Pages: 1 ... 8 9 [10] 11 12 ... 27   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: Les Bleus  (Lu 140396 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
snowstorm
Le moniteur de ski du forum
Équipe PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 744



Voir le profil
« Répondre #135 le: 25 Juin 2012 à 10:35:57 »

J'ai tendance à defendre les joueurs du PSG contre vents et marées....
Mais perso, je trouve l'attittude de Menez bien plus grave que Ben arfa ( et son telephone), Nasri ( et ses nouveaux amis journalistes) ou M Vila ( et son non serrage de main au moment d'etre remplacé)

N'oublions pas qu'avant d'etre intelligent, courtois et sympathiques, ces joueurs ont une mission de service public: faire gagner l'equipe de France.

Si on part du principe que c'est leur mission numero 1, insulter ouvertement un arbitre dans sa langue maternelle 10 mn apres etre rentré sur le terrain consitue une faute grave. ( il dit vafanculo blah blah...)
Il meritait de prendre rouge et de laisser ses coequipiers à 10.

On ne parle pas de bonne education. Il s'agit ici d'exposer son equipe à une situation qui va la mettre en difficulté pour atteindre son objectif: Gagner.

Menez a peut etre un Pastore dans chaque jambe ( dixit le gros Loulou la sardine), il faudrait qu'il ai un demi cerveau de Rai dans le crane pour comprendre que ne pas se faire expulser est plus important que de faire deux crochets et un debordement.

Et il avait deja frolé le rouge contre l'Ukraine....
Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #136 le: 25 Juin 2012 à 10:49:17 »

Moi ce qui m'a choqué ce sont les propos de Laurent Blanc après match : il a dit "on avait prévu de rentrer aux vestiaires à 0-0, mais on encaisse une but trop vite".

C'est dingue ! Il ne dit pas "on avait prévu de ne pas prendre de but", il dit "on avait prévu de rester à 0-0". Le lapsus est hallucinant. Le gars en phase éliminatoire il te pond une compo qu'il sait incapable de marquer un but, et il le dit Au secouuuuuurs ! ! Le pire c'est que je me demande s'il ne l'a dit qu'à la presse : si ça se trouve il a vraiment tenu ce discours là aux joueurs. D'un point de vue managerial, je trouve ça surréaliste de bêtise Pas bien !.

Oui et non. Il a une stratégie dans laquelle il croit, donc il l'explique pour que tout le monde aille dans son sens...

Ce qui me choque, c'est qu'on puisse penser une seule seconde que ce soit une stratégie gagnante contre l'Espagne!!!
Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #137 le: 25 Juin 2012 à 10:51:01 »

J'ai tendance à defendre les joueurs du PSG contre vents et marées....
Mais perso, je trouve l'attittude de Menez bien plus grave que Ben arfa ( et son telephone), Nasri ( et ses nouveaux amis journalistes) ou M Vila ( et son non serrage de main au moment d'etre remplacé)

N'oublions pas qu'avant d'etre intelligent, courtois et sympathiques, ces joueurs ont une mission de service public: faire gagner l'equipe de France.

Si on part du principe que c'est leur mission numero 1, insulter ouvertement un arbitre dans sa langue maternelle 10 mn apres etre rentré sur le terrain consitue une faute grave. ( il dit vafanculo blah blah...)
Il meritait de prendre rouge et de laisser ses coequipiers à 10.

On ne parle pas de bonne education. Il s'agit ici d'exposer son equipe à une situation qui va la mettre en difficulté pour atteindre son objectif: Gagner.

Menez a peut etre un Pastore dans chaque jambe ( dixit le gros Loulou la sardine), il faudrait qu'il ai un demi cerveau de Rai dans le crane pour comprendre que ne pas se faire expulser est plus important que de faire deux crochets et un debordement.

Et il avait deja frolé le rouge contre l'Ukraine....

Tu as tout dit! J'appelle de suite Léo pour lui demander de te prendre dnas le staff, chargé de l'éducation des joueurs! Quelles sont tes prétentions salariales?
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #138 le: 25 Juin 2012 à 23:10:42 »

Hop... Les transferts Sourire

Quels changement à prévoir pour les qualifs à la CDM 2014.
Je pars du principe qu'il faut une liste en 4-5-1 en "V" (1 milieu defensif, 2 milieux centraux a la Cabaye, 2 ailiers).
A partir de la liste des 23 actuels:

Gardiens:
Citation
Lloris - Mandanda - Carrasso
OK. Rien à changer. Lloris en premier gardien, on peut toujours discuter le 2e ou le 3e mais ca n'a que peu d'impact. J'epargne ma salive.

Lateraux:
Citation
Evra - Clichy - Debuchy - Reveillere
Evra (31 ans) et Reveillere (32 ans), décevants et remplacants, ont à mon avis connu leur derniere competition en bleu, alors que Clichy-Debuchy devraient etre titulaires cet automne.
Il y aurait donc deux places à prendre:
à gauche:
à droite: Jallet a clairement une carte à jouer. D'autant plus si Sagna (qui nous a gratifié d'un "c'est normal de craquer, des fois on redevient humain") laisse de la place car ne revient pas à son niveau suite à sa blessure, ou est juste mis dans la charette en cas de "menage" qui serait mis en place dans l'equipe...
à gauche: Abidal ayant sa carrière finie, Cissokho en-dessous de ce qu'il a été, Mathieu semble etre la doublure attitrée de Clichy.

Centraux:
Citation
Mexes - Rami - Koscielny
Partir léger pour une compétition comme l'Euro était à tenter. Au final on se retrouve avec peu de solutions de turnover. Un carton ou une blessure en début de match contre l'Espagne et la France n'aurait eu qu'un seul joueur disponible... Il faudra donc doubler les postes de manière correcte à l'avenir.
Si Koscielny a satisfait, on peut se poser des questions sur Rami (qui disputait sa premiere competition internationale après une saison eprouvante) et surtout Mexes, qui -a son age- etait supposé etre un cadre. Entre blessures, temps de jeu famelique, age (30 ans), et EURO ridicule, le milanais ne devrait pas etre une base de reflexion pour la coupe du monde 2014.
Il y aurait donc deux places à prendre en doublure de la doublette Rami-Koscielny. Kaboul, de retour de blessure, devrait en prendre une.
Plusieurs candidats pour la 4e place, en fonction de leurs saisons: Sakho, Fanni, Mapou et Varane

Milieux Defensifs:
Citation
Matuidi - Diarra
OK. Ces deux là, lorsqu'ils sont épargnés par les blessures pour le premier et les méformes pour le second, devraient etre dans le groupe.

Milieux Centraux:
Citation
M'Vila - Cabaye - Martin
Ils sont trois, il en faut 4. Martin devra confirmer à Lille mais cela ne devrait pas énormement lui poser de problèmes. Cabaye et (plus defensif) M'Vila devraient rester dans le groupe. La 4e place pourrait se jouer entre Gourcuff, s'il retrouve son niveau, Diaby ou Lassana Diarra (s'il vient à Paris  Gros sourire) peuvent apporter leur experience. Si l'objectif est d'avoir un groupe soudé pour l'EURO 2016, et donc de miser jeune, Capoue ou Chantome sortent du lot.

Ailiers:
Citation
Valbuena - Nasri - Malouda - Ribery - Menez - Ben Arfa
Appeller 6 mecs pour en faire jouer 2 à chaque match, ou les faire jouer à contre poste, c'est pas malin. On va donc se limiter à 4. L'avantage, c'est qu'il n'y a que peu d'ailiers Francais capables de rivaliser avec ces 6 là (on peut rajouter Payet ou Briand... c'est dire...).
Si Malouda va commencer à avoir du mal à courrir (32 ans) pour ce poste, le 2e ejecté pourrait l'etre pour raisons comportementales: Nasri et Ben Arfa tiennent la corde. Après tout, il y avait en 96 trois joueurs talentueux en France: Zidane, Ginola et Cantona. Jacquet en a viré 2 pour "mauvaise conduite"...

Pointe:
Citation
Giroud - Benzema
Entre Giroud qui devra confirmer une 2e saison, Benzema qui devra se montrer réaliste en EDF, Remy qui revient de blessure, ajoutons Gameiro et Hoarau qui pourraient bien se meler à la lutte, plus les 4 ou 5 "la forme du moment" impossibles à prédir, c'est peut-etre ici qu'il y aura le plus de concurrence...
Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #139 le: 26 Juin 2012 à 06:07:26 »

Bien que j'aimerais te suivre, je crois que tu te trompes sur les cas chantome, hoarau (et peut être gameiro aussi). Chantome me semble un peu léger (et dieu sait que j'aime ce joueur) et surtout pas assez exposé... On verra s'il joue plus l'annee prochaine.

Une fois Giroux/benzène/Rémi/(ribery) sélectionnés, je ne vois pas trop de place pour un autre attaquant. Hoarau me semble un ton en dessous désormais et gameiro... J'attends de voir comment il rebondira à Valence (ça a l'air d'être bien parti) pour juger

Il n'y a pas une typo sur les MO qui "tiennent la corde?"
Journalisée

gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« Répondre #140 le: 26 Juin 2012 à 11:04:28 »

Par rapport aux Bleus, je dois dire que je suis particulièrement choqué par le traitement médiatique et désormais politique qui est fait du cas des joueurs de l'Equipe de France. Autant il y a 2 ans, les joueurs avaient clairement commis une grosse faute en refusant de s'entraîner, autant là, que leur reproche-t-on ? Des petites fautes de comportements commises par quelques joueurs, qui arrivent tout le temps, dans tous les clubs et sélections, particulièrement quand il y a un mauvais résultat. J'ai bien ri ce matin en lisant l'article de L'Equipe qui expliquait que la FFF voulait suspendre certains joueurs, mais qu'il n'y avait finalement aucun texte qui permettait de le faire. Quant à ceux qui parlent d'envie et tout ce qui va avec, ils font partie de la horde de gens incapables d'accepter la défaite et de tolérer qu'une équipe puisse être plus forte que la leur, même sur un match.

Dans le détail :
- Nasri a fêté un but en disant à un journaliste de "fermer sa gueule". Et il s'est ensuite pris le bec avec un journaliste qui l'avait d'abord cherché.
- M'Vila n'a pas serré la main à Laurent Blanc en sortant du terrain. M'Vila a dit depuis qu'il n'a pas esquivé son coach mais qu'il voulait sortir vite du terrain pour laisser sa place à son coéquipier.
- Ben Arfa aurait eu des mots avec Blanc après le match contre la Suède.
- Ménez a insulté l'arbitre, ce qui lui a déjà valu un jaune, et aurait ensuite dit à Lloris de se taire quand il lui a adressé un reproche sur le terrain.

C'est grosso modo tout ce qu'on a. Pour moi, ce sont essentiellement des choses qui peuvent se régler en interne, ou l'on peut effectivement mettre des amendes sur certains comportements s'ils sont avérés. Bref, ce sont des dérapages individuels, mais rien qui ne justifie les propos entendus depuis quelques jours, évoquant notamment un problème générationnel.

Il y a dix ans, on disait aussi que les nouveaux jeunes ne respectaient rien. Pareil il y a vingt ans, et j'imagine il y a 30, 40... Chaque génération a son lot de joueurs qui sortent du rang, qui sont caractériels voire irrespectueux et qui dérapent. Anelka n'est pas né en 87, pas plus que Dugarry qui fêtait un but en disant aux journalistes qu'il les avait "tous niqué", pas plus que Cantona qui "pissait à la raie" de certains journalistes, pas plus que Th.Rolland qui traitait un arbitre de salaud. Mettre la responsabilité des mauvais comportements sur le dos d'une génération perdue, c'est tout simplement occulter le fait que l'un des missions d'un entraîneur et de son staff est de construire un groupe qui fonctionne bien, d'imposer des règles et de gérer au mieux les comportements jugés anormaux. Et de ne pas convoquer certains joueurs si on pensent qu'ils nuisent au final à l'équipe. Mais il n'y a pas à les suspendre, sauf s'ils ont bien sûr, commis une infraction avérée.

Sinon, voici un article de Grégory Schneider de Libération, qui est toujours d'une incroyable bêtise, quel que soit le sujet qu'il évoque.

Citation de: Gregory Schneider
Samedi soir au cœur de la Donbass Arena de Donetsk, une petite heure après la qualification logique de la Roja espagnole pour les demi-finales de l’Euro au détriment des Bleus (2-0). Rentré en cours de jeu, Samir Nasri passe sans s’arrêter en zone mixte, l’espace dévolu aux échanges entre les joueurs et la presse. Juste avant de monter dans le car, il fait demi-tour, passe sous une barrière et retourne dans le vestiaire.

Il y restera une dizaine de minutes. Pendant ce temps, Alou Diarra, Karim Benzema, Hugo Lloris ou Franck Ribéry investissent l’espace et font face dignement : «On est tombé devant ce qui se fait de mieux en Europe», «les Espagnols sont plus matures que nous dans le jeu, mais bon, il leur a fallu six ans», «on leur a laissé le ballon exprès». Nasri revient, avec l’intention manifeste de ne pas répondre à la moindre question. Un journaliste de l’AFP insiste. Nasri : «Vous cherchez toujours la merde. Vous cherchez des histoires.» Le type : «C’est ça, casse-toi.» Nasri : «Va te faire enculer. Va niquer ta mère, sale fils de pute. Tu veux qu’on s’explique ? Allez, comme ça, vous pourrez continuer à dire que je suis malpoli…» Le type recule et se fond dans la masse.

Nasri s’éloigne : dans le car des Bleus, il répétera à un membre du staff son intention de démolir le gars. L’histoire est terminée. Elle avait commencé bien plus tôt, deux heures avant le coup d’envoi, lors de la reconnaissance du terrain par les joueurs français. Seuls les remplaçants l’ont effectuée samedi. Une bonne moitié d’entre eux donnent alors l’impression de déambuler dans une kermesse battant son plein. Le milieu Blaise Matuidi fait des photos avec sa famille venue le rejoindre au bord de la rambarde, l’attaquant Jérémy Ménez déboule en claquettes et équipement MP3 avant d’aller se prélasser sur un banc de touche…

Cirque. Quand il voit l’ailier Hatem Ben Arfa entreprendre carrément une conversation - elle durera plus d’une demi-heure - avec son agent assis en bas de la tribune, le directeur administratif des Bleus, Marino Faccioli, devient livide. C’est le grand cirque. En rupture de ban avec une partie du groupe depuis mardi ( Libération de jeudi), Nasri a une discussion animée avec l’entraîneur adjoint, Alain Boghossian. On apprendra plus tard que le joueur demande alors des explications sur sa non-titularisation, la première dans cet Euro. Quelques minutes après, Boghossian dira à un proche : «C’est la merde.»

Les remplaçants rentrent au vestiaire en ordre dispersé. Ils reviennent pour l’échauffement une heure plus tard, cette fois accompagnée des titulaires. Les trois derniers à rentrer sur le pré : Samir Nasri, Jérémy Ménez et le petit Marvin Martin, qui s’entraîneront - si l’on peut dire - ensemble. Ce que font les deux premiers ne ressemble à rien. Fous rires, pitreries… dont celle-là, que l’on doit au Parisien : il court vers le ballon en mouvement et essaie de se stabiliser à pieds joints sur la sphère tout en effectuant un salut militaire.

Il réitérera cette figure, se tordant même légèrement la cheville une fois. On n’y comprend d’abord rien : une trentaine de caméras braquées, mille fois plus de smartphones susceptibles d’enregistrer la scène… On a pigé d’un coup, quand les deux gars toujours hilares se lancent dans une séance de frappes pleine puissance à 20 mètres de leurs coéquipiers autrement concentrés : pour avoir mal pris leur mise sur le banc, Nasri et Ménez s’offrent alors une petite provocation en mondovision.

«Vaffanculo». Le staff technique ne leur en tiendra pas rigueur : les deux joueurs rentreront à la 64e minute, au plus fort d’un combat alors légèrement dominé par des Bleus limités mais courageux, où Ribéry a une fois de plus tenté d’emmener tout le monde. Nasri patrouilla devant la défense tricolore, s’acquittant correctement de sa mission. Positionné sur l’aile droite, Ménez est en revanche passé à côté ; pas un dribble réussi, un agacement qui lui valut un carton jaune pour un «vaffanculo» lancé à l’arbitre italien et surtout ce geste invraisemblable envers son capitaine, Hugo Lloris, qui lui demandait de suivre son adversaire direct : paume vers le bas et le pouce qui se rabat sur les autres doigts joints, «ferme ta bouche» dans toutes les langues du monde.

En souffrance sur le plan du jeu, les Bleus auront fait énormément d’efforts lors de cet Euro, sur et en dehors du terrain, pour éloigner tant que faire se peut l’ombre du bus de Knysna. Samedi, à Donetsk, Ménez et Nasri auront tout tenté pour les y replonger.
« Dernière édition: 26 Juin 2012 à 12:08:22 par gauthier » Journalisée

IMFBB
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 850



Voir le profil WWW
« Répondre #141 le: 26 Juin 2012 à 12:03:46 »

Gauthier, les politiques ont vu le relatif "désamour" du bon peuple de France pour les bleus et se sont honteusement jeté dessus pour récuperer tout ça dans le seul but de faire grimper leur cote de popularité à grand coup de démagogie... As usual.
« Dernière édition: 26 Juin 2012 à 12:05:21 par IMFBB » Journalisée

papy_tergnier
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 516


Voir le profil
« Répondre #142 le: 26 Juin 2012 à 12:50:04 »

Je suis globalement d'accord avec toi Gauthier sauf sur ta version des détails :

Citation
- Nasri a fêté un but en disant à un journaliste de "fermer sa gueule". Et il s'est ensuite pris le bec avec un journaliste qui l'avait d'abord cherché.
=> le journaliste a dit casse toi car nasri voulait pas répondre à une question et nasri lui a dit "vas n..., vas te faire ...". Je trouve la réaction disons disproportionnée et l'expression "prendre le bec" me paraît bien légère

Citation
- M'Vila n'a pas serré la main à Laurent Blanc en sortant du terrain. M'Vila a dit depuis qu'il n'a pas esquivé son coach mais qu'il voulait sortir vite du terrain pour laisser sa place à son coéquipier.
=> C'est vrai qu'une fois sorti du terrain, aller serrer la main de son coach aurait fait perdre du temps de jeu ... comment tu peux relater l'excuse de M'vila qui me paraît bien bidon

Citation
- Ben Arfa aurait eu des mots avec Blanc après le match contre la Suède.
=> Des mots ? C'est comme ça que tu appelles le fait qu'il propose à blanc de le renvoyer chez lui si il n'est pas content de lui ?

Citation
- Ménez a insulté l'arbitre, ce qui lui a déjà valu un jaune, et aurait ensuite dit à Lloris de se taire quand il lui a adressé un reproche sur le terrain.
=> Et alors c'est pas parce qu'il a pris un jaune que ça l'excuse ou le blanchit de ce qu'il a dit

Maintenant comme tu dis, il faut ajouter qu'il faut s'assurer que ces faits soient avérés. Mais dans le doute, si on les cite il faut les citer totalement et non faire une interprétation minimisé de ces actes.

Maintenant les politiques s'en mêlent en effet, comme ils s'en sont toujours mêlés. Quand aux sanctions légales de la FFF, en effet c'est purement politique. En plus le côté financier a l'air de s'en mêler puisque les sponsors mettent leur grain de sel.
De plus rien n'empêche le futur sélectionneur de ne pas sélectionner menez, nasri, ... si il en a envie. Un peu comme le code éthique qu'a mis en place prandelli depuis 2 ans : tu te prends un rouge en club pour mauvais comportement, tu n'es pas sélectionné pour le prochain match de l'italie (balotelli et osvaldo en ont fait les frais)

Journalisée

gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« Répondre #143 le: 26 Juin 2012 à 14:23:15 »

=> le journaliste a dit casse toi car nasri voulait pas répondre à une question et nasri lui a dit "vas n..., vas te faire ...". Je trouve la réaction disons disproportionnée et l'expression "prendre le bec" me paraît bien légère

Je ne sais pas. Nasri ne veut pas répondre aux questions de la presse, et un journaliste lui dit "casse-toi". Il n'y a pour moi aucun nivellement dans l'insulte, à partir de ce moment-là, le ton est donné. Cela ne dédouane pas Nasri, mais il n'y aucune raison d'occulter le fait que la mèche a été allumée par un journaliste.

=> C'est vrai qu'une fois sorti du terrain, aller serrer la main de son coach aurait fait perdre du temps de jeu ... comment tu peux relater l'excuse de M'vila qui me paraît bien bidon

Oui cela aurait fait perdre du temps de jeu, puisque, en théorie, le match ne peut pas reprendre tant que le joueur sortant n'est pas assis sur son banc (puisque seul une seule personne du staff peut être debout dans la zone technique). Donc s'il avait fait un détour pour faire la bise à Giroud, puis à Blanc, il aurait fallu attendre.

=> Des mots ? C'est comme ça que tu appelles le fait qu'il propose à blanc de le renvoyer chez lui si il n'est pas content de lui ?

Et comment appelle-tu ça ? Blanc est effectivement libre de renvoyer son joueur, de le sanctionner s'il estime qu'il n'a défié son autorité. Néanmoins, les joueurs de foot ne sont pas tous parfaitement dociles, et il y a régulièrement des échanges, parfois de ce genre-là, entre entraîneurs et joueurs qui peuvent être vite oubliés le lendemain, après excuses des parties fautives.

=> Et alors c'est pas parce qu'il a pris un jaune que ça l'excuse ou le blanchit de ce qu'il a dit

Non, mais ça veut dire que cela s'est passé sur le terrain, entre l'arbitre et le joueur, et que l'arbitre l'a déjà sanctionné. Après, la FFF ou Blanc peuvent passer par-dessus, si ça les amuse, mais là encore, les insultes sur un terrain, ce n'est pas quelque chose qui a été inventé par la génération 87.

Je ne minimise pas ces faits, mis à part dans le cas de M'Vila, je pense qu'il y a effectivement des mauvais comportements de la part des joueurs. Maintenant, pas plus ou pas moins que dans d'autres équipes, dans d'autres matches... En 2006, on a érigé Zidane en modèle quand il a frappé Materazzi. Pourtant, je pense que c'était bien pire que ce que l'on a pu voir en Bleu ces derniers jours.
Journalisée

papy_tergnier
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 516


Voir le profil
« Répondre #144 le: 26 Juin 2012 à 14:44:48 »

je ne reviendrai pas sur toutes les réponses même si avec mvila tu prouves pas A+B qu'en fait ne pas passer devant l'entraineur ne fait gagner au mieux que 5 secondes car l'arbitre doit attendre que mvila soit assis : hors la distance banc <-> blanc (sans jeu de mots) ne doit pas être bien grande.

Par contre dans ce que tu dis, tu oublies que l'objectif de l'EDF était double :
- arriver en 1/4
- se racheter une image

On peut ne pas adhérer à ce double objectif mais il était présent. Dans ce cas là on ne peut pas comparer avec toutes les équipes, tous les matchs de l'EDF d'avant ... car justement le but de cet euro pour la France était sur les joueurs soient irréprochables contrairement à l'euro d'autres équipes ou d'autres époques.
C'est pour cela qu'on ne peut pas comparer l'insulte de Menez avec une insulte classique (en plus je suis pas sur que tous les joueurs disent "vas te faire enculer" à l'arbitre).

La différence avec cantona, dugarry, zidane et son coup de boule ... est que nous avons aujoud'hui 3-4 cas de comportements non irréprochables alors qu'au temps de zidane et cie ça existait mais peut être pas avec autant de joueurs différents dans une seule compétition : c'est pour cela que les gens parlent de génération ... car cela implique plusieurs personnes.

Je ne suis pas forcément ce raisonnement mais je peux le comprendre et en tout cas comme j'ai dit que le comportement de zidane en 2006 était pourri (et ce n'était pas sa 1ère fois), je répète que le comportement d'un nasri, menez n'est pas génial.
Maintenant cela prend en effet de trop grandes proportions et je ne vais pas non plus les suspendre 2 ans comme j'ai lu.
Mais un bon coup de martinet ça leur ferait pas de mal  Sourire
Journalisée

gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« Répondre #145 le: 26 Juin 2012 à 14:54:29 »

Je pense que ça ne fait pas gagner énormément de temps -- effectivement, pas plus d'une poignée de secondes -- mais je pense vraiment que M'Vila est sincère quand il dit ça. Combien de fois avons-nous lu, entendu ou même fait des reproches concernant des joueurs qui prenaient leur temps pour sortir et pour serrer la main à tout le staff alors que l'équipe perdait, pour ne pas trouver crédible que M'Vila ait tout simplement voulu faire en sorte au plus vite que le jeu reprenne ?

L'histoire de se racheter une image, c'est bien, mais il aurait alors fallu dresser un règlement clair des comportements à adopter ou non. Et l'appliquer. Mais on ne peut pas arriver, maintenant que la France a perdu -- car c'est bien ça dont il est question, l'hypocrisie étant que si la France était encore en course, personne ne parlerait de tout ça --, et sanctionner des joueurs suivant un barème sorti à l'improviste. Si redorer l'image des Bleus était un objectif, il fallait s'en donner les moyens...

Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #146 le: 26 Juin 2012 à 14:55:02 »

Ca vaut le coup d'écouter Dhorasso dans carrement brunet (podcast RMC)...

Il explique pas mal de choses intéressantes

Par exemple en 2006, les joueurs sont passés de paria, egocentriques qui ne signent pas d'autographe à héros (qui ne signaient toujours pas d'autographe...

Il prend aussi l'exmple de Zizou qui essuie ses crampons (contre L'af sud je crois) et personne ne dit rien. Si Menez avait fait ça, je pense qu'on le pendait avec ses propres boyaux.
Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #147 le: 26 Juin 2012 à 14:57:54 »

Je pense que ça ne fait pas gagner énormément de temps -- effectivement, pas plus d'une poignée de secondes -- mais je pense vraiment que M'Vila est sincère quand il dit ça. Combien de fois avons-nous lu, entendu ou même fait des reproches concernant des joueurs qui prenaient leur temps pour sortir et pour serrer la main à tout le staff alors que l'équipe perdait, pour ne pas trouver crédible que M'Vila ait tout simplement voulu faire en sorte au plus vite que le jeu reprenne ?

L'histoire de se racheter une image, c'est bien, mais il aurait alors fallu dresser un règlement clair des comportements à adopter ou non. Et l'appliquer. Mais on ne peut pas arriver, maintenant que la France a perdu -- car c'est bien ça dont il est question, l'hypocrisie étant que si la France était encore en course, personne ne parlerait de tout ça --, et sanctionner des joueurs suivant un barème sorti à l'improviste. Si redorer l'image des Bleus était un objectif, il fallait s'en donner les moyens...

Je préfèrais quand tu disais des trucs auxquels je n'adhérais pas...

Pour Mvila, evidemment que c'est un mensonge éhonté, mais on s'en b... pas mal.

Par contre 100% d'accord avec toi, si on avait gagné contre l'Espagne en jouant pareil (supposons que le CF de Cabaye rentre... Les joueurs seraient des héros... Et la France entière dirait à l'équipe d'aller se faire e...... pour faire comme son idole (bon je m'enflamme un peu là).
Journalisée

gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« Répondre #148 le: 26 Juin 2012 à 15:10:57 »

Oui, Dhorasso dit des choses excessivement intéressantes sur le sujet, et notamment sur Lemonde.fr :

Citation
Je n'ai jamais attendu des joueurs de foot qu'ils soient des exemples pour mes enfants ni des représentants de la France. Je vais régulièrement voter pour élire des gens pour cela. Comme l'a si bien dit le joueur russe Archavine après l'élimination de son équipe à l'issue des phases de poules, ce sont les attentes projetées sur les joueurs qui sont problématiques, pas les joueurs.
Journalisée

IMFBB
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 850



Voir le profil WWW
« Répondre #149 le: 26 Juin 2012 à 15:25:38 »

=> le journaliste a dit casse toi car nasri voulait pas répondre à une question et nasri lui a dit "vas n..., vas te faire ...". Je trouve la réaction disons disproportionnée et l'expression "prendre le bec" me paraît bien légère

Je ne sais pas. Nasri ne veut pas répondre aux questions de la presse, et un journaliste lui dit "casse-toi". Il n'y a pour moi aucun nivellement dans l'insulte, à partir de ce moment-là, le ton est donné. Cela ne dédouane pas Nasri, mais il n'y aucune raison d'occulter le fait que la mèche a été allumée par un journaliste.



Non, mais juste là, Gauthier, je ne suis pas d'accord du tout.

Si Nasri est en conf' de presse (ok, sans doute pas de son plein gré), il se doit de répondre aux questions. Ça fait juste parti des obligations inhérentes à son métier. L'autre le lui a fait remarquer, sechement, mais sans l'insulter. Son petage de plomb est absolument inexcusable et se doit d'être sanctionné, indépendament des pressions pleines d'arrière-pensées des politicards opportunistes.

Pour le reste, je partage globalement ton avis, on en fait des tonnes pour pas grand chose...
Journalisée

Pages: 1 ... 8 9 [10] 11 12 ... 27   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas