Pages: 1 2 [3]   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: La rumeur du jour !  (Lu 16516 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
MARKOSUP
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 191


Voir le profil WWW
« Répondre #30 le: 03 Février 2009 à 11:53:13 »

Je n'ai pas la version papier... c'est un fake ou pas ?
À quoi tu fais référence ? Les « révélations » d'hier sont sur leur site :

Citation
Le plan secret de Bazin et Villeneuve

© 2009 - Le10 sport - Stéphane Désenclos - 02/02/2009

Tout était prévu depuis le début : Sébastien Bazin et Charles Villeneuve ont mis au point une stratégie diabolique pour vendre le club 100 millions d'euros aux milliardaires d'Abu Dhabi.

Sans un changement d'emploi du temps de dernière minute, Bertrand Delanoë aurait dû s'envoler hier soir pour Abu Dhabi, le plus riche des sept émirats arabes. Le voyage a simplement été repoussé de quelques jours. Prochainement, le maire de Paris doit donc prendre l'avion pour les Emirats Arabes Unis. Objectif du déplacement de Delanoë : se rendre sur la côte du Golfe Persique pour rencontrer les administrateurs de l' « Abu Dhabi United Group for Development of Investment » et s'assurer personnellement de la provenance des fonds avec lesquels les milliardaires veulent racheter le PSG !

Acheté 24,5 millions, vendu 100

Le chèque que les Emiratis mettent sur la table mérite le déplacement : 100 millions d'euros ! De quoi permettre à Colony Capital, qui a acheté le PSG 24,5 millions d'euros en 2006 de faire une plus-value impressionnante, tout en garantissant un avenir doré, sur fond de pétrodollars, au club de la capitale. Car les propriétaires de Manchester City veulent faire du PSG un des plus grands clubs d'Europe. Pour cela, ils sont décidés à doubler la mise dès l'été prochain. Objectif : construire une équipe de folie à Paris, sous la responsabilité d'Arsène Wenger. Avec 100 millions, les Emiratis vont commencer par racheter la fin du contrat liant l'Alsacien à Arsenal (en payant à la place des Anglais la grosse prime que ce dernier doit toucher en 2010), avant de prévoir une grosse enveloppe pour le recrutement.

Bazin et Villeneuve gagnants

Pour en arriver là, Charles Villeneuve a monté un plan machiavélique, en accord quasi parfait avec Sébastien Bazin. Il est facile de comprendre que l'ancien journaliste de TF1 et le représentant en France de Colony Capital seront les deux grands gagnants de la transaction. Le premier revient au PSG par la grande porte alors que le second frappe un grand coup en permettant à Colony Capital de gagner 75 millions d'euros en deux ans. La réussite de ce plan nécessitait cependant deux conditions majeures : obtenir la caution morale de Bertrand Delanoë (de toute façon obligatoire pour réaliser la vente du club) et écarter ? ou à défaut « conditionner » - les administrateurs « emblématiques ».

C'est pourquoi Charles Villeneuve a pris soin de rencontrer le Maire de Paris avant de présenter ses doléances par courrier à l'ensemble des administrateurs. Le dialogue entre les deux hommes a toujours été facilité par leurs origines communes (ils ont tous les deux fréquentés le lycée Stéphane Pichon à Bizerte, dans le nord de la Tunisie), même si l'absence de Villeneuve à la réception du Maire de Paris en septembre dernier avait jeté un froid. Le maire de Paris, soucieux avant tout de l'avenir du PSG, qui devra sortir près de 10 millions d'euros en mai pour finaliser les transferts de Sessegnon et Kezman, est un interlocuteur réceptif. Si la méthode employée par l'ancien militaire, qui a toujours voulu garder « la main » n'a pas toujours plu à Bazin, elle a permis à l'ancien président du PSG de faire le vide autour de lui pour mieux préparer son retour. Par un bref communiqué, le site officiel du club parisien a toutefois pris le soin de démentir ces informations lundi en fin d'après-midi.

Citation
Le 10 Sport démontre comment Charles Vileneuve s'est mis volontairement hors-jeu pour pouvoir mieux revenir à la tête du PSG.

Le 14 janvier dernier, en adressant un courrier de doléances aux administrateurs du club, Charles Villeneuve savait parfaitement ce qu'il faisait. En allant au clash, le président du PSG s'assurait de faire le vide autour de lui, en « obligeant » pratiquement les membres du conseil d'administration à prendre position contre lui. Ce qui, irrémédiablement, allait entraîner sa mise à l'écart… à main levée. Villeneuve faisait ainsi d'une pierre deux coups : il quittait le PSG, chose devenue obligatoire pour pouvoir jouer les « entremetteurs » avec les Emiratis, et laissait tous les administrateurs se mettre « hors-jeu » tous seuls. Tous sont tombés dans le piège et ont signé leur départ du PSG dès le retour de Villeneuve, porté par les milliardaires d'Abu Dhabi. Et Bazin dans tout cela ? Le représentant de Colony Capital a vu dans le départ de Villeneuve le moyen de reprendre la main et de maîtriser directement la vente du club. Pas au mieux au sein même de Colony Capital, Sébastien Bazin a trouvé un moyen de sortir la tête haute.

Citation
Exit Cayzac, Tahar, Talar…

© 2009 - Le10 sport - Emilie Pilet - 02/02/2009

Très prochainement au PSG, le bonheur des uns (pro-Villeneuve) pourrait bien faire le malheur des autres (dirigeants historiques, pro-Bazin). Décryptage d'un chassé-croisé qui continue.

Peu après avoir donné sa démission, Charles Villeneuve a formulé un vœu pour le PSG, celui de « renouveler l'équipe qui va prendre en main le destin et qui va gérer les ambitions du club. Il ne faut pas d'anciens présidents dans le club. Pas de nostalgiques, ni de revanchards. » Premiers visés, Alain Cayzac et Simon Tahar. En plus d'avoir précédé Villeneuve à la présidence du club, les deux amis siègent depuis des années au conseil d'administration. Au PSG, ils font partie du cercle très fermé des dirigeants historiques, ils oeuvrent dans l'entourage du club depuis le milieu des années 70. Depuis mai 2008, leur relation avec l'ancien journaliste de TF1 ne cesse de se détériorer. Autre administrateur menacé, Charles Talar (frère de Simon) qui, en 1973, formait avec Daniel Hechter, Bernard Brochand, Jean-Paul Belmondo le « gang des chemises roses », à l'origine de la remontée du club en D1. Charles Talar ne fait ni partie des « anciens présidents », ni des « revanchards ».

Alain Roche parti pour rester ?

Il entrerait plutôt dans la catégorie des « nostalgiques » stigmatisé plus haut par Villeneuve. Christophe Chenut, ami d'enfance de Sébastien Bazin et intime d'Alain Cayzac pourrait, lui aussi, quitter le club, un an à peine après avoir intégré son CA. Philippe Boindrieux, actuel directeur général délégué du PSG, est apprécié en interne sauf par les supporters (qui n'ont pas oublié la hausse des abonnements qu'il décrétait en début de saison) et Charles Villeneuve. Voilà au moins un point commun entre l'ex-président et le Parc ! Qu'en sera-t-il du sportif ? Malgré des résultats très honorables (Paris est troisième, c'est le seul club encore en lice dans toutes les compétitions), Paul Le Guen n'a toujours pas prolongé. Faut-il s'en étonner ? Plus vraiment puisque, si Charles Villeneuve venait à reprendre la main, Le Guen (ainsi que tout son staff technique) ne ferait sûrement pas partie de ses plans, au contraire de Didier Deschamps ou d'Arsène Wenger. Il ne prendra pas de gants pour indiquer la porte de sortie à Mickaël Landreau, jamais franchement considéré par son président, bien plus proche de Paul Le Guen et de Sébastien Bazin, tout comme Jérôme Rothen, tout acquis à la cause du clan Cayzac. Quant au responsable du recrutement, Alain Roche, il serait parti pour rester. Serait-ce pour préserver l'âme du club ?! Quoiqu'il en soit, Bruno Skropeta et Charles Villeneuve, forts de leur retour gagnant, auront une totale main mise sur le club avec le sentiment, qu'enfin, l'avenir leur appartient.

Citation
Les supporters à l'écoute

© 2009 - Le10 sport - Emilie Pilet - 02/02/2009

Entre Charles Villeneuve et les associations de supporters, le courant n'est jamais vraiment passé. Les leaders de tribunes ont condamné sa tentative de putsch et ne veulent plus le voir au Parc. Jusqu'à quand ?

A Auteuil, un cadre du virage résume bien la situation : « Même si on n'aime pas la politique de Bazin, on ne soutient pas Villeneuve pour autant. » Car après le coup de poker de leur ex-président, Philippe Pereira, représentant de la tribune Boulogne, tient à jouer cartes sur table : « Ce qui se dégage, c'est qu'on veut tourner la page Villeneuve. En envoyant cette lettre, il a fait une connerie, on ne lui pardonnera pas. La situation sportive était vraiment bonne, tout allait bien, il n'y avait pas d'histoire et lui, il balance une telle bombe ! Cette tentative de putsch est très mal venue. En faisant cela, il a perdu tout son crédit. » Une sorte de « trahison » extrêmement mal vécue en tribunes. A tel point que Villeneuve est devenu indésirable au Parc. Bruno Skropeta, le directeur de la communication du PSG, et lui auraient même été victimes d'intimidations. Au vu du contexte, Charles Villeneuve peut-il rêver à un retour gagnant ? Oui. A la seule condition qu'il s'entoure d'investisseurs solides et très généreux.

« Si Villeneuve revient avec beaucoup d'argent, il faut voir… »

Autrement dit, les supporters iront au plus offrant. « On sait que le PSG a besoin d'un gros investissement, soupire une figure de Boulogne. On ne veut pas forcément que ce soit avec lui. Mais s'il revient avec beaucoup d'argent pour le club, il faut voir. On veut un vrai projet pour Paris. » Amar, porte-parole des Lutece Falco, ajoute : « Bazin pourrait être un bon président actionnaire s'il met de l'argent. Après, si Villeneuve a un gros plan derrière, nous sommes prêts à l'accueillir…. » On dit que l'argent ne fait pas le bonheur mais au Paris Saint-Germain, il y contribuerait grandement. Alors, peut-être qu'avec beaucoup d'argent (200 millions d'euros, voir par ailleurs), les supporters passeraient plus facilement l'éponge sur sept mois de cohabitation difficile. Une réconciliation pour le bien suprême du club de la capitale ?

En tout cas, l'origine des fonds, Abu Dhabi, n'effraie pas plus que ça les supporters Rouge et Bleu. « Pour basculer dans la bonne partie du classement, insiste Amar, il faut absolument investir s'il l'on ne veut pas se retrouver, à nouveau, avec des joueurs de seconde zone. » Avec une certaine réserve : « Ce qui est bien au PSG, c'est qu'on n'a pas besoin d'autant d'argent qu'à Manchester City, je veux qu'on garde notre identité, qu'on retienne un joueur comme Chantôme. Je me fiche de savoir d'où vient l'investissement, du Qatar, de Dubaï… à condition qu'il soit crédible. » Même son de cloche pour Philippe Pereira : « A la limite, les fonds émiratis, c'est moins pire que les Russes, car aux Emirats, l'argent vient du pétrole, ils n'y peuvent rien quand ils ouvrent les robinets, c'est du pétrole qui sort…. Le seul truc qui nous importe, c'est de préserver notre âme. » C'est là peut-être le prochain pari de Villeneuve.
Journalisée

IMFBB
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 850



Voir le profil WWW
« Répondre #31 le: 03 Février 2009 à 12:04:04 »

Si telle était ta question, Arno, le texte que tu as reproduit est la copie conforme de l'article paru aujourd'hui dans le torchon de Moulin...

Sinon, sur le fond, mon côté St-Thomas combiné à la crédibilité que j'accorde aux infos exclusives du 10 font que je ne m'enflamerai pas tant que rien ne sera officiel...
Journalisée

gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« Répondre #32 le: 03 Février 2009 à 16:31:48 »

Ca sent surtout la dernière tentative du 10 Sport d'accrocher le lecteur avec un truc sensationnel, un scoop énorme. Ca a peut être marché, puisqu'on en parle beaucoup, mais quand même c'est ultra-fantaisiste.
Vous y croyez au super coup-monté Bazin-Villeneuve ? Genre les deux qui se sont mis d'accord à l'avance pour que Villeneuve fasse une erreur qui oblige Bazin à le virer, puis à faire démissionner le CA ? Ca vous semble pas un tout petit peu tiré par les cheveux ?

Et Benarbia qui participe aux négociations parce que sa femme fait des gommages à Dubaï, c'est crédible ?


Ne cherchez pas, le 10sport est un tabloïd, donc c'est du vent.

J'aime beaucoup la phrase :
"A ceux qui en doutent, nous répondrons qu'au mois de mars de l'année dernière, le représentant de Colony Capital n'a pas hésité à mettre quelqu'un entre lui et Alain Cayzac, contre le gré et sans avoir prévenu ce dernier…"

Le "quelqu'un" veut rester anonyme ?



Gauthier.
Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #33 le: 03 Février 2009 à 21:07:37 »

Si telle était ta question, Arno, le texte que tu as reproduit est la copie conforme de l'article paru aujourd'hui dans le torchon de Moulin...
Oui, c'était ça ma question : les gars publient un article où ils expliquent que comme la femme de Benarbia a des salons de coiffure à Dubaï, on va pouvoir recruter Bodmer, c'est ça Oh !! ?

Les fautes d'ortrhographe et les répétitions sont aussi dans l'original ?

Non mais c'est une abomination ce truc.

Le pire c'est que L'Equipe se couvre en disant que eux aussi avaient dévoilé il y a 15 jours que Villeneuve voulait revenir avec du fric des Emirats Je veux pas voir.... Donc a priori ils ont les mêmes infos Oh !.

C'est un cauchemar, c'est pas possible Pff....
Journalisée

Pages: 1 2 [3]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas