Pages: [1] 2   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: ASSE 1-0 Paris SG  (Lu 8952 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« le: 01 Octobre 2006 à 22:49:11 »

Bon, je me demande quand est-ce que la chance va tourner quand même.
Que reprocher à nos joueurs sur ce match ?

L'entame a été très bonne. On avait le ballon tout le temps, Saint-Etienne ne savait pas quoi faire pour avancer, et nous, on jouait tranquillement, le seul regret, c'est que durant ce temps-là, on ne se procure que deux occasions : tête de Diané, et tête de Rodriguez, les deux à côté. Vu la domination qu'on affichait, c'est vrai que c'est assez mince. Fallait-il pour autant être plus offensifs durant ce laps de temps ? Personnellement, je n'en suis pas sûr. Quand on domine comme ça, autant ne rien changer. On était à l'extérieur, pas au Parc. Même si on n'en avait pas l'impression.

Bon après, première grosse occasion de Piquionne, et là, Saint-Etienne se réveille, et dans la foulée, marque un beau but, marqué quand même par trois erreurs d'appréciations consécutives.

Deuxième mi-temps, Saint-Etiene tente de mettre du rythme, ils voient qu'ils ne peuvent pas tenir, Lacombe fait ses changements, et là, ça devient de l'attaque-défense. On a 4 occasions ultra-franches, ce qui est rare à l'extérieur, et 4 superbes arrêts de Janot. C'est chiant, mais Janot, c'est la même école qu'Alonzo, ça ne ressemble à rien, mais quand il a décidé que ça ne rentrerait pas, ça ne rentre pas. Evidemment, c'est nous qui en faisons les frais.

Ce qu'il en ressort, avant tout, la défaite. 4 défaites en 8 matchs de championnat, ça fait lourd. Il va vraiment falloir lancer notre saison sous peu, les points que nous sommes en train de perdre vont être de plus en plus durs à rattraper. Quoi que, l'ASSE, quatrième du championnat et premiers européens n'ont que 6 points d'avance sur nous. Une petite série de victoires et tout basculera assez vite.

Sur le plan du jeu, on a un bloc équipe qui existe. Il y a quelques individualités défaillantes, l'animation offensive reste toujours ntore plus gros problème, mais, sur les possessions de balle, je vois des joueurs monter, compenser, proposer. Et défensivement, tous les joueurs se sacrifient. En toute bonne foi, en jouant tous les matchs comme on a joué ce soir, ça peut repartir. Janot ne sera pas toujours en face de nous.


Landreau a fait deux superbes arrêts, qui vont être un peu eclipsés par la prestation du portier adverse. Mais l'arrêt sur la tête de Piquionne est impressionant.

Dramé est sorti à la mi-temps. Je ne pense pas que Lacombe le sanctionne pour un mauvais match, mais plus pour son inexpérience. Il fallait un peu plus d'assurance, c'est normal. Sur sa mi-temps, je l'ai trouvé très bon quand le PSG dominait, au moins, il n'hésite jamais à soutenir les milieux de terrain. Par contre il est assez fautif sur l'occasion de Piquionne, puis sur le but, où il part un pêu à l'aventure sur Feindouno.

Armand juge mal sur le but et laisse Piquionne passer. A noter qu'il s'est mangé un coup de pied d'Ilan en début de match (c'est un scandale qu'il n'ait pas pris de carton jaune pour ça),, ça a pu le perturber, mais aussi bien dans l'axe que quand il a joué à gauche, je l'ai trouvé comme d'habitude très bon.

Sammy est lent, très lent. Peut-être n'est-il pas en forme, sa blessure du début de saison a pu gêner sa préparation. Mais il va peut-être falloir qu'il s'active, parce qu'actuellement, ses perfromances sont très moyennes. Et je ne veux pas que Snowstorm ait raison à son sujet Sourire.

Bernard est un excellent centreur. Sur la tête de Rodriguez, est-il utile que je précise qui réalise un centre millimétré ? Depuis le début de saison, je trouve vraiment Mendy très bon. Proche de son niveau de 2004. J'ai juste peur d'être seul dans ce cas. J'ai bien aimé la façon dont il parlait à l'arbitre assistant (qui est vraiment aveugle, c'est pas possible), quand celui-ci attribuait les touches et corners au hasard : "Mais c'est juste devant toi !!!".

Rozehnal est adulé par Franck Sauzée depuis plusieurs matchs. Je pense qu'on peut se fier aux remarques du bonhomme. Rozehnal est toujours bien placé, et vraiment super-actif. Je pense que sa présence peut aider Traoré, derrière, à gagner en sérénité.

Hellebuyck n'a pas vraiment brillé. Il s'est contenté du minimum en première mi-temps, je ne pense pas qu'il ait vraiment fait d'erreur, mais quand on domine, sans vraiment perforer une défense, la solution doit venir des milieux. Du coup, il est sorti assez vite en deuxième mi-temps.

Doud souffre du même problème. Je l'ai trouvé bien trop discret. Et même pas très heureux dans ses choix.

Rodriguez a été super actif. Je ne sais pas si il peut livrer ce genre de match toutes les semaines. Mais si c'est le cas, alors oui, il peut gagner sa place chez nous. Il n'y a rien à dire, il a défendu, il a récupéré, il a dribblé, il a percuté, il a même été particulièrement collectif, trouvant assez facilement Pauleta. Il faudrait juste qu'il se mette à marquer.

Diané a été mauvais. Je préfère un faux ailier qui se démène, qu'un vrai ailier qui rate son match. Il parait qu'il est super doué techniquement, pourtant, de ce que j'ai vu, il ne fait pas la différence par la propreté de ses contrôles.

Pauleta n'est pas dans une bonne spirale. Je pense que la pause de deux semaines va lui faire du bien, et il est probable qu'il enchaîne ensuite une série de buts. Maos ce soir, il a perdu plusieurs ballons sottement. Dommage pour la tête, où il tire un peu trop sur Janot.

Mario est bien rentré. Ce qu'a fait Lacombe avec lui n'est pas idiot. Il lui a montré que Yepes n'est pas là pour rentrer que quand il faut tenir un score. Il est aussi là pour nous faire gagner. Au niveau timing avec ses joueurs, je trouve Lacombe assez malin. Donc Yepes, il n'avait pas grand chose à défendre, donc il est pas mal monté, et aurait pu marquer sur corner si ce maudit Janot n'en avait pas décidé autrement.

Bona aurait pu être le héros du match. C'est simple, sur son premier ballon, il fait un contrôle raté, alors qu'il était seul face au but (suite à une remise très intelligente de Pauleta), et qu'en tirant de suite, à mon avis, ça pouvait faire but. Toutefois, son entrée, et son positionnement bâtard entre milieu et attaque a fait définitivement reculer l'ASSE. Il me semble que c'est lui qui tire un superbe coup-franc.

Pancrate a fait une mauvaise rentrée.


Voilà, ce genre de résultat est ultra-rageant. Mais on peut y croire, légitimement.


Gauthier.
Journalisée

Ad Vitam
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 343



Voir le profil
« Répondre #1 le: 02 Octobre 2006 à 10:30:48 »

Quelques remarques sur la soirée d'hier.

Lors de l'interview d'avant match, "Késapélorio" a déclaré en substance : "Si on me laisse le temps à la tête de l'équipe, j'arriverais à quelque chose".
Pour la première fois, il me semble, Caysaz évoque donc le caractère précaire de son poste à la Présidence du Club. Se sent il menacé ? Les actionnaires lui mettent ils la pression ?

Comment est il possible de ne pas mettre un carton (ni même siffler une faute) sur l'envolée du pied d'Ilan dans la gueule d'Armand ?

Enfin, et pour la bonne bouche, je suis atterré par la complaisance dont nous faisons tous preuve à l'égard des résultats catastrophiques de Moustache entraîneur du Paris Saint-Germain.
La stabilité que nous portons tous en étendard, c'est 6 victoires, 13 nuls, 10 défaites en 29 matchs de Championnat.
Ce qui nous ferait, à cette moyenne, un merveilleux total de 40 points sur 38 matchs et une relégation à la fin de l'année.

Alors de deux choses l'une.
Ou nous avons, avec Kalou, Dhorasoo, Landreau, Pauleta, Yepes et consort, la pire équipe jamais vu au Paris Saint-Germain, ou nous avons, avec Guy Lacombe, le pire entraîneur jamais vu au Paris Saint-Germain.

Je soutiendrais Moustache jusqu'au bout, mais vivement le bout qu'on puisse lui taper dessus, sans passer pour un "con de derrière" !!!
 
Ad (qui assume)
Journalisée

snowstorm
Le moniteur de ski du forum
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 744



Voir le profil
« Répondre #2 le: 02 Octobre 2006 à 11:39:21 »

Alors là....
Pour une fois, j'ai vu exactement le même match que Gauthier. Je suis OK sur tout.

J' aimerais juste rajouter deux - trois choses:

- Rodriguez: On lui a tapé dessus tout le long de la saison dernière. Il faudrait souligner l'evolution dans son jeu depuis le debut de l'année
Il donne enfin des ballons et surtout, il se replace comme un mort de faim pour tenter de recuperer la balle au plus vite.

Je trouve qu'il est le joueur ayant le plus progressé par rapport à l'an passé, et son etat d'esprit est irreprochable

- Mendy: je suis là aussi d'accord avec Gauthier. Il distribue de bons centres cette saison, son jeu est plus fluide.
je ne suis pas sûr qu'il pourra aller beaucoup plus haut, mais c'est malgré tout une satisfaction.

Après, Paulo Cesar est tout de même la reference dans l'effectif au niveau des centres....et il joue lui aussi arriere droit à ses heures perdues....

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Par ailleurs, je suis satisfait du match d'hier.
On perd : OK
Notre situation au classement est catastrophique: OK
Les stats du coach sont tout aussi catastrophiques: OK

Mais, l'etat d'esprit sur le terrain hier était tres positif. Les joueurs se sont battus jusqu'au bout, il ont fait le jeu, mis St Etienne dos au mur.

Apres le match à Monaco, voilà le deuxième bon match à l'exterieur de suite. La situation est peu reluisante mais au moins, il y a eu un esprit conquerant sur le terrain.... c'est deja ça.

ps: je vous donne toujours RDV au mois de décembre pour un jugement plus éclairé de la qualité du recrutement ( Frau, Traoré, Hellebuyck, Diané, Baning....)


Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #3 le: 02 Octobre 2006 à 12:43:53 »

Dans la série des trucs qui énervent, il y a quand même un autre détail que je voulais rajouter à la longue liste dressée par Gauthier et Snowstorm :
J'ai trouvé que physiquement on était là Sourire. On a joué je ne sais plus combien de matches en septembre, et pourtant même en fin de rencontre les gars du paris cavalaient partout, remontaient les balles, poussaient, pressaient Gniark. Question préparation physique (ou bien est-ce une conséquence du turn-over instauré par Lacombe Aucune idée...), on est au point.

Et pourtant, on perd Triste.

Raaah... F'chier !

Dernier truc avcant de retourner au taf : à force de vouloir sanctionner tout (et surtout n'importe quoi), je me demande si les arbitres français n'ont pas créé de mauvaises habitudes chez les joueurs de L1. Le nombre de gars qui se roulent par terre, appelent les soigneurs etc. dans le dernier quart d'heure chez saint-etienne, pour rien... Par rapport à ce que l'on a pu voir lors de Paris - Derry, ça fait une différence monstrueuse Broyer du noir.

Y en a marre de tous ces cons qui sifflent au moindre contact et après laissent Armand se faire tailler le nez à 1m80 du sol. Vive le foot engagé, et à bas les simulatrices Bah, gnionf quoi ! ....


PS : et dans  L'Equipe, Piquionne a 7/10. Pour un gars qui loupe deux face-à-face avec le gardien adverse, c'est beau. Dans le cas inverse, Rodriguez aurait eu 3,5.
PPS : Landreau = Respect. Sur la tête il est énorme, mais sur la sortie dans les pieds, je le trouve immensissime Oh !.
« Dernière édition: 03 Octobre 2006 à 20:40:30 par Arno P-E » Journalisée

xav
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 708



Voir le profil
« Répondre #4 le: 02 Octobre 2006 à 18:04:41 »

Citation
Ad Vitam a écrit:

Enfin, et pour la bonne bouche, je suis atterré par la complaisance dont nous faisons tous
preuve à l'égard des résultats catastrophiques de Moustache entraîneur du Paris Saint-Germain.
La stabilité que nous portons tous en étendard, c'est 6 victoires, 13 nuls, 10 défaites en
29 matchs de Championnat. Ce qui nous ferait, à cette moyenne, un merveilleux total de 40 points sur 38 matchs et
une relégation à la fin de l'année.

Complaisance?
Disons plutôt qu'on n'a pas les moyens de faire autrement  Triste...
Demander sa démission ?
Et puis après ?  Mouais
On risque de se retrouver avec un autre zozo du même style et ce sera parti
pour une nouvelle année de transition  Broyer du noir.
Patientons au nom de la sacro sainte stabilité  Fuck (sourire)...
L'avantage c'est qu'il est sympa notre coach  Bravo !.
Il attire la sympathie et il a l'air bien propre sur lui.
Les journaleux semblent en plus l'appécier  Respect.
On doit donc évidemment le garder  Meuh!

Il ne manquerait plus qu'on juge un entraineur sur ses résultats !?!  Crise de rire
Fournier le sait bien, non ?  Clin d'oeil


Xav  Pleurer
Journalisée

Robur
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 185



Voir le profil
« Répondre #5 le: 03 Octobre 2006 à 22:34:51 »

Hello à tous.

J'ai vu la seconde mi-temps du match.
Enfin je vois un match de championnat cette saison.

Plusieurs remarques sur le match :
- Mendy centre ma foi fort bien. Même si défensivement je ne le trouve pas toujours très rigoureux dans le placement et/ou le duel.
- Traoré, qu'il soit lent, je m'en fous. Mais je ne le trouve pas d'une "intelligence" de jeu à toute épreuve.
- Physiquement le PSG a joué à fond la seconde mi-temps. Ils ont fini pied au planché. Sans sembler souffrir. Cependant, ils jouaient assez long. Du coup, peu de phases de jeu prolongées, peut-être que ça "use" moins.
- Yepes s'est avéré plutôt solide et impilqué et rassurant.
- Les joueurs dans l'ensemble étaient tous concernés et impliqués et engagés. Pas de déficit de ce côté.
- Rodriguez était partout.
- Malgré tout cela, j'ai trouvé le jeu du PSG un peu... basique. Une grande difficulté à redoubler les passes, le jeu au sol, et donc à... accélérer.
On sent qu'on part de loin. Ce qui m'attère un peu qd je lis dans l'Equipe (et ailleurs) que c'est le meilleur match du PSG cette saison. Ou du moins un des meilleurs. Dans l'engagement je suppose ?

Ce qui me fait venir à ma remarque suivante, en réaction à Ad Vitam et Xav' sur la légitimité de Lacombe et l'évaluation de son travail.

Cela a déjà fait l'objet d'un poste précédent par Ad qui s'acharne, qui s'acharne...
Du coup je ne suis pas sûr qu'il soit pertinent de répondre ici. Je fais confiance aux modos pour arbitrer cela au mieux.

Le problème que je veux vous soumette est le suivant :
Il y a bien des manières d'évaluer le travail de quelqu'un. Or pour faire un bilan "objectif" [1] du travail de Lacombe, il convient de savoir ce qu'on évalue, comment, avec quel degré de pertinence.

Ad - puisqu'il se fait le porte drapeau des mauvais génies, souffrez que je le prenne comme porte étendard dans mon propos de ceux-ci ;  ce qui n'a rien de personnel - s'échine à vouloir évaluer le travail de Lacombe sur un plan uniquement comptable.
Alors je vous pose la question.
Ce critère est-il suffisant...
Ce critère est-il pertinent...
... pour évaluer l'efficacité - nécessairement complexe et multiple - du travail entrepris par Lacombe depuis cet été [2] ?

Vous l'aurez compris, je ne le crois pas.

Ma thèse à moi est la suivante
elle vaut pour le foot, ça vaut pour d'autres sports, ça vaut en fiat pour tout "travail"
Le travail de Lacombe ne peu pas être appréhender sous le simlple plan comptable.  Et surtout après après à peu près deux mois de compétition. Les actions et les effets sont multiples, variables et surtout difficilement appréhendables à court terme. [3]


Que faire, si l'on veut évaluer le travail d'un entraineur "le plus objectivement posssible"[4]
Amha, il convient de prendre en compte- au moins - deux points.
1 - La "justesse" des critères pour traduire la "réalité" du travail fait
Il est indispensable si l'on veut évaluer le travail de "Lacombe l'entraineur" objectivement de le faire depuis un faisceau de critères. Le critère comptable est important mais impropre à traiter seul de cette réalité.
On pourra y ajouter (à titre d'exemples) :
- l'évolution de la qualtié du jeu ;
- la qualité de l'engagement des joueurs au cours des matchs ;
- l'implication de l'ensemble du groupe aux résultats ;
- l'état de la communication avec la presse ;
- la cohésion du groupe apparente ;
- l'adhésion apparente du groupe au projet proposé (projet de jeu, projet de groupe, ...) ;
- le progrès des joueurs ;
- la formation des jeunes ;
- la gestion des stars et leur mise au service de l'équipe et de l'efficacité ;
- la progression du caractère de l'équipe ;
- ...
Pour chacun de ces points, il faudrait dresser des critères et indicateurs précis qui puissent être mesurés et qui correspondent à une réalité. Le niveau d'engagement se mesurera comment par exemple ? Une note attribuée ? Le "caractère de l'équipe"... au nombre de retour après avoir été mené ?
Vous noterez également qu'à plusieurs reprises j'emploie le terme "d'évolution". Car dans le cas du PSG, je crois qu'on part d'un existant tellement pauvre et traumtasant qu'on ne peut pas attendre que l'équipe joue comme Lyon[5].
Enfin, seul l'élaboration de ces critères sur un temps suffisant permettrait de leur donner une consistance tangible. Et il faudrait les comparer à d'autres situations (dans le temps pour le club, avec d'autres clubs) pour en tirer toute la substantifique moelle.

2 - la pertinence des critères élaborés
Quelque soit les critères que nous, supporters, nous pourrions élaborer, "quelle pertinence" ont-ils pour réellement appréhender le travail entrepris par Lacombe ?
Car que sait-on des réels problèmes rencontrés par le club PSG - pas l'équipe, veuillez noter - qui rejaillissent sur le travail de l'entraineur ?
Que sait-on des réelles mesures qu'il prend - Lacombe, on parle tjs de lui - et des effets que cela produit réellement ?
En l'absence de toutes ces informations, est-on réellement à même de porter un regard objectif sur la qualité du travail de Lacombe ? Et plus largement sur le PSG ?
Faut-il rappeler aux sceptiques de mon argument - il y en aura, n'en doutons pas - que beaucoup s'accordent derrière Arno P-E - moi le premier - pour dire que la presse - notre seule moyen d'avoir des infos sur notre club, hormis le visionnage des matchs - se nourrit de non- événements ?
Dis autrement, nous ne savons rien.

Mais zalors ?
Si vous m'avez bien suivi, en raisonnant par l'absurde, à moins de faire tout ce laborieux travail proposé en point 1, avec toute la part de discutable que les indicateurs prendront, on ne pourra qu'en conclure que le supporter n'est pas à même de discuter/critiquer le travail de l'entraineur.
Position que je ne suis pas loin de partager. A quoi bon vous dirai-je ? On  ne sait rien.
Mais alors, à quoi bon être supporteur ?

Et là vous vous dites que, globalement, je me fous de votre gueule.

Or non, telle n'est pas mon intention.
Je suis simplement un supporter qui se veut un tant soit peu réaliste, voire pragmatique, et qui résiste à l'appelle à l'affolement. Ce qu'on appelle usuellement la pression.

Qu'exige la pression ?
De n'évaluer le travail de Lacombe que sous le simple critère des résultats.
Logique tenue et défendue par la Presse. Qui y a son intérêt, puisqu'elle y fait son beurre.
Logique tenue et défendue par des investisseurs qui voient leur rentabilité à court terme.
Logique tenue, enfin - oserai-je  ? - par certains supporteurs. Dont les raisons m'échappent. [6]

Or on voit bien que c'est lorsqu'on ne cède pas à la pression que l'on peut réellement évaluer le travail fait.
A l'aune de l'atteinte plus ou moins bonne des objectifs.
Et au regard des réelles difficultés rencontrées et des moyens mis à disposition pour les prendre en charge.

L'exemple le plus flagrant et le plus frappant serait par exemple le travail des sélectionneurs.
Il est rare qu'un sélectionneur se fasse virer avant qu'on puisse le mesurer les objectifs sur lesquels il était engagé (une qualif', une compétition). Or, combien ne sont-ils pas décriés, soumis à "forte pression" pour changer de méthode de travail - car le sélectionneur est toujours une buse - pour finalement - à la fin, c'est-à-dire quand le travail doit prendre forme concrêtement, au moment où  le "travail paie" - être adulés et saluté pour sa "méthode" ? Ou à contrario brûlé. Mais dans ce cas, il est rare que transparaisse en public les raisons de cette échec - avec quelle part de responsabilité dans la méthode du sélectionneur.
Les exemples de Jacquet, Domenech, Klinsmann, Lippie...  - qu'on aime, ou qu'on n'aime pas ces personnage - est instructif dans le côté "positif". Leur travail a payé. En terme d'évaluation, l'objectif final est atteind. Et l'objectif le fut parce qu'ils ont eu le temps nécessaire pour l'atteindre, pour travailler.
Le temps promis.
Et probablement les moyens, le pouvoir.
Il est d'ailleurs amusant de voir les journalistes et autres "spécialistes" expliquer rétrospectivement les raisons de la réussite - ils mettent alors tout le travail entrepris à plat... quoique - là où dans le feu de l'action ils ne voyaient qu'indigence des fameux "résultats" !

Pour conclure
Et si l'on se veut un supporteur non mu par la mauvaise foi [7] dans cette affaire, le travail de Lacombe ne prête pas encore au catastrophisme. Pour pleins de raisons déjà évoquées par plein de monde (dont dans un poste précédent par moi). On pourra se montrer "préoccuper", on pourra "se poser des questions", voire "douter", mais pas encore condamner ni crier à la fin du monde. En synthétisant, ces raisons se justifient aisément si l'on prend d'autres critères que le simplicime et tyranique critère du résultat. Même en les jaugeant à la louche, sans passer par tout le travail de modélisation que je propose.

Je voudrais - presque - laisser le mot de la fin à...
ps: je vous donne toujours RDV au mois de décembre pour un jugement plus éclairé de la qualité du recrutement ( Frau, Traoré, Hellebuyck, Diané, Baning....)

... pour vous inviter au même rendez-vous mais - soyons fou - de manière plus global. Dressons en décembre ou en janvier un premier bilan sportif et de vie du groupe. Toujours sans regarder l'unique dimension tyranique du classement.
Je dirai même, attendons juin...

Voilà donc ma perfu de "tout va bien".
A vous Paris !

Rob

[Post édité ce mercredi 04 octobre afin de corriger quelques fautes de frappes et préciser ma pensée en quelques points. Vous m'excuserez si je reste encore confus... je fais avec le temps à disposition]

----------------------------------------------------------------------------

[1] Ce qui est l'argument implicite des Ad et consort. Leur "condamnation prononcée entre les lignes de Lacombe se veut "objective".

[2] Je parle de "cet été" pour commencer à évaluer le travail de Lacombe et non pas depuis sa prise de fonction. En faisant cela, je cible évidemment le "championnat", qui semble la compétition la plus "révélatrice". Je cible également la politique qu'il met en place pour cela. Qui transparit - a priori - dans cette controversée affaire du turn-over. Avec le lot de conflits - larvés ou affichés - que cela génère pour l'instant. Mon opinion en la matière est qu'il faut attendre encore pour en connaître les effets. Une fois les "clashs" passés.

[3] Ou de la raison pour laquelle on parle de "stabilité" et de "projet dont les effets sont prévus sur 3 ans" par exemple.

[4] Puisque j'accepte dès le départ le caractère tacitement objectif des critères de Ad et consorts.

[5] D'ailleurs combien de clubs jouent ainsi ? Et cela a pris combien d'années pour Lyon ? Avec quel travail ?

[6]Je ne veux pas (re)lancer le débat ici du rôle et de la fonctin du supporteur. Ni même de la sociologie du supporteur.  Oui oui

[7] Dois-je rappeler que je pars avec l'hypothèse de départ qu'Ad Vitam - et le supporter - n'est pas d'abord et avant tout un homo-mauvaisefoicu : à savoir, un être essentiellement "de mauvaise foi" !?  Eclat de rire

« Dernière édition: 04 Octobre 2006 à 15:47:44 par Robur » Journalisée

Safet
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 548



Voir le profil
« Répondre #6 le: 04 Octobre 2006 à 20:50:06 »

Salut tout le monde.  Sourire

Si je peux me permettre de soulever un ou deux des points que tu évoques Robur, je commençerais par te dire que ton éloignement actuel t'aide à avoir une vision des choses plus relative et moins exacerbée par ce que si je me place dans MON propre contexte, je te dirais que OUI, cette deuxième mi-temps à St Etienne est effectivement, certainement ce qui s'est fait de mieux dans le groupe rouge et bleu depuis la finale à St Denis, tant dans l'envie et dans l'état d'esprit de nos joueurs que sur le plan du jeu et des occasions de but.

Et oui, Robur... et oui.
J'avais presque le sourire à la fin de cette défaite, tant il m'avait semblé retrouver de la gniac et du jeu porté vers l'avant dans cette équipe..

C'est peut être donc une chance de ne pas avoir assisté au déplacement à Derry ou à Valanciennes et forcément pas une mauvaise chose d'avoir évité Marseille ou Lorient à la maison.
Par ce que la réalité du terrain accompagne les jugements et même si l'amélioration est pour moi quelque peu palpable côté terrain depuis deux ou trois matches, de ragarder nos joueurs chaque semaine ne pas y arriver à quelque chose de vraimant frustrant et à la longue, d'usant...

Quand on a pas eu la joie d'assister à un vol publique en direct de Sochaux, je pense qu'il est plus aisé de garder la tête froide.
Ce genre d'évènement, même en différé, n'est pas comparable avec la sensation que chacun à pu ressentir en "Live" alors même que nos joueurs étaient en train de pousser pour revenir au score.

Ad - puisqu'il se fait le porte drapeau des mauvais génies, souffrez que je le prenne comme porte étendard dans mon propos de ceux-ci ;  ce qui n'a rien de personnel - s'échine à vouloir évaluer le travail de Lacombe sur un plan uniquement comptable.
Alors je vous pose la question.
Ce critère est-il suffisant...
Ce critère est-il pertinent...
... pour évaluer l'efficacité - nécessairement complexe et multiple - du travail entrepris par Lacombe depuis cet été [2] ?

Si je peux me permettre, sans vouloir répondre à la place de AD, je dirai que je lui fait confiance et je le crois capable d'avoir pesé le pour et le contre sur l'ensemble du travail de Lacombe.
Aussi, je suis loin de penser que nous serions en train ce soir de nous demander si l'ambiance est bonne au sein du groupe ou si Gula à pensé à s'occuper des jeunes ou de la progression intrinsèque de nos joueurs si le PSG était ne serait-ce que 5 ou 6ème au classement. 
Mon avis est, je te le dis clairement, que ce qui compte avant tout c'est les points.

Dans un premier temps, peu importe ces histoires de cohésion et de valorisation des pseudos stars ou de leurs progrès dans chacun des domaines que tu évoques.
Ca peut paraitre barbare, mais la loi du sport de haut niveau est celle-ci, il faut gagner et si possible avec la manière.
Alors te dire que j'espère que tout les compteurs sont au beau fixe au PSG semble évident et j'espère même que toutes nos stars se sentent bien dans leurs baskets.
Mais là, la priorité qui devient assez évidente, c'est d'amasser des points.

Le jour ou mon patron s'interessera plus de savoir si je m'entend bien avec la secrétaire qu'a mon chiffre d'affaire, il est pas né...

Que faire, si l'on veut évaluer le travail d'un entraineur "le plus objectivement posssible"[4]
Amha, il convient de prendre en compte- au moins - deux points.
1 - La "justesse" des critères pour traduire la "réalité" du travail fait
Il est indispensable si l'on veut évaluer le travail de "Lacombe l'entraineur" objectivement de le faire depuis un faisceau de critères. Le critère comptable est important mais impropre à traiter seul de cette réalité.
On pourra y ajouter (à titre d'exemples) :
- l'évolution de la qualtié du jeu ;
- la qualité de l'engagement des joueurs au cours des matchs ;
- l'implication de l'ensemble du groupe aux résultats ;
- l'état de la communication avec la presse ;
- la cohésion du groupe apparente ;
- l'adhésion apparente du groupe au projet proposé (projet de jeu, projet de groupe, ...) ;
- le progrès des joueurs ;
- la formation des jeunes ;
- la gestion des stars et leur mise au service de l'équipe et de l'efficacité ;
- la progression du caractère de l'équipe ;

Sur le fond, je ne peux pas être en désaccord avec ta thèse.
Effectivement, la vision idéale de la chose c'est de se dire que les résultats ne sont qu'une part de son contrat.
Mais soyons lucides.

Tous ces points que tu évoques son fonction des résultats et tu le sais bien.
D'ou peut naitre la cohésion d'un groupe, la qualité de la communication ou le progrès de nos recrues ou jeunes au moment ou les résultats ne sont pas là.
Il faut je pense ne pas confondre les causes et les effets.

Et il se trouve qu'aujourd'hui Lacombe est jugé par certains en connaissance de ce qu'on leur donne puisqu'il n'ont pas accès à tout.
Il faut donc, comme tu le dis, le juger sur l'ensemble des points soulevés? ok.
Crois tu sincèrement que les points soulevés en éxemple vont donner plus de crédits à nos moustaches?

Faut-il que l'on parle de la communication avec la presse? Après les histoires Yepes, Dhorasoo, Rothen et consorts...?
Faut-il que l'on parle de la cohésion du groupe alors que Dhorasoo nous dit: "Pédro est d'accord avec moi" alors que celui ci ne confirme pas..
Faut-il que l'on parle de la cohésion du groupe quand on apprend que Kalou à mis un bourre-pif à Mendy?
Faut-il que l'on parle de la cohésion du groupe quand on voit Pédro gueuler sur Mendy ou Pancrate sur le terrain?
Faut il que l'on parle de l'adhésion au projet quand on entend Rothen ne pas comprendre qu'on ne lui dise pas pourquoi il ne joue pas, quand Yepes ne comprend plus les façons de faire de son coach?
Faut-il que l'on parle de la gestion des stars quand on voit que Yepes se plaint, que Rothen se plaint et que Dhorasoo risque de se faire virer?

Non, sincèrement, loin de moi l'idée de penser que Lacombe est responsable de tous les maux du PSG.
Moi je crois d'avantage à ce phénomène d'osmose qui prend ou ne prend pas, un peu comme à la loterie, permettant ainsi à un entraineur d'y mettre sa patte petit à petit.
Il m'étonne que Georges Eo ait instauré une nouvelle méthode en deux jours. Tout n'est que psychologique dans les premiers instants et il semble juste que la sauce n'ait pas pris avec Gula, sans que cela soit de sa responsabilité. On sait ensuite comment tout s'enchaine à Paris.

Mais en bref, je dirai que quelque part, se contenter de juger Lacombe sur ses résultats et ses résultats sportifs uniquement et de façon comptable, c'est presque lui rendre service et se voiler un peu la face sur les nombreux autres problèmes.
Il se semble pas qu'il puisse por l'instant trouver d'autres bons arguments que le replacement à peu près résussi de Rozie (au détriment d'un autre secteur du jeu) et le temps de jeu donné à Dramé ou Chantôme.

Sur le plan de la cohésion du groupe, du recrutement et de la gestion de l'effectif, je doute qu'il ait pour le moment envie d'être jugé....

Pour chacun de ces points, il faudrait dresser des critères et indicateurs précis qui puissent être mesurés et qui correspondent à une réalité. Le niveau d'engagement se mesurera comment par exemple ? Une note attribuée ? Le "caractère de l'équipe"... au nombre de retour après avoir été mené ?
Vous noterez également qu'à plusieurs reprises j'emploie le terme "d'évolution". Car dans le cas du PSG, je crois qu'on part d'un existant tellement pauvre et traumtasant qu'on ne peut pas attendre que l'équipe joue comme Lyon[5].
Enfin, seul l'élaboration de ces critères sur un temps suffisant permettrait de leur donner une consistance tangible. Et il faudrait les comparer à d'autres situations (dans le temps pour le club, avec d'autres clubs) pour en tirer toute la substantifique moelle.

Très honnètement, je n'en ai rien à secouer de voir notre équipe jouer comme Lyon.
Pour moi ça ne veut rien dire.

Quand tu as Rothen et Pauleta dans une équipe, tu ne peux pas jouer comme Lyon.
Quand tu as l'effectif ou l'entraineur Bordelais, tu ne joues pas comme Lyon, tu joues comme Bordeaux et tu fais deuxième du championnat.

Ce qui compte c'est de jouer, de jouer comme le PSG.
Et si tu veux mesurer les courbes du PSG en terme de progrès depuis l'arrivée de Lacombe, libre à toi.
Je ne suis pas sur que tu en retires des chiffres très prometteurs.
Tu peux même comparer avec une époque pas si lointaine ou un dénommé Lolo qu'on estimait trop zen semblait ne pas trop démériter en matière de progrès, de ceux dont tu parles.

Quand Gula à récupéré le PSG, celui-ci figurait à la 3ème place du classement au soir de la 19ème journée et donc de la fin des matches allers.
On appellait le début de l'hiver, cette periode qui ne réussit pas au PSG....
Depuis cette infâme connerie initiée par Blayau, à quoi sert-il de se mentir? , le PSG n'a fait que chuter..

Qu'on veuille à tout prix laisser du temps à Gula, soit.
Je ne pense pas qu'un magicien puisse tout remettre en place du jour au lendemain.
Mais encore une fois, je suis au regret de penser qu'il n'y a pas de compteurs qui soient aujourd'hui favorables à Gula en terme de progrès.

Quelque soit les critères que nous, supporters, nous pourrions élaborer, "quelle pertinence" ont-ils pour réellement appréhender le travail entrepris par Lacombe ?
Voyons voir... peut être une 14ème plce en championnat avec 8 points en 8 matches? Est-ce pertinant de juger que cela fait un tentinet léger pour notre club et ses prétentions, sa masse salariale, ses infrastrucures, sa capacité à passionner les foules?
Ou alors peut être le fait de faire chaque jour partie des faits divers du foot français? ça compte comme critères de jugement?

Car que sait-on des réels problèmes rencontrés par le club PSG - pas l'équipe, veuillez noter - qui rejaillissent sur le travail de l'entraineur ?
Que sait-on des réelles mesures qu'il prend - Lacombe, on parle tjs de lui - et des effets que cela produit réellement ?
En l'absence de toutes ces informations, est-on réellement à même de porter un regard objectif sur la qualité du travail de Lacombe ? Et plus largement sur le PSG ?
Faut-il rappeler aux sceptiques de mon argument - il y en aura, n'en doutons pas - que beaucoup s'accordent derrière Arno P-E - moi le premier - pour dire que la presse - notre seule moyen d'avoir des infos sur notre club, hormis le visionnage des matchs - se nourrit de non- événements ?
Dis autrement, nous ne savons rien.

Soyons serieux Robur..
Mais qu'est-ce qu'on s'en fout!!

Quand tu veux prendre ton train le matin et que celui-ci ne vient pas ou est à la bourre.. te soucies tu réèllement de savoir si par hasard ya pas un mec au bout de la ligne qui a des soucis?
Mais que peut il avoir comme problème Lacombe? quoi que l'on ne sache pas? dans le même paragrphe tu expliques à juste titre que la presse se nourit de non-evenements et en même temps que l'on ne sait rien de la vie interne du PSG et des soucis de Lacombe..

Bon sang! si demain Lacombe à une Gastro ça fera la une du Parisien, mais à part ça on ne sait rien?

Et après tout, à quoi bon? quels peuvent être les problèmes internes que l'on ne connait pas qui empêchent Pancrate de réussir un contrôle, qui font que Rothen se blesse pour rien ou que Dhorasoo est une buse depuis 1 an?
Arrêtons...

Nous sommes tout de même entre gens réfléchis, non?
Pourquoi ne pourrions nous tout simplement pas, avoir une vision objective des résultats forts décevants de Lacombe sans donner l'impression que l'on veut à tout prix l'emmenner au peloton d'exécution?

Moi je le dis clairement, les résultats de Lacombe sont à chier, clairement à chier, presque du jamais vu au PSG.
Et pourtant je ne l'estime pas responsable, du moins pas tout seul et en aucun cas je veux me faire sa peau...
C'est pourtant simple de ne pas se voiler la face ou se chercher des excuses bidon..

Après ce constat fait, vont se départager ceux qui croient encore à un redressement du groupe est des résultats avec Lacombe et ceux qui n'y croient plus.
Tant que le réfléxion reste argumentée et cohérante, nous pouvons écouter tout le monde.
Mais ne cherchons pas trop d'excuses dans tous les sens, c'est pas de se voir plus beaux que nous sommes qui nous sortira de la merde.

Je préfère entendre de Gula: "Nous sommes à chier mais j'y crois, ça va venir" par ce que ça s'appelle de la lucidité optimiste que de l'entendre me dire "on y arrive pas par ce qu'on a pas de chance, c'est comme ça, il y a des mauvais moments"..


Et là vous vous dites que, globalement, je me fous de votre gueule.
C'est pas ça...  Gros sourire
Je me dis que tu fais de l'optimisme excessif.  Crise de rire

Pour ce qui est de la comparaison entre un séléctionneur national chargé de faire cohabiter pendant un mois, les 23 meilleurs joueurs le la nation dans un hotel 4* et la mission d'un entraineur de club, je ne m'y aventuerai pas.
Je pense que les victoires naissent de victoires passées et que si thuram n'avait pas marqué son but contre la Croatie en 98, si la chance ne s'en était pas mélée pour le but en or de Laurent Blanc, aucun groupe ne serait né, pas sous Jacquet, ni même certainement sous l'ère Lemerre et on en serait certainement encore à se demander si on gagnerait un titre un jour...

Et si Janot n'en avait laissé filer qu'une... une seule? voir deux?
Qu'en serait-il aujourd'hui de nos discussions si nous avions accumulé deux victoires à l'exterieur et nous retrouvions à la 10ème ou 9ème place?
Qu'en serait-il sans ces foutus pénos de Sochaux? de ces pseudos mains de Pichot la saison passée? on en sait rien.
Si des excuses il faut absoluement trouver à Lacombe, alors parlons du sens du vent, oui, sur ce plan là, il n'a pour l'instant pas été gaté..
Mais le vent tourne du bon côté grace aux victoires qui amènent la confiance.

Si tu veux donc mon point de vue, les plan comptable n'est pas seulement important... il est juste primordial, en tous points.
Il n'y a que ça qui compte, on l'a pourtant souvent dit, avec les moustaches ou un autre:

La victoire, 3points par match. Toujours.

Seuls les points accumulés te doneront la confiance, le beau jeu, la fluidité et tout le tremblement.
Moi ce que je demande à Lacombe pour le moment, c'est des points, des points, toujours des points.
Je sais que le reste suivra.

Safet qui comprend ton point de vue, mais ne le partage pas.  Clin d'oeil
Ce qui ne nous empêche pas de toujours y croire, l'un et l'autre.  Sourire
Journalisée

Ad Vitam
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 343



Voir le profil
« Répondre #7 le: 05 Octobre 2006 à 14:09:54 »

Merci Safet, d'avoir su repérer que j'étais capable de peser le pour et le contre sur l'ensemble du travail de Moustache.

Merci d'avoir exprimé ce que je ne pouvais pas faire moi-même, à savoir qu'il est possible d'"avoir une vision objective des résultats forts décevants de Lacombe sans donner l'impression que l'on veut à tout prix l'emmener au peloton d'exécution ?
"
Merci enfin d'avoir remarqué que " se contenter de juger Lacombe sur ses résultats et ses résultats sportifs uniquement et de façon comptable, c'est presque lui rendre service et se voiler un peu la face sur les nombreux autres problèmes."

Si j'avais eu un peu plus de temps, j'aurais certainement tourné une réponse (moins longue, peut-être ! Gros sourire) dans le même sens.

Une dernière remarque.
On nous parle beaucoup (et j'y ai participé) de stabilité.
A Marseille aussi, d'ailleurs.
Et j'ai franchement le sentiment, malgré le fait qu'ils aient changé d'entraîneur, qu'il sont plus sur la voie de la continuité que nous … Réflexion

Notre Cher vacher spatial écrivait l'autre jour : "Mon vœu est de laisser Lacombe travailler toute la saison et éventuellement de tirer des conclusions en fin d’année."
Alors, moi, du haut de ma modeste personne, j'ai une question.

A quoi cela sert-il de tirer des conclusions en fin d'année et de ne pas en tirer aujourd'hui ?
Si il existe une possibilité que Moustache ne soit plus l'entraîneur du Paris Saint-Germain la saison prochaine, pourquoi attendre ?

Entendons nous bien, j'exerce encore ici mon droit de m'interroger et je n'appelle pas (encore …?) à la kikéviration du coach. Mais je m'interroge sur l'opportunité d'attendre une inter-saison pour virer un entraîneur de L1. (Ca va, j'en fais pas trop ? Crise de rire )

Si tu envisages Cowboy adoré, que Lacombe soit la victime de ton tirage de conclusion en fin d'année, tu dois aussi te poser la question de savoir s'il ne vaut pas mieux, quitte à briser la stabilité qui apparaît pourtant comme la terre promise, s'en séparer en cours de saison…

S'il y a départ, c'est que les résultats n'ont pas été à la hauteur des espérances et que les espoirs d'amélioration sont trop minces.
S'il y a départ en fin d'année, on admet l'idée que le groupe formé par l'entraîneur n'etait finalement pas "en devenir" et qu'il faut donc changer les choses et les hommes.
Le nouvel entraîneur devra alors s'habituer aux joueurs restants et en recruter d'autres, par rapport à ce qu'il imagine.
Et c'est reparti pour une année de transition, exactement ce qu'on ne veut pas. Hin hin hin...

Si on envisage maintenant un départ, disons au bout d'un quart, un tiers du Championnat, le nouvel entraîneur pourrait, pourquoi pas, voir si le groupe est si mauvais que ça ou si c'était son prédécesseur.
D'ailleurs, dans cette hypothèse, la comparaison entre Lolo le Fou et Guy la Moustache est possible sur la saison dernière (et pas que la comparaison chiffrée, hein ! Oui oui)
Enfin, il pourrait certainement apporter les retouches nécessaires à, enfin, une réussite.

Maintenant, et soyez en tous certains, comme Safet ou Robur, ou Space, j'y crois encore. Sinon, à quoi bon …

Ad (qui a conscience qu'à la longue, son discours peut apparaître comme un appel au Kikévirage … Rougir)
Journalisée

Space Cowboy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 399



Voir le profil
« Répondre #8 le: 05 Octobre 2006 à 15:52:53 »

Si on envisage maintenant un départ, disons au bout d'un quart, un tiers du Championnat, le nouvel entraîneur pourrait, pourquoi pas, voir si le groupe est si mauvais que ça ou si c'était son prédécesseur.
D'ailleurs, dans cette hypothèse, la comparaison entre Lolo le Fou et Guy la Moustache est possible sur la saison dernière (et pas que la comparaison chiffrée, hein ! Oui oui)
Enfin, il pourrait certainement apporter les retouches nécessaires à, enfin, une réussite.

J'entends bien mon cher ami... Copain !

Mais projetons nous en octobre 2007. Je regarde dans ma boule de cristal
Imaginons qu'après un début de saison moyen comptablement, notre nouvel entraîneur (L.Fernandez par exemple vu qu'il revient une fois sur 3 Gros sourire) se prenne la tête avec Kalou, que Rothen soit blessé sur une longue durée (à l'épaule pour changer un peu PéTé De Rire), que les recrues mettent un peu de temps à trouver leurs marques avec leur coéquipiers et avec les schémas un peu toufou du coach  Fou (ba ouais j'ai dit Fernandez donc...) et enfin que le Paris SG ai été lésé par la nouvelle règle en vigueur (qui a dit sorti du chapeau ?) qui veut que toutes les équipes qui viennent de la région parisienne commencent le match avec 1 but de retard.  Hin hin hin...

Dans ce cas des plus probables, on fait quoi ?  Réflexion

Parce que je te rappelle, sans vouloir t'offusquer  Oui Maître ! ou soutenir niaisement mon pote Moustache Débile , que notre futur ex nouveau coach est arrivé dans les conditions que tu suggères :
Il est arrivé en cours de saison, il a jaugé son groupe (tout en gagnant une coupe face à marseille et le nouveau zizou  Gros sourire) et qu'il a recruté ceux dont il pensait avoir besoin pour équilibrer son effectif...

Résultat, après 8 journées (voir 6/7 ) on se demande déjà si c'est l'homme de la situation car on parle de son bilan en L1 depuis son arrivée en pleine crise


Space Cowboy, qui suggère de suspendre à titre conservatoire ceux qui traitent GuLa d'incompétent !  PéTé De Rire
Qu'ils aient porté le maillot étoilé du Prono AC ou pas  Gros sourire
Pour l'exemple  Sacrifice
Journalisée

Ad Vitam
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 343



Voir le profil
« Répondre #9 le: 05 Octobre 2006 à 16:52:04 »

Cher John Wayne,

Sans niaiserie ni offense, je te signalerais à mon tour que nous partons du postulat que Pull Gris est kikévirable en fin de saison, que ce n'est pas l'homme de la situation et que son bilan comptable, relationnel avec les joueurs, crédibilité, etc … est déficitaire.
Alors le fait qu'il soit arrivé dans les conditions d'un limogeage de mi-saison, ne fait rien à l'affaire.

A l'inter-saison, il doit procéder aux retouches nécessaires, or le futur ex-nouveau coach qu'on a, ne me donne pas vraiment l'impression d'avoir renforcé l'équipe.
Il a, toujours à mon sens, affaibli le milieu de terrain et la défense centrale, sans renforcer le côté droit. C'est mon avis et je le partage !

En outre, en ce moment, il ne donne pas l'impression d'avoir envie d'autre chose que d'imposer son autorité, malgré des résultats très alarmants.
Lorsqu'il s'oppose à Vikash, que je ne soutiens pas dans l'affaire, il commence par le jeter 4 matchs de suite en CFA, sans explications. Tu sors ! La mauvaise réaction du "substitute" est mauvaise, certes, mais c'est une réaction.
Les déclarations de Moustache sur Dhorasoo, en fin de saison dernière, sur son côté "spécial", "intellectuel" laissaient présager un clash.
J'irais donc presque jusqu'à affirmer que c'est un clash prémédité. J'aime pas ta gueule !

On me parle d'un Paris Saint-Germain en construction. Mais quelle construction ?
Celle qui repose sur l'idée lumineuse de faire jouer l'équipe avec, dans le rôle des deux milieux excentrés, des gars dont c'est pas le poste ? Celle de préférer un Traoré dépassé à Yepes ?
L'idée, c'est quoi ? Virer Vikash C'est un bide..., pousser Kalou ou Yepes à bout  Fouet ? Décourager Pauleta  Bombe ? Se débarrasser des fortes têtes pour engager des agneaux sochaliens ? Punition

Dans notre hypothèse de départ, ce n'est pas le fait que GuLa soit arrivé en cours de saison qui induit son échec, c'est GuLa lui-même.
C'est pas parce que ça a raté avec lui, que l'échec est couru d'avance.

Tu évoques aussi le fait qu'on juge notre entraîneur moustachu depuis son arrivée en pleine crise (et de quelle crise il s'agit, à part celle créée par le Président lui même ?). Mais heureusement. Parce que si on devait juger que depuis la reprise, (et toujours pas qu'au plan comptable, hein ! Gros sourire) ...

Ad (qui va bien finir par réclamer la Moustache de Lacombe… Censure)
Journalisée

Robur
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 185



Voir le profil
« Répondre #10 le: 05 Octobre 2006 à 17:21:47 »

Je vais m'autoriser à te citer un peu dans le désordre Safet. J'espère que tu n'en prendras pas ombrage, ce n'est que pour mieux proposer une réponse lisible dans sa progression.

Préambule

C'est pourtant simple de ne pas se voiler la face ou se chercher des excuses bidon..

Faut-il voir les choses ainsi ?
Robur - moi  Gros sourire - pose-t-il le mec qui se voile la fasse et [se] cherche des excuses bidons ?
A contrario
Ad/Safet sont-ils de ceux qui sont d'une lucidité sans faille ?

Pour échapper à la polémique, je vous propose d'exposer ce qui apparaît à mes yeux comme le vrai fond du débat.
Voyons si vous acceptez le déplacement.

Tentons de reproblématiser le débat

Moi je le dis clairement, les résultats de Lacombe sont à chier, clairement à chier, presque du jamais vu au PSG.
Et pourtant je ne l'estime pas responsable, du moins pas tout seul et en aucun cas je veux me faire sa peau...

Non, sincèrement, loin de moi l'idée de penser que Lacombe est responsable de tous les maux du PSG.
Moi je crois d'avantage à ce phénomène d'osmose qui prend ou ne prend pas, un peu comme à la loterie, permettant ainsi à un entraineur d'y mettre sa patte petit à petit.

C'est moi qui met en gras dans les extraits.
Mais alors, je pose la question. Si ce n'est pas "Lacombe" le responsable de "tous les maux du PSG"...
Quels sont ces maux ?
Qui est responsable ?
Qui peut y faire qqche ?

Car là est, à mes yeux, le "coeur" du problème. Du vrai problème du PSG, c'est à dire "les autres problèmes".
Qu'est donc le PSG avant une équipe si ce n'est un club, et dans notre cas,  un club à problème ?
N'est-ce pas là le défi auquel nos équipes de direction successives (entraineur - manageur compris)  ont eu à se confronter en premier - parallèlement avec l'obtention de bons résultats pour l'équipe - sans jamais en avoir les moyens ?

Si je peux me permettre de soulever un ou deux des points que tu évoques Robur, je commençerais par te dire que ton éloignement actuel t'aide à avoir une vision des choses plus relative et moins exacerbée par ce que si je me place dans MON propre contexte

Je vais te faire une confidence. Enfin, une confidence un peu public quand même...  Eclat de rire
Je crois que cela fait déjà quelques années que j'ai cessé d'attendre des résultats sportifs du PSG. Non, rassure toi, ce n'est pas un deuil ad vitam eternam - paix à son âme  Sourire. Ce n'est que le résultat d'un constat mûrement construit - si j'ose ce manque de modestie - qui s'accomode également d'un moindre investissement passionnel de ma part comparé à certains ici - ce n'est pas un jugement, rassurrez-vous.

Quel est ce constat ?
Il est à la base de la thèse que je vous ai exposée avant-hier. Il constitue les prémisses indispensables à saisir pour débattre de manière non stérile.

Ma première prémisse est la suivante :
Tant que le PSG était géré par Canal+, le club ne pouvait pas marcher. Non en raison d'un quelconque complot, mais parce qu'il était l'objet de multiples enjeux extra-sportif. Et si le club ne fonctionne pas de manière pérenne, l'équipe ne le peut pas plus. Elle pourra faire des coups (merci Lamoustache), tenir une saison (merci Vahid)... mais pas s'inscrire dans une durée.

Elle s'adjoint d'une seconde prémisse.
Maintenant que le PSG a été revendu, il n'y aura pas de résultats durable de l'équipe tant que le club n'aura pas été reconstruit.



Ma vraie thèse est donc la suivante : il faut reconstruire un club pour reconstruire une équipe.


Mais qu'est-ce qu'un club ?
Je ne sais pas. Je trouve que Cold en parle assez bien quand il évoque la Juve, Mu, le Bayern, Arsenal... Enfin ça me parle.
Un club, c'est...
- une direction avec un projet
- une équipe qui partage des valeurs et comprend le projet
- des gens compétents à différents postes et qui ont le tps de prendre leurs marques, de toucher la particularité du PSG, etc.
- un camp d'entrainement
- une image tenue à travers une histoire faisant référence vis-à-vis du jeu, du recrutement, de la culture, de la place des joueurs, de...
- des équipes de jeunes...
etc.
Peut-être que surtout, un club c'est une équipe d'encadrement et de joueurs qui se renouvellent sans perdre en qualité. Comme ils y arrivent à Lyon, au Milan AC, etc.
Ad parle à très juste titre de "continuité.
Il y a club quand ses résultats s'inscrient dans la continuité. J'entends par "résultats" des résultats positifs hein. Parce que depuis 10 ans, à ce titre, le PSG est un club !  Crise de rire

Il ne peut y avoir d'équipes - notez mon emploi du pluriel... ça implique une durée - sans club.
Et le PSG n'est un pas club qui marche.
Donc il ne peut avoir d'équipe qui marche.

Si on devait faire un classement des clubs, je placerai d'ailleurs le PSG à son niveau actuel : dans le ventre mou du championnat de France.

Tenez, hypothèse jetée comme ça : quand on regarde le classement, quelles sont les équipes qui marchent au fil des années si ce n'est celles qui s'appuient sur des clubs bien construits ?
Lyon.
Lille.
Auxerre - malgré ses soubressauts depuis le départ de Guy Roux.
Bordeaux.
A contrario, quels sont ceux qui se plantent ?
Nantes
Monaco
Toulouse
St Etienne
Nice
PSG

Pour l'OM, arrivent-ils enfin à travailler sur la continuité de 2 ou 3 années ?
Ils gardent leur star, Ribery.
Le changement d'entraineur se fait vraiment dans la continuité : de la maison (Emon y est depuis le début des années 90 si je dis pas de bêtises), de l'équipe construite (Emon était l'adjoint de Fernandez et en garde les grands principes de jeux).

Pour finir, je voudrai nuancer mon propos en reconnaissant qu'il est bien dur de construire un club sans résultats sportifs et, a contrario, beaucoup plus facile de le faire quand on a ces fameux résultats.
Néanmoins, même avec les résustats - rappelez-vous l'équipe de Vahid - ça ne suffit pas. Voilà une des pierres angulaires de ma contestation des thèses de Ad, Safet et ceux qui s'y joignent - on va faire des camps !  Gros sourire.
Car les résultats sportifs sur le court terme sont toujours soumis à pleins d'aléas. S'il n'y a pas de club derrière, l'équipe explose en plein vole. Tous les clubs cités plus haut en sont une parfaite illustration à mes yeux. A contrario, voyez à Arsenal, Wenger n'explose pas en plein vole. Pourtant, il a eu des périodes bien difficile.

Cela explicité, deux pistes de débats s'ouvrent à mes yeux.
1) vous trouvez que ma thèse est bancale, foireuse... Causons-en !  Oui oui C'est un vrai préalable amha si on veut éviter les débats stériles où chacun campe sur sa position à mort. R.I.P.   D'ailleurs je ne suis pas du tout le fait de débattre de la pertinence du travail d'un coach. Pour pleins de raisons, je n'ai pas été mécontent du limogeage de Fournier. Même si c'était discutable. Justement, c'est discutable. Toute la question est de savoir de quoi l'on discute ! Or, passé la question des résultats qui est incontestable mais un peu étroite, c'est le reste, tout le reste qui m'intéresse.
2) Vous êtes d'accord, intéressons-nous alors à notre Moustachu.  Gros sourire


Parlons posément du Moustachu
[Attention, à partir de là, je pars du principe que l'on s'est accordé sur le point 1. Je sais, c'est un peu démago de ma part, mais bon...]

Avant toute chose, je voudrais bien insister sur un point.
Lacombe a été élu meilleur technicien par ses pairs en 2003 si je ne dis pas de bêtise. Il est reconnu pour son travail dans tous les clubs où il est passé. Il a formé un paquet de bons joueurs, voire de stars.
Je suis donc assez surpris quand je lis que Lacombe n'est pas bon, qu'il est une truffe ou incompétent à faire jouer des mecs ailleurs qu'à leur poste.

Soit Lacombe est une truffe, quelque soit le club. Vous pouvez avoir cet avis - je ne sais pas sur quels éléments mais qu'on me le démontre.
Soit il n'est pas une truffe, et alors ses difficultés et les réponses qu'il élabore dépasse la simple question de sa compétence.
Il peut y avoir des conflis humains ? Ca arrive avec n'importe qui je suppose. Est-ce le cas Dhorasso ? Est-ce rédhibitoire ?
Il peut ne pas avoir les épaules pour le PSG ? Je n'en ai pas l'impression, bien au contraire.
Ou il peut rencontrer des problèmes qu'aucun entraineur n'a résolu depuis 1998, voir depuis Arthur Jorge.
Si oui, lesquels ? Sont-is (in) dépassables ?
Lacombe travaille-t-il dans ce sens ?
Pensez-vous qu'il le fait bien ?
A partir de quand pourra-t-on le juger sur pièce ?

Voilà plutôt ce dont je voudrais parler.

"Mais en bref, je dirai que quelque part, se contenter de juger Lacombe sur ses résultats et ses résultats sportifs uniquement et de façon comptable, c'est presque lui rendre service et se voiler un peu la face sur les nombreux autres problèmes."

Voilà le coeur du débat partout : "les nombreux autres problèmes" que l'on pourrait (ou pas) trouver avec notre Moustachu.
Je crois que tu les évoques dans la citation qui suit. Je la reprends pour ouvrir le débat cher à Ad-Vitam - et à mes yeux, il faut bien l'avouer !  Oui oui

Crois tu sincèrement que les points soulevés en éxemple vont donner plus de crédits à nos moustaches?

Faut-il que l'on parle de la communication avec la presse? Après les histoires Yepes, Dhorasoo, Rothen et consorts...?
Faut-il que l'on parle de la cohésion du groupe alors que Dhorasoo nous dit: "Pédro est d'accord avec moi" alors que celui ci ne confirme pas..
Faut-il que l'on parle de la cohésion du groupe quand on apprend que Kalou à mis un bourre-pif à Mendy?
Faut-il que l'on parle de la cohésion du groupe quand on voit Pédro gueuler sur Mendy ou Pancrate sur le terrain?
Faut il que l'on parle de l'adhésion au projet quand on entend Rothen ne pas comprendre qu'on ne lui dise pas pourquoi il ne joue pas, quand Yepes ne comprend plus les façons de faire de son coach?
Faut-il que l'on parle de la gestion des stars quand on voit que Yepes se plaint, que Rothen se plaint et que Dhorasoo risque de se faire virer?

Vous comprendrez tous maintenant que toute réponse que j'apporterai à ces critiques sont construites dans la perspective que j'ai évoqué longuement au dessus. Perspective totalement différentes de celle d'Ad pour qui toute la situation ne se lit que sur le terrain. A ce titre, je suis en complet désaccord avec lui. Vous le verrez.
Est-ce réciproque ? Mystère...  Réflexion
- En même temps que j'écris et affine un peu mon propos, je lis ses réponses et du coup j'adapte un peu. Je ne vais pas m'en sortir !  Débile -


Pour cela, je reprends un argument avancé marginalement dans mon message précédent.

Je parle de "cet été" pour commencer à évaluer le travail de Lacombe et non pas depuis sa prise de fonction. En faisant cela, je cible évidemment le "championnat", qui semble la compétition la plus "révélatrice". Je cible également la politique qu'il met en place pour cela. Qui transparit - a priori - dans cette controversée affaire du turn-over. Avec le lot de conflits - larvés ou affichés - que cela génère pour l'instant. Mon opinion en la matière est qu'il faut attendre encore pour en connaître les effets. Une fois les "clashs" passés."

Là où certains voient la preuve évidente de lourds problèmes soulevés par le cas Lacombe, vous ne serez plus surpris si je vous propose d'y voir, plus simplement, la tentative cohérente de construire le club, son identité. Cela passe par une claire identification des rôles de chacun : avec leurs droits, leurs devoirs, leurs responsabilités, leurs moyens, leur place dans le projet.

Quand je parle de "claire identification des rôles de chacun", c'est évidemment un euphémisme. C'est à un vrai bouleversement dans le "jeu des acteurs" - au sens sociologique de la "théorie des jeux" de Crozier - que l'on assiste.
En instaurant un turn-over, en envoyant les cadres en CFA, en jugeant les joueurs sur leur état de forme et leur adhésion au groupe, en les sélectionnant dans une logique à moyen terme... plutôt que selon la logique du salaire et/ou de la notoriété... Lacombe - et Cayzac - bouleversent les habitudes et les positions de chacun. Mieux, ils empiètent sur diverses formes de pouvoir en place.
Le pouvoir des joueurs-stars.
Le pouvoir de leurs agents.
Et probablement d'autres acteurs qui doivent perdre du pouvoir au passage.

Dis autrement, un club est d'abord une organisation avec des enjeux de pouvoirs répartis individuellement.
Et être entraineur, c'est entrainer dans une organisation ! Donc dans un jeu de pouvoirs et contre-pouvoirs diversements répartis et clairement identifiés, reconnus, encouragés...

Le PSG est un "club"  dans lequel l'ensemble de ces pouvoirs et intérêts ne convergent pas. Et où l'encadrement ne parvient pas - fautes de moyens ? - à mettre en oeuvre une politique pour obtenir cette convergence - qui ne signifie pas que tout le monde soit d'accord, simplement qu'une synergie est là, partagée.

C'est pourquoi, à la lumière de ce que je propose, je ne trouve pas les faits évoqués plus haut comme plaidant en la défaveur de Lacombe et Cayzac. Au contraire. C'est le signe, clair, que ce travail est entrepris. L'aventure tenté. Pour reconquérir un certain pouvoir, celui nécessaire à mettre en oeuvre une synergie entrainant dans le même sens - à peu près - les énergies. Dans le bon sens même.

Est-ce que ça va marcher ? Est-ce qu'ils s'y prennent bien ?

Poussons le jeu à base d'un décompte des points positifs et négatifs.
Vous pouvez le faire vous-même hein. C'est interactif.  Gros sourire
Voilà comment je vois les choses :
- Rothen reconnait après son match en CFA que ça lui a fait du bien. Recadrage en privé indiquant qu'il s'incline ? Réelle estime du joueur pour son coach ? En tous les cas, il s'aligne officiellement sur Lacombe. 1 pt pour lui.
- Yepes a été relancé contre St Etienne. Le joueur n'a jamais fait de déclarations. Et Lacombe communique dans le sens d'une relance de celui-ci. Ca me semble bien parti pour Lacombe. 1 pt pour lui encore.
- Dhorasso refuse de se plier dans ce cadre là. On peut penser que le coach n'a pas su le fédérer au projet, le rattacher au groupe. -1 pt pour lui.
Par contre, en jouant la carte de la presse, Dhorasso tente un vrai passage en force. Une vraie contestation du projet. Il refuse clairement qu'on empiète sur son pouvoir à lui de star (confort, passe droit...), affirme le sien, et se pose ainsi contre Lacombe. En contre-pouvoir. Peut-être même qu'en faisant cela il a le soutien plus ou moins implicite des autres stars. Autrement dit, il est la tête de front d'un mouvement de fronde.
Dans ce cas, je trouve la réplique de Lacombe en public peut-être pas si bête que ça. Il réplique sur le terrain du contre-pouvoir (la presse) en y prenant position tout en rappelant où se trouve le pouvoir régulier : celui de la loi. Autrement dit, il adresse sa réponse sur les deux terrains. Et en remportant la manche a priori. Puisque son président prend le relais officiellement, Dhorasso n'est pas suivi par les autres joueurs, ses confrères le soutiennent et il s'attire la sympathie de presse.
Il envoie ainsi un message clair aux autres joueurs : "si vous voulez jouer aux cons, faites gaf', ça va se retourner contre vous. Ici, vous n'avez pas le pouvoir. Ni les moyens de forcer la main."
Pour moi, c'est un nouveau point pour lui dans ce petit "jeu". 1 point pour Lacombe.
Reste à savoir si Caysac va suivre. Pour peu que ce ne soit pas concerté.
S'il y a excuses de Dhorasso ou son licenciement ou toute mesure qui le ramène au pas. Il y aura 1 pt supplémentaire pour Lacombe. Voire peut-être le jackpot !
- Les cas Kalou et son bourre-pif et Pauleta sont anecdotiques à mes yeux. Du moins pour l'instant. Ils sont la preuve qu'il y a une certaine tension dans le club et l'équipe. Qui en douterait au vu de ce jeu de pouvoir et des résultats ?
- Enfin pour finir, Kalou n'a pas ouvert sa gueule depuis la rentrée alors qu'il est remplaçant, qu'il ne joue pas à son poste, et qu'il était coutumier du fait auparavant. Il sent des changements ? Il se range au projet ?
Soyons fou, 1 pt pour Lacombe.

Total ? - merde, je dois compter, fais chier...-
5 points positifs.
vs
1 point négatif.
A quand le gros lot moi je dis ?  Mort De Rire

Bilan ?
Moi je crois d'avantage à ce phénomène d'osmose qui prend ou ne prend pas, un peu comme à la loterie, permettant ainsi à un entraineur d'y mettre sa patte petit à petit.
Rien ne permet de dire que le groupe n'adhère pas au coach.
Il n'y a que les déclarations de Dhorasso et Rothen (qui s'est repris) qui permettent de conclure dans ce sens. C'est bien maigre. Ah, si, et les résultats. Mais comme beaucoup le disent, les résultats tiennent à sochaux, quelques pénalties, un gardien un peu chaud...
Au contraire, l'on peut estimer que Lacombe mène bien sa barque pour poser une organisation où la répartition des rôles et des pouvoirs sera saine et lisible pour tous - y compris nos prétentus "stars". Ce travail n'est pas fini mais prend sacrément forme.
Est-ce que l'affaire Dhorasso en sera un des dénouements décisifs pour poser une première pierre clairemetn identifiable par tous dans ce sens ? On peut l'espérer. C'est mon cas. - je me montre optimiste puisque rien ne permet de savoir si d'autres conflits larvent en ce moment.
Il est à noter qu'on peut se demander si les résultats sportifs ne souffrent pas à court terme du type de méthode adoptée. Soit parce qu'il est impossible pour Lacombe d'obtenir des résultats probabant tant que le travail préalable n'est pas posé - pour mémoire Fernandez parlait de "fondations" à construire au PSG. Et je ne crois pas qu'il parlait uniquement de la défense... cf. Ronnie. ? Soit parce qu'il est impossible à tout entraineur dans ces conditions d'obtenir des résutlats sportifs probant - à tout le moins sur la durée.
Ce bémol est encore à nuancer du fait qu'on peut réellement constater - d'après témoins institutionnels comme la presse où vous ici - une évolution du jeu et de l'état d'esprit.
Est-ce suffisant ? Signe de lendemains qui chantent ?
Ou bien la preuve qu'il n'y aura jamais de lendemains qui chantent ?
Moi, je ne sais pas.

Pour conclure
Donc, je me répète. Je préfère attendre que ce travail préalable de re-répartition des pouvoirs et des rôles soit a peu près stabilisé avant de commencer à juger Lacombe sur le terrain sportif.
Je croise les doigts pour que la chance et ces petites choses impalpables se mettent en place et poussent de notre côté. La réussite quoi.
Ca ne fera pas de mal.
Et je crois les doigts pour qu'une organisation saine et claire soit posée. Ces fondations chères à Luis. Avec Lacombe pour quelques années à la tête. Pour, lorsque Pauleta partira, ou d'autres joueurs, ou Lacombe... cela soit transparent pour le club et l'équipe.

Voili voulou.
Bienà vous.

Rob



« Dernière édition: 05 Octobre 2006 à 17:31:24 par Robur » Journalisée

Safet
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 548



Voir le profil
« Répondre #11 le: 05 Octobre 2006 à 22:12:59 »

Salut.  Sourire

C'est dans ces moments que l'on se rend compte que les trêves internationales sont vraimant des plaies...  Broyer du noir
Non seulement elles nous éloignent encore un peu plus de notre prochain match en championnat, mais en plus elles nous font cogiter à outrance...

Au moins, Houiller, Domenech et Wenger font aimablement en sorte qu'on lache un peu la grappe au paris et je remercie publiquement Gallas d'avoir une foulure de la mèche de cheveu et Viera de s'être retourné malencontreusement un poil de la testicule gauche à l'entrainement.  Respect
Au moins ça fait un peu souffler Gula et Alain et occupe les journaleux du Parsien qui ne parlent plus que de nos bleus et des Marseillois et leur nouvelle équipe qu'elle est bonne.  C'est cool ! (au moins jusqu'à la prochaine défaite...  Gros sourire )

Je trouve que tes arguments tiennent la route Robur, par ce qu'ils sont tous enchevétrés dans une sorte de vision idéaliste du futur.  Dodo...
Ce que je veux dire, c'est que si dans 5 ans le PSG est champion de France, qu'on ne parle plsu de problèmes internes, que les "stars" ferment enfin leurs bouches, si deux ou trois jeunes pointent chaque saison le bout de leur nez et qu'il pousse de nouvelles fleures devant l'entrée du nouveau centre d'entrainement de Plaisir dans les Yvelines ( Quel pied pour moi soit-dit en passant... ) , alors moi, AD, et tous ceux qui ont des doutes ne pourront rien faire d'autre que s'incliner en avant devant tant de clairvoyance.  Oui Maître !

Quand je te lis, je retrouve le sourire.  Sourire
Je me dis, bon sang, c'est vrai, finalement Robur à certainement raison...  Clin d'oeil

En fait Jérome Rothen avait parlé trop vite et il s'est rendu compte ensuite qu'il aurait pas du la ramener.
En fait c'est pas vrai  Pas bien !, Lacombe lui avait tout expliqué mais c'est lui qui n'avait pas entendu, en fait il avait le baladeur MP3 de planqué sous les ch'veux.  Hi hi hi
Et puis Yepes en fait il a pas dit qu'il commençait à penser quitter le PSG, non, non, c'est juste qu'il avait dit aux journalistes: "euh, je vous laisse là, faut que j'y aille..Coucou


Oui, j'ai un foutu espoir en ce club, par ce que pour moi s'en est un, un club, un vrai avec une image qui lui colle à la peau, une histoire, courte mais tellement exhubérante, tellement difiicile à suivre, tellement agitée.  Transpirer
St Etienne à le chaudron, mais notre club, le notre, est un chaudron à lui tout seul.  Amour
Et bien souvent c'est ce qui rallie tant de passionnés à sa cause.
Qu'on le veuille ou non, on aime cette folie qui entoure ce vilain petit canard de la L1 qui ne fait jamais rien comme les autres.  Fuck (sourire)
Je suis tellement sur de cela, qu'il m'arrive de me demander si j'échangerai les problèmes actuels contre une tranquilité sans bornes et un manque de relief évident
que nous propose l'Olympique Lyonnais...?  Dormir , contre 5 ou 10 points de plus au classement.
Un vrai club à Bordeaux contrairement à nous Robur?
Mais un vrai club mortel ouais.. Tout y est lisse, chiant, pas beau, presque pénible et trop calculé.  ...

Je sais pas, des fois je me demande si l'AJ auxerre n'est pas un club aux antipodes du notre et qu'après tout chacun son style.  Aucune idée...
Pourquoi devrions nous copier leur stabilité, leur côté plus "posé", pourquoi devrions nous devenir chiants à mourrir?

De la même façon qu'il existe des sociétés familiales occupées par des chauffagistes ou des miroitiers qui y font toute leur carrière avant de refiler le poste au Benjamin de la famille, il doit bien exister dans le foot l'équivalant de ces sociétés ou le personnel évolue sans cesse, avec les bons et les mauvais choix que cela entraine, telle une start-up sans cesse tournée vers le renouvellement, faisant des choix judicieux, autant que de choix merdeux.
C'est quoi le but là? Le Lacombe père et fils Football cloubePleurer

Quand le pays ne peut plus être géré, ni de gauche, ni de droite, quand les partis se repassent le bébé tous les 7 ou 5 ans, peut être qu'a cette image, le PSG à besoin de faire de son poste d'entraineur, un poste fusible qui lui permet de tout changer régulièrement et donc, de déchainer les passions et ré-animer l'extra sportif qui quelque part, lui fait sa pub et son image déroutante... Je ne sais pas?  Aucune idée...
C'est surement à développer.

On va en revenir au sado-masochisme de l'autre jour..   Rougir mais je me demande si ce que l'on veut faire du PSG, à savoir un projet sur le long, voir le très long terme, avec des joueurs et un staff qui ne change pas ou peu, ne serait pas finalement courrir à la perte d'un club jeune comme le notre qui de par sa fougue a su se démarquer dans les bons et les moins bons moments, par des classements en dent de scie, des coupes nationales remportées avec brio et des championnats presque tout pourris...
Le PSG n'est peut être tout simplement pas fait pour faire partie du ventre mou, peut être que la situation géographique et culturelle de ce club, fait qu'on ne peut pas se permettre du moyen et qu'on lui préfère l'alternance entre l'exceptionnel et le nullissime?

Préfèrerais-je?, préfèrerions-nous?, que le PSG s'inscrive dans la durée et se classe 5ème ou 6ème pendant les 5 prochaines années sans faire de bruit ou préfèrerions nous finir deux fois 14ème et deux fois champions avec 4 entraineurs différents?
Il m'arrive sincèrement assez souvent de me poser la question? Et je ne suis pas sur qu'on apporte tous ici la même réponse à cette question.  Clin d'oeil

Après tout, qu'est ce qui fait que je suis dopé par ce club? Sont-ce les résultats sportifs depuis 10 ans? Est-ce du à une époque en particulier?
Je crois que depuis que je suis cette équipe, elle est capable de me surprendre dans le bons comme dans le moins bon, tous les ans, tout le temps..
J'aime que cette équipe ne laisse personne indifférent et qu'un peu partout on reconnaisse son côté parfois trop "passionnel".
De Vahid a Anelka en passant par Dhorasoo, il faut toujours que ça pète à un moment.
De Fernandez à Rodriguez et en passant par Heinze, les joueurs qui plaisent au parc sont ceux qui font passer la grinta et la rage au premier plan.
Peut être que tout ce qui est trop établi n'est pas fait pour le PSG?

Peut être auras-tu raison Robur, seul l'avenir nous le dira.  Aucune idée...
Quelque part,  je ne suis même pas sur de souhaiter trop de stabilité tout en étant conscient que pouvoir garder un entraineur 2 ou 3 ans ne serait pas un luxe...  Crise de rire
Peut être qu'effectivement, M.M Cayzac et Lacombe sont en train de mettre en place un changement important dans la gestion de ce club et qu'ils vont réussir à convaincre nos joueurs vedettes qu'ils ne sont pas meilleurs que les autres.  Se moquer

Peut être Lacombe vas t-il réussir à faire de Kalou ou de Pancrate les futurs ailiers gauches de leurs équipes nationales.   Indifférent
Paut être aussi que Sammy Traoré va courrir le 100 mètres en 9 secondes 6.  Indifférent
Si on va par là, on peut aussi imaginer que Dhrasoo va finir meilleur passeur de la L1 avec le PSG, soyons fous..  Cool

Très sincèrement, je ne peux souhaiter que le mieux à ce club que j'aime profondément et je souhaite que ta vision soit la bonne, mais finalement, de l'avenir, on ne sait fichtre rien..  Mouais
Ni toi, ni moi, ni personne d'autre ne sait si en 5 ans Lacombe arrivera ou non à faire de ce club un grand d'Europe.
Par ce que l'être humain n'a encore heureusement aucun pouvoir prouvé sur le futur et sur la météo (manquerait plus que ça)..

Il ne nous reste donc plus que le présent et les chiffres.
Et on sait ce qu'ils sont, tant cette année que les 19 rencontres de l'année dernière.  Rougir
Les chiffres, ceux qui feront que oui, ou non, le PSG rejouera une compétition Européènne la saison prochaine, ceux qui feront que notre club sera attractif ou capable de faire chuter Lyonnais et Marseillais, les chiffres qui feront que le mon équipe sera dure à taper quand je la prendrai au jeu vidéo...
Ceux, dans un premier temps, qui nous diront dans quel championnat le club évoluera...  Vomir sur qqch

Je sais que je vais me mettre les plus optimistes à dos, mais l'interret est de faire avancer le débat.
Je nous vois proposer un jeu triste et pas forcément "couillu", je vois une équipe qui ne veut pas prendre de risques, une direction qui n'affiche aucun but avoué pour la fin de saison.
Je vois un schéma tactique flou, dirigé vers notre unique buteur, notre unique satisfaction, notre unique point d'encrage.
Je ne vois pas de turn-over mais plutôt une sorte de remise en cause de nos joueurs les plus capés.
Je vois du bouchage de trous, du repositionnement de fortune.

J'ai cru un moment qu'on voulait rendre nos joueurs plus polyvalents et je me rend compte aujourd'hui que l'on veut qu'ils remplacent petit à petit ceux qui partent pour le CFA..
J'ai vu des joueurs partir et ne pas être remplacés, les postes oubliés la saison passée occupés par des joueurs d'avenir à former, des joueurs que l'on estime "pas prets" .

J'ai l'impression que l'on veut "dé-stariser" le PSG, qu'on veut le rendre plus plat, moins fou, moins prétentieux, moins grande gueule....  Triste
J'ai l'impression qu'on veut être propres qu'on veut que rien ne dépasse et qu'aucun joueur n'explose en dribblant 3 joueurs, en se la jouant individualiste.
Par ce que l'idéal c'est du Frau, de la Buick, du Traoré, du bon vieux joueur de L1 qui ne tentera surement pas une vieille talonnade qui pourrait nous couter un but.
Ca va pas non? malheureux...  N'importe quoi...
Je sais que je vais faire hurler Gauthier, mais je répète que je préfère voir le PSG gagner 4-3 que 1-0.
Je préfère voir nos joueurs prendre trop de risques que de les voir trop organisés. Ca ce n'est qu'histoire de gouts et de façon d'être.

J'ai l'impression que tous nos joueurs jouent leur vie à chaque fois qu'ils ont une balle à négocier en défense, le sentiment que Gula est un poil tendu et sur leur dos et que le message rassurant d'après match devant les caméras ne colle pas à cette colère démesurée qui le caractérise souvent sur le pré et entrevue assez souvent au camp des loges.   

Je vois des joueurs qui jouent avec le bouchon collé profond dans le derche, des joueurs offensifs qui rentrent en jeu quand on est menés, je vois aussi un très bon tacticien, un peu en surchauffe sur le banc de touche, un peu dépassé, un peu surexposé, qui n'a rien de quelqu'un qui prend les choses calmement, avec le recul nécéssaire pour tenir à bras le corps un club comme le PSG.  Triste.

Est-ce grave de voir cela, de l'exprimer?
J'en sais rien, moi je livre ce que je ressens, bien loin de réagir sur un coup de sang, de vouloir démissionner quoi que ce soit.
Je ne me connait aucun droit de licencier qui que ce soit, juste de douter de l'orientation d'un projet, ni plus, ni moins, avec la passion intacte.
Parfois j'ai peur. Oui.
Je veux absoluement faire confiance à Gula, à son projet, je veux encore y croire.
Mais j'exprime plus de peurs que de motifs de satisfactions quand je pense à l'avenir.

Là, ce qui manque à beaucoup, c'est au moins un point d'horizon, une lueur d'espoir, un léger mieux quelques part.
On peut effectivement parler de malchance et d'un traitement particulier réservé au PSG.  C'est trop injuste...
Mais je ne suis pas certain que les 27 matches de championnats sous lère GuLa en soient tous entachés.  Pas bien !

Oui, Lacombe est assurément un très bon formateur.  Oui oui
Et qu'il ait eu le prix en 2003 à la limite.. bof, je veux bien.  Aucune idée...
Mais fusse t-il le meilleur entraineur du monde, si cette fameuse alchémie ne prend pas? si son discours ne prend pas? On fait quoi? on attend combien de temps?
Quelle est l'échelle de temps valable pour en juger?

Comme le disait AD, c'est quand qu'on sait que c'est le moment de kikévirer?
Il y a une date, un règlement? faut-il attendre 1 ou 2 ans?
Et si on finit 15ème cette saison, on rempile ou pas? faut il attendre 3 victoires d'affilées pour savoir que c'est gagné?
Est-ce que la periode estivale est plus appropriée?
Lacombe doit-il obligatoirement profiter de la connerie qu'on a fait avec Fournier? dois-t-on le garder, juste pour montrer qu'on ne refera plus les mêmes bêtises?
Ce ne sont que des questions, elles sont sincères.  Aucune idée...

Saurons nous?, saurez vous attendre jusqu'au printemps 2008? ou 2009?, saurez vous faire facee à la durée, à la continuité? arriverez vous encore pendant deux ans à vous faire taper par Lorient à la maison? le Parc en est-il capable au moins?
Vaut-il mieux garder le coach qui gagne pas ou protéger le Parc de la très prochaine ébullition?
Je ne suis pas sur de savoir répondre à cette question.
Je sais en tout cas qu'il vaut mieux que le PSG batte Sedan à la maison....  Rougir

Et si rendre service à notre club était d'obtenir très rapidement 4 ou 5 résultats positifs avec X ou Y à la tête de l'entrainement?
Si la priorité était de se protéger de la connerie environnante?

Tu vois Robur, si demain je devais avoir un fils et si je voulais qu'il devienne un bon , un très bon joueur de foot. Il ne fait aucun doute que je le laisserai d'avantage entre les mains d'un Lacombe que d'un Houiller.
Je le vois bien repartir main dans la main avec mon gosse pour lui expliquer qu'il faut toujours prendre la place du joueur de derrière qui s'est permis une montée en attaque, c'est sans problèmes.  Oui oui
Mais si je cherche un entraineur capable de faire cohabiter Jérome avec Vikash, capable de flatter l'égo de Kalou pour le faire revenir à son meilleur niveau, capable d'accepter que Pancrate amène sa Playstation au camp des loges pour tirer le meilleur de celui-ci en match alors je ne ferai pas appel à nos moustaches.
Le tout sur 38 matches et non pas 80% de la saison, aussi bien quand on reçoit Marseille que quand on va à Valanciennes.

Etre entraineur c'est un métier.
Etre entraineur d'un grand club sur-médiatisé en est un tout autre.
On ne gère pas les joueurs comme des pions, tous à la même enseigne, avec un maillot sur le dos.
Non, par ce qu'on le veuille ou non, et qu'on les traite de divas si ça nous chante, les joueurs pros sont des artistes avec leurs éxigences, leurs égos, leurs images et leur pression. Ca fait peut être vomir, mais on ne parle pas du foot sur terrain vague ou sur la plage en tongues là...
C'est mon avis et c'est je pense, l'avis de Fernandez qui a claqué la porte Marseillaise pour plus de tranquilité.
Ce doit aussi être l'avis désavoué de Vahid ou de Boloni aujourd'hui.  Oui oui

Par ce que Rennes ne sera jamais Monaco, par ce que Trabzonspor et le Spartak Moscou c'est pas Lens ou Amiens.. C'est comme ça.
Les entraineurs savent où ils mettent leur nez. La plupart du temps...  Sourire

Lacombe est un très bon entrianeur et à coup sur, il y arrivera au PSG.
Avec du temps ou beaucoup de temps.
Le temps de comprendre, d'apprendre. Le temps d'admettre que tout ce qu'il a appris de ses clubs passés ne lui servira à rien ici.  Pas bien !
Jusqu'à ce qu'il se remette lui même en question, le temps qu'il accepte qu'on ne gère pas Rothen comme Isabey.  Aucune idée...
Peut être que d'ici là il se sera passé 2 ou 3 ans. Je ne sais pas?
Et alors, nous pourrons dire que tu avais raison Robur.

Peut être dans 2 ou 3 ans? Peut être dès Samedi prochain... croisons les doigts.

Safet qui se dit que l'on se met malheureusement trop souvent à prendre des risques quand on n'a plus rien à perdre...

PS: je suis franchement désolé de faire si long chaque fois, je n'ai jamais assez de temps pour tout dire et je me rend compte qu'il doit y avoir beaucoup de choses à jetter et moyen de dire tout cela en 10 fois plus court..  Rougir

PPS: Alors AD, tu la rase ta moustache?  Sourire
« Dernière édition: 05 Octobre 2006 à 23:08:02 par Safet » Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #12 le: 05 Octobre 2006 à 22:33:58 »

Certains se posent des questions (ou se posent la question de savoir s'ils peuvent se poser des questions Respect). Moi j'apporte une réponse, donnée il y a quelques jours par notre Cayzac.

Citation de: L'Equipe
Cayzac est revenu sur le départ poussif de l'équipe cette saison et ses débuts en tant que dirigeant : «C'est un peu plus compliqué que je le pensais. Il y avait une grosse attente. Seuls 20% de la saison ont été disputés, il reste 80% de la saison pour être meilleur.» Parmi les explications pour les performances décevantes du club : «la dictacture du court terme». «A chaque match, on risque l'échafaud si l'on perd», a-t-il regretté.

La pression, la dictature du court terme, c'est pas les autres Crise de rire. Faut pas croire Clin d'oeil.
Journalisée

Ad Vitam
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 343



Voir le profil
« Répondre #13 le: 05 Octobre 2006 à 22:56:07 »

Très belle démonstration Robur.
Et je partage entièrement l'âne à lyse sur la nécessaire (re)construction du Club.

Nous n'avons, cependant pas la même opinion sur le rôle de Moustache dans le scénario.

Il a été élu meilleur entraîneur il y a 3 ans, la belle affaire… A cette époque, Pedretti était le futur Zidane, comme quoi …
Le souci est que le rôle de Lacombe n'est pas que de construire, mais aussi d'avoir des résultats sur le terrain.
L'équipe construite par le coach est (me semble) bancale, et si certains joueurs sont obligés de jouer contre nature, c'est son œuvre sportive.
Si certains joueurs sont plus près du petage de plomb que de la sérénité Lyonnaise, c'est son œuvre, disons morale.

Reprenons ton petit jeu interactif … en amusons nous. Crise de rire

Ne pas avoir expliqué, même en passant, un soir sous les douches, à Rothen que, non décidément, titulaire après 6 semaines d'arrêt c'était pas sérieux et qu'il préférait, à la veille d'une trêve, le relancer un match en CFA. S'exposer ainsi aux incompréhensions du joueur et laisser libre cours aux journaleux qui ont monté l'affaire en sauce … -1 pour Lacombe.

Dhorasoo, pas pire que les copains, paye la défaite contre l'OM de 4 matchs de bannissement, est clairement depuis la fin de la saison dernière dans le collimateur du coach, et craque …–1 pour l'entraîneur.
Par contre, mauvaise réaction du petit Vikash et gestion quasi "jusqu'auboutiste" de Lacombe …+1 pour le Pull Gris à ma gauche.

L'affaire du bourre pif est, comme tu le dis, preuve d'une tension dans le Club et l'équipe, mais n'est en aucun cas, pour moi, anecdotique. Accusé Lacombe, … -1 points.

Total, (mais moi j'ai été plus prévoyant que toi, j'ai pas besoin de compter, j'ai pris des notes), 3 points négatifs, 1 point positif.
Bingo, on lui rase la moustache ?

Lacombe construit, dis tu. D'accord, mais ne pourrait on pas lui demander de ne pas tout casser en même temps ?

Ad (qui adore ce forum quand on a le temps/le loisirs de discuter calmement entre gens censés)
Journalisée

Space Cowboy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 399



Voir le profil
« Répondre #14 le: 06 Octobre 2006 à 10:34:52 »

Citation de: Willy Sagnol
Sagnol parle de Dhorasoo

Willy Sagnol, le défenseur de l'équipe de France, est revenu sur le film tourné par Vikash Dhorasoo lors du dernier Mondial mais aussi sur les problèmes rencontrés par celui-ci au PSG.

Willy Sagnol (défenseur de l'équipe de France)
Je n'ai pas trop suivi son histoire avec le PSG, je ne connais pas les tenants et les aboutissants. Je ne peux pas vous dire qui a tort et qui a raison et ce n'est pas mon rôle. Mais je connais bien l'entraîneur du PSG (ndlr, Guy Lacombe) et c'est un personnage que j'estime beaucoup. Concernant son film à la Coupe du Monde, il est dommage qu'il nous ait menti en disant que c'était pour ses souvenirs personnels.

Soyons clairs, Sagnol n'est pas dans le secret des dieux pour savoir ce qui se passe exactement au Paris SG. Mais qui l'est sur ce forum ?  Gros sourire
Il parle simplement de sa vision de deux hommes qu'il a rencontré et cotoyé, ce qui lui offre certainement un avis plus éclairé que le notre. Oui oui

Lacombe, qu'il estime beaucoup, chose rare pour un personnage dépeint comme autoritaire, borné et menteur(non pardon... qui a menti... ça change tout Hin hin hin... )

Dhorasoo, qu'il n'accable pas mais dont il fait simplement remarqué qu'il a menti à l'ensemble du groupe France sur sa vidéo de vacances... N'importe quoi...

Je n'ai pas envie d'en rajouter des tonnes sur le fait que Lacombe n'a pas été épargné par l'extrasportif depuis le début du championnat, par certaines absences coupables de joueurs...
Mon avis est que, depuis déjà quelques matchs, on a un niveau de jeu supérieur à la moitié des équipes qui sont mieux classées que nous, et ce avec un turnover que toutes ne savent pas instaurer.
Je vais peut être mourrir avec mes idées  R.I.P. Dead (comme Lacombe), comme celle que le limogeage de Vahid était une aberration Se cogner la tête contre un mur , que la non titularisation de Cana dans l'équipe type de Lolo était une erreur fatale Broyer du noir , que virer le pauvre Lolo alors qu'on était bien classé était inexplicable N'importe quoi... (ce qui ne m'empêche pas de soutenir le boulot et les compétences de son remplacant) et j'en passe.
Je n'ai pas la science infuse mais des convictions. Dont celle que le Paris SG est actuellement sur la bonne voie. C'est cool !

Long est le chemin qui à la force te mènera.
Trop jeune tu es pour comprendre ce que Dark Moustache sera pour le Paris SG de demain  Star Wars
De côté ta haine tu dois laisser pour ne pas sombrer du côté obscur de la force.



Space Cowboy, Lacombe +1 & Caysac +1 = Paris Saint Germain +2
Journalisée

Pages: [1] 2   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas