenir propriétaire du PSG - n’auront même pas voix au chapitre. Aucune concertation, aucun dialogue n’ont été envisagés avec les résidents habituels du Parc des Princes.
Et quel est le but de la rénovation ? Logiquement, augmenter la capacité du stade ? Non. Toujours selon nos informations, c’est plutôt vers une augmentation de la capacité des loges et une diminution des places classiques que l’on s’oriente. L’augmentation de la capacité du stade ne serait qu’une sorte de scénario bis. En d’autres termes, ce projet de rénovation est synonyme de mort progressive pour les tribunes populaires. Et il ne fait aucun doute que ce type de rénovation entraînera une augmentation significative du prix des abonnements. Sans parler de la disparition de nos locaux dans l’enceinte du stade. En d’autres termes, une autre mort. Celle des associations de supporters.

Le projet de rénovation tel qu’il se dessine est inacceptable. Lors du prochain match au Parc des Princes, PSG-Nice, le samedi 7 novembre, des tracts seront distribués dans l’ensemble du stade pour s’opposer à ce projet. D’autres mobilisations sont prévues.
Le Parc des Princes n’est pas une prostituée dont on se sert pour assouvir ses fantasmes immobiliers et financiers. Et Colony Capital n’en est pas le maquereau mafieux majoritaire. Le Parc des Princes est l’âme du Paris-Saint-Germain FC et des amoureux du club. Les négociations doivent se faire de manière transparente et le projet doit naître d’une concertation avec toutes les parties concernées afin que l’esprit du Parc des Princes ne soit pas écorné. Nous y veillerons.

Lutece Falco 1991


Citation de: Résumé de l'article de L'Equipe
Le Conseil de Paris doit lancer ce mardi la consultation devant aboutir à la conclusion d'un bail emphytéotique administratif (BEA) pour la rénovation et l'exploitation du Parc des Princes, propriété de la Ville de Paris. Ce BEA, dont la durée devrait s'étirer sur cinquante ans, viendrait se substituer à l'actuelle concession, conclue en 1999 et accordée par la Mairie jusqu'en 2014 à la Société d'exploitation sports-Événements (SESE), propriété de Colony Capital, l'actionnaire principal du PSG (95,8 %).

Le fonds d'investissements basé à Los Angeles est largement favori pour remporter cet appel d'offres et piloter ainsi les travaux de modernisation du Parc. Estimé à 70 millions d'euros (et financé quasi exclusivement par des fonds privés), ce lifting est envisagé même si la France n'obtient pas l'organisation de l'Euro 2016. En attendant, l'actionnaire américain explore plusieurs pistes pour rendre l'enceinte plus rentable. Parmi ces options, le naming. Autrement dit, la commercialisation du nom du stade.

«La fin du Parc des Princes ?» A lire mardi dans L'Equipe, page 9


Citation de: Communiqué du PSG
Le PSG est surpris par l’article du journal l’Equipe de ce jour intitulé « La fin du Parc des Princes ? ». Personne au club ne travaille actuellement sur un tel projet. Le PSG est totalement concentré sur les échéances sportives à venir et notamment la réception d’Auxerre ce samedi.


Citation de: Communiqué de presse des Supras avant PSG-Auxerre
Paris, le 25 Novembre 2009

COMMUNIQUÉ DES SUPRAS AUTEUIL 1991 RELATIF A L’ARTICLE INTITULÉ « LA FIN DU PARC DES PRINCES ?», PARU DANS LE JOURNAL L’ÉQUIPE DATÉ 24 NOVEMBRE 2009.

Les Supras Auteuil 1991 tiennent à réagir aux informations publiées dans la presse au sujet de la stratégie globale de l’actionnaire principal du PSG, à savoir Colony Capital.

En premier lieu, nous tenons à affirmer que nous n’avons jamais été dupes des desseins qui guident les intentions de Colony Capital à l’égard du PSG. Il est toujours apparu en filigrane que ce fonds d’investissement avait mis la main sur le PSG avant tout dans une logique immobilière périphérique, domaine qui constitue le cœur de l’activité de ce groupe.

Malgré nos sérieux doutes sur la volonté de l’actionnaire de réaliser les investissements nécessaires pour hisser le club de la capitale sur le podium du football français, nous avons toujours continué à jouer notre rôle de supporters ultras en apportant un soutien inconditionnel à notre équipe, y compris lors des saisons catastrophiques durant lesquelles les rouges et bleus auraient pu descendre en seconde division.

Notre patience a atteint ses limites !

En effet, le quotidien L’Équipe, dans son édition du 24 novembre 2009, met en lumière les objectifs de Colony Capital, dont l’unique but consiste à remporter l’appel d’offres qui doit lui permettre d’obtenir la concession du Parc des Princes pour les cinquante prochaines années, via un BEA (bail emphytéotique administratif).

Dans le même article, nous apprenons que M. Sébastien Bazin s’est lancé le 7 novembre et « devant une centaine de personnes », dans « […] un discours dans lequel il évoque le naming, un concept apparu dans les stades américains et importé, ces dernières années, par des clubs anglais et allemands. Louer le nom du Parc sur une durée de dix ou quinze ans ? Dans sa quête de nouvelles ressources, le PSG de Colony ne néglige aucune piste […] »
 
Ainsi, les supporters du PSG ont eu la désagréable surprise d’apprendre deux terribles nouvelles :

La première confirme le bien-fondé de nos a priori vis-à-vis de Colony Capital : actionnaire avare et indigne d’un club comme le PSG, qui n’a jamais eu aucune intention d’investir de façon conséquente dans le secteur sportif, stratégie ridicule dont l’échec n’est plus à démontrer après quatre années parmi les plus médiocres de l’histoire du Club. Toutefois, si cet actionnaire est assez pingre et rechigne à réaliser les investissements nécessaires pour la partie sportive du PSG, Colony Capital est pourtant prêt à dépenser une fortune (on parle de 70 M€) pour obtenir la concession du Parc des Princes ! Il apparait clairement que le PSG n’est qu’un tremplin sur lequel s’appuie un fonds d’investissement américain avide de spéculation immobilière.

La seconde nouvelle se situe dans la droite ligne de la précédente, puisqu’il s’agit de renommer en Coca-Cola Stadium ou Nike Arena notre sanctuaire, notre temple, notre église : le Parc des Princes.

Que les émissaires de Colony Capital sachent bien qu’ils trouveront les supporters parisiens pour leur barrer la route du dangereux chemin qu’ils ont choisi de prendre !

Nous saurons trouver les moyens pour empêcher une telle catastrophe d’arriver. Nous avons déjà prouvé par le passé que ce genre de lutte ne tournait jamais à l’avantage de celui qui choisit de piétiner l’identité du Club. Par ailleurs, nous sommes ravis d’apprendre par la presse les projets de l’actionnaire pour le Parc des Princes, alors que cela fait des mois que nous lui demandons quelles sont ses réelles intentions à ce sujet. Quelle estime pour les principaux occupants de ce lieu si symbolique, que certains fréquentent depuis des dizaines d’années ! Quel respect pour les associations de supporters qui occupent des locaux dans le Parc des Princes et qui sont signataires d’une convention légale avec le Club ! Peut-on en dire autant de la centaine d’élus devant lesquels M. Bazin a tenu son discours sur le concept de naming le 7 novembre ?

Au vu de ces informations,  notre association considère que Colony Capital n’a aucune légitimité à diriger le destin du PSG.  Comment pourrait-il en être autrement quand l’objectif avoué de l’actionnaire est de se débarrasser du secteur sportif au bout de cinq ans, mais de s’investir sur le projet immobilier du Parc des Princes pour les cinquante prochaines années ?!

Considérant que ce fonds d’investissement utilise purement et simplement le PSG comme tremplin pour réussir un coup immobilier, nous n’avons aucun cadeau à lui faire. Partisans de la réciprocité des moyens, nous n’hésiterons pas, s’il le faut, à nous en prendre aux intérêts périphériques de Colony Capital pour arriver à nos fins. Les masques sont tombés, la mascarade est terminée.

Avant de conclure, nous ajoutons que le démenti apporté par le PSG est tout à fait insuffisant pour espérer nous détourner d’un faisceau de faits concordants, qui eux ne trompent pas. Par ailleurs, les termes employés (« Personne au club ne travaille actuellement sur un tel projet. »), bien loin de nous rassurer, renforcent notre suspicion. Déclarer que « Personne au club ne travaillera jamais sur un tel projet » aurait sans doute été plus intelligible, mais il apparait que la communication de Colony Capital a fait le choix de jouer sur les malentendus et les doubles sens. Qu’il soit entendu que cela ne se fera pas à notre détriment.

 

COLONY CAPITAL GO HOME !!! LE PARC RESTERA Á JAMAIS … CELUI DES PRINCES !!!

SUPRAS AUTEUIL 1991
Journalisée

snowstorm
Le moniteur de ski du forum
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 744



Voir le profil
« Répondre #3 le: 23 Mai 2012 à 14:07:00 »

Je deterre ce sujet qui date de 2006.
On se rend compte que le dossier n'a pas beaucoup avancé depuis. Si ce n'est que quantité d'architectes ont dû se creuser la tête entre temps pour essayer de monter un projet aux multiples contraintes.

Suite aux interviews d El Khelaifi, Je viens donc ici vous demander votre avis entre:
- Une renovation lourde du parc qui porterait sa capacité à 50 000 approx.
- Une demolition/construction qui porterait sa capacité à environ 60 000 approx.

Sachant que la difference de prix entre les deux operation n'est paradoxalement pas monstrueuse, et compte tenu des ecueils administratifs qui se posent dans les deux cas.
Journalisée

smegs
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 101



Voir le profil
« Répondre #4 le: 23 Mai 2012 à 14:38:57 »

Faut pas rêver, si le parc est démolli, il ne sera jamais reconstruit.
Le permis de démolition sera facile à obtenir, mais celui du permis de construire ? entre les recours au tiers, les avis à la population, les consultations ouvertes, les conciliations, l'avis de l'architecte, la mairie ma grand mère et le jardinier de la marie de Pontault Combaut, je n'ai aucun espoir qu'un permis soit délivré. Ou alors, le qatar rachete tout le quartier pour faire taire toutes les associations qui militent à boulogne (maire en tête!) pour que le PSG parte sous d'autres cieux.
Pour moi démollir c'est la fin.

Et pour revenir aux déclarations du jour (dont je ne sais pas et je n'essaie pas d'écrire le nom), a mon avis il prépare le terrain :
"On veut au moins, 60K au parc des princes" / "ce n'est pas possible ?" "alors on s'en va". J'espère que non, mais bon.
« Dernière édition: 23 Mai 2012 à 14:41:28 par smegs » Journalisée

tidav91
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #5 le: 23 Mai 2012 à 15:07:02 »

Perso, voila ce que j'ai lu dans le Parisien :

- Détruire le Parc et être prêt pour l’Euro 2016, c’est impossible…
- (Il sourit.) Rien n’est impossible. Notre but est d’accueillir l’Euro au Parc en 2016. (...)
Journalisée

snowstorm
Le moniteur de ski du forum
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 744



Voir le profil
« Répondre #6 le: 23 Mai 2012 à 16:22:51 »

Je me pose une question cependant.
En cas de renovation lourde, il faudra necessairement une demande de permis de construire soumis au recours des tiers.
Je ne vois pas pourquoi les riverains du parc n'effectueraient pas de recours contre un projet qui amenera plus de monde au pied de leurs fenetres et donc plus de nuisances.

Je crois surtout que vu que le parc est un batiment public, en cas de reconstruction, le probleme qui va se poser va etre d'abord le concours d'architecte, l'etude d'impact, la mise en concurrence etc...etc...
Apres, si la mairie vend le terrain à QSI, et qu'il devient 100% privé, c'est peut etre autre chose.

Dans les deux cas, je vois de multiples recours possibles contre le permis. Et l'option de reconstruction sera necessairement beaucoup plus longue.

Maintenant, je crois qu'une loi est passée pour que les constructions/renovation de stade beneficient d'un regime derogatoire. A savoir que les permis aient un statut d'interet public qui evite tout recours abusif. encore faut-il que cette loi s'applique pour un projet privé.

Faudrait creuser un peu le sujet....On a que peu d'infos dans la presse. Mais j'imagine que QSI souhaite devenir propriétaire du stade et y construire un stade de 60 000 places pouvant generer des revenus hors match ( zone commerciale, restaurants etc...). Ils mettent surement actuellement la pression sur la mairie pour acheter le parc.

Ce serait alors Colony qui serait le cocu de l'affaire. Plus de bail emphyteotique pour les ricains.

Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #7 le: 23 Mai 2012 à 17:20:11 »

smegs, le "alors on s'en va" c'est pas pour le stade, c'est pour le terrain d'entrainement.
Il vient de le repeter a Louis Attaque: ils discutent avec la ville de saint germain pour construire plus grand, afin que l'equipe A, les jeunes, et les feminines aient une plateforme d'entrainement de qualité supérieure. Si la ville de saint germain ne peut rien trouver, Paris s'entrainera ailleurs.
(ce que le traducteur a traduit "on discute avec le paris saint germain, si le paris saint germain ne peut rien, on ira ailleurs"... il y a vraiment un probleme de traducteurs. Entre celui-ci qui parle anglais comme ma belle-soeur, et celui qui avait fait la presentation de Maxwell et qui ne parlait pas un mot de portugais, on passe pour des poires...)

Pour l'administratif, les renovations/nouvelles constructions réalisées dans le cadre de l'EURO 2016 disposent de statuts particuliers, qui facilite les travaux (en tout cas jusqu'à ce que le nouveau gouvernement ne revoque tout ca... salauds de riches qui construisent des stades au lieu de construire des HLMs).

Nasser a dit:
Leur solution numero 1, c'est de raser le parc et de le reconstruire, au meme endroit, probablement avec les memes references architecturales, mais en 60K places.
Si ce n'est pas possible dans les temps (il faut que ce soit pret pour l'euro 2016), ils se contenteront de renovations de 55K places. (ce qui fait quand meme 25% d'augmentation).
Le spectre du Stade de France n'est à mon sens brandit que pour effrayer Delanoe. "Ecoute, si t'es pas sage, on va ailleurs". J'ose esperer qu'ils n'envisagent pas vraiment cette solution, ou alors en tout dernier recours. Delocaliser quelques matchs, ponctuellement, au SDF la saison prochaine rentrerait dans cette logique. "T'as vu coco, on peut y aller si tu nous donne pas les droits sur le stade".

Après, financièrement, une simple augmentation de taille n'a aucune logique: c'est grosso modo le meme prix et la meme durée qu'une construction neuve, qui permet en plus de corriger certains defauts: des parkings (annexes ou souterrains), la vetusté (des travaux de renovation demandent d'autres travaux environ 10 ans plus tard, alors qu'une construction neuve peut rester en etat pendant 25 ans); ca permet aussi de faire un boost promotionnel, d'avoir quelquechose d'encore plus beau, plus moderne.

Pour moi, l'identité du parc, c'est ca:

J'adore le design, ces "crètes" de partout ca claque. Cest la marque de Taillibert, donc on ne le retrouve pas des masses (le stade olympique de Montreal en a aussi, le stadium Nord très vaguement, mais c'est tout), et on peut se l'approprier facilement. Si reconstruction il y a, on doit retrouver ces arretes.
Par contre, la tete qu'il fait, tout en beton "scratch"... c'etait déjà démodé en 1970.

Regardez l'Amsterdam Arena, l'Allianz Arena; les plans pour le stade des lumieres ou pour les nouveaux stades de Lille ou meme Nice (Nice merde! Ils seront en L2 avant que le stade ne soit fini!). Ils sont beaux ces stades. Je ne vois pas le PSG jouer dans l'un de ces stades, mais bon
Si on peut trouver un architecte qui nous fasse un truc moderne, tout en gardant les concepts architecturaux qui font le parc actuellement, et son identité, pourquoi refuser?
Si on regarde l'architecture du nouveau stade de Benghazi (!!!!), et qu'on remplace chaque invagination par une crete.. ca peut le faire!


En tout cas, le minimum c'est un excellent architecte, qui sache concilier modernité et tradition.
Et croyez-moi, dans le golfe, ils savent trouver ce genre d'architectes. Rien qu'au Qatar, le convention center,  le musée d'art islamique, l'université de lettres de Doha, les Dubai Towers, les zigzag towers, les Cross Swords towers ou la Tornado tower... ce sont des constructions hyper modernes, qui attirent l'oeil et jouent sur la notoriété actuelle du Qatar (vous croyez que l'Iraq ou le Yemen aurait pu decrocher la coupe du monde??), et pourtant ca respecte le style et les traditions locales.

Je pense non seulement qu'on va avoir un nouveau stade, mais:
1- on va l'adorer (peut etre pas tout de suite, il y aura surement de la mauvaise foi là-dedans...)
2- En 2016, ce stade recevra une demi finale de l'EURO et une demi finale de C1
3- l'architecte qui aura construit ce stade sera celui qui construira les 7 stades à construire pour la CDM 2022.
4- les gens feront comme avec l'astrodome de Houston ou l'Allianz Arena de Munich, et viendront en pelerinage voir ce stade. Amoureux du stade ET d'architecture.
Journalisée

papy_tergnier
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 516


Voir le profil
« Répondre #8 le: 24 Mai 2012 à 13:12:12 »

petite analyse de jerome latta sur ce sujet:

http://latta.blog.lemonde.fr/2012/05/04/stades-big-is-beautiful/
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: 25 Mai 2012 à 14:24:53 »

Très intéressant, en effet.

Sinon, Al-Khelaifi sur RMC ce mercredi (et je ne l'ai lu nulle part par ici donc je le mets) :

Citation
« On veut 60 000 places au Parc des Princes »

Le PSG quittera-t-il le Parc des Princes ?

Le Parc est le cœur du PSG, c’est son histoire. Personnellement, je n’ai jamais vu une telle atmosphère ailleurs. Mais notre ambition est, c’est sûr, d’y avoir au moins 60 000 places. Jean-Claude Blanc travaille sur ce dossier. Je suis très confiant pour avoir l’agrandissement espéré, soit avec un nouveau stade, soit avec un Parc des Princes rénové.  

Le PSG ne s’installera donc pas au Stade de France ?

Ça dépend (en français). Ça dépend des négociations menées avec la ville de Paris, Vinci, Colony Capital, pour rester au Parc. Si ça n’aboutit pas, le Stade de France est une alternative. Mais notre objectif est de rester au Parc. Je suis le premier à être derrière le Parc. Je ne veux pas partir, parce que c’est l’identité du club.
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #10 le: 07 Juin 2012 à 17:33:36 »

Citation
Dans un communiqué commun diffusé sur le site du club, le Paris Saint-Germain et la Marie de Paris déclarent avoir convenu d’un accord concernant le devenir du Parc des Princes : « Le Paris Saint-Germain, après discussion avec la Ville de Paris, confirme son souhait de rester durablement, à Paris, au Parc des Princes dans une enceinte totalement rénovée, correspondant aux meilleurs standards internationaux et à ses ambitions sportives. »

Toujours selon le communiqué les deux parties s’engagent « à bâtir une enceinte digne des plus grands clubs européens » en augmentant la capacité du stade et en améliorant le niveau des services fournis aux spectateurs. Voilà une nouvelle qui devrait ravir les supporters qui étaient très réticents à l’idée de quitter ce stade mythique.
Journalisée

cold187
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 294



Voir le profil
« Répondre #11 le: 07 Juin 2012 à 21:43:07 »

C'est la première bonne nouvelle de la nouvelle saison : on reste à la maison. Pour moi, cela veut dire très vraisemblablement nouveaux abonnements pour mes deux garçons et moi pour 2013-2014.
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #12 le: 07 Juin 2012 à 22:05:53 »

C'est la première bonne nouvelle de la nouvelle saison : on reste à la maison. Pour moi, cela veut dire très vraisemblablement nouveaux abonnements pour mes deux garçons et moi pour 2013-2014.

Lynx  Hin hin hin... 
Journalisée

cold187
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 294



Voir le profil
« Répondre #13 le: 08 Juin 2012 à 17:06:18 »

Quand je vois les 58 000 places du Stade National de Varsovie, je me dis qu'on doit y aller aussi, vers les 60 000. Les 50 000 du Juve Stadium ne sont pas mal non plus.
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #14 le: 09 Juin 2012 à 11:55:47 »

Quand je vois les 58 000 places du Stade National de Varsovie, je me dis qu'on doit y aller aussi, vers les 60 000. Les 50 000 du Juve Stadium ne sont pas mal non plus.

Quitte à niquer le périph'. Perso, je m'en fous, y a même pas de périph' là où que j'suis :bouseux:
Journalisée

Pages: [1] 2   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas