Pages: [1]   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: LA FFF  (Lu 3525 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Baratt
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 140



Voir le profil
« le: 05 Mai 2011 à 10:53:01 »

Voici un petit topic histoire de parler de la fameuse histoire de l'idée lancée sur d'éventuels quotas concernant les bi-nationaux et sur le fait que le sélectionneur souhaite orienté le jeu de l'EDF plus sur la technicité que sur le physique.
Belle réaction de Thuram qui finalement me paraît être la personne idéale pour qui profiterait ce scandale, lui dont l'ambition est de prendre les rênes de la Fédération. 

Citation
FFF - Dugarry défend Blanc et balance sur Thuram
Dans un entretien avec Infosport, Christophe Dugarry a vertement critiqué Lilian Thuram, auteur d'une sortie médiatique à l'encontre de Blanc, tout en défendant le sélectionneur.

Dans un entretien à Infosport, Christophe Dugarry s'est exprimé concernant l'affaire des quotas qui sévit au sein de la Fédération Française de Football. L'ancien attaquant de l'Equipe de France, aujourd'hui consultant sur Canal+ a tenu à défendre son ancien coéquipier Laurent Blanc, tout en égratignant un autre de ses anciens collègues à savoir Lilian Thuram.

"Thuram a une volonté de passer pour le juge de la Cour Suprême"

Dugarry n'a pas épargné l'ancien défenseur des Bleus, auteur d'une sortie médiatique à l'encontre de Laurent Blanc en début de semaine, chose que n'a visiblement pas plus au néo-consultant. "Lilian Thuram a une volonté de passer pour le juge de la Cour Suprême", a commencé Christophe Dugarry. "J'ai toujours l'impression qu'il veut donner des leçons de comportement à tout le monde. Patrice Evra, il fallait presque le guillotiner. Là, je lis dans les journaux sportifs qu'il faudrait virer Laurent Blanc. A travers son discours, il devrait faire preuve de tolérance, d'unité, de solidarité. Je le trouve dur, agressif. J'en ai marre de cette agression dont est victime Laurent Blanc, notamment par certains anciens de 98. Lilian doit faire preuve de tolérance, d'humilité, de solidarité. Je le trouve dur, agressif envers Blanc. J'ai l'impression qu'il essaie de diviser le foot français” a ajouté l'ancien attaquant des Bleus de manière véhémente.

Décidemment très remonté contre l'ancien membre de la FFF, Christophe Dugarry s'est permis de livrer une anecdote peu reluisante à l'encontre de Lilian Thuram. "Après la victoire au Mondial 98, nous étions tous dans le vestiaire. On faisait des photos entre nous avec la Coupe... J'en faisais avec Zizou, Liza, Vincent (Candela)... ceux avec qui on est le plus proche, normal. Et là, j'entends : "Allez les Blacks, on fait une photo tous ensemble." Sur le coup, ça ne me choque et ne m'interpelle pas parce que je n'ai pas l'esprit tordu et que je connais Lilian, qui n'est ni facho ni raciste. Et là, Frank (Leboeuf) l'interpelle et lui dit : "Eh Lilian... Et si nous on avait dit : "Allez on va faire une photo entre blancs les gars..." Je n'ai pas du tout trouvé la réflexion de Lilian déplacée, mais je souhaite juste qu'il fasse preuve de retenue désormais" a ajouté l'ancien Bleu.

"Laurent Blanc n'est pas raciste"

Le consultant sportif a également tenu à défendre son ancien coéquipier et actuel sélectionneur de l'Equipe de France, Laurent Blanc. « Je suis inquiet de voir Laurent Blanc s'en aller, après tout ce qu'il a réussi à créer depuis un an. J'ai peur pour lui, peur qu'il s'en aille, peur de la tournure des événements et peur pour le football français, qui se retrouve à nouveau dans le chaos», J'espère qu'il n'est pas trop tard. Pas mal de personnes sont tombées dans le panneau de la manipulation médiatique. Pas mal de personnes se servent de ça pour s'entredéchirer.Laurent Blanc n'est pas raciste" a ajouté Dugarry.

goal.com

Tout ce battage médiatique vous semble-t-il justifié? ou comme moi vous pensez que certains ont saisi la balle au bond pour remettre sur le tapis le côté raciste et esclavagiste de l'empire gaulois.
Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #1 le: 05 Mai 2011 à 11:00:30 »

C'est vachement compliqué cette histoire.

Les quotas, je suis 100 % contre. Pas à tortiller.

Après, là où c'est dur pour L. Blanc c'est que dans une réunion privée, tu t'exprimes d'une manière, et face à des micros, tu précises tes propos pour éviter toute interprétation malencontreuse. Là, tu sors des propos qui n'auraient jamais été dits comme ça si Blanc les avait davantage réfléchis. Je trouve pas ça honnête.

Quant à Thuram, oui, il a un côté donneur de leçon. Après, est-ce qu'il nourrit des ambitions à la fédé, je suis pas sûr. Je crois qu'il pense ce qu'il dit, et basta.

En revanche, là où ça me fait bizarre c'est que je trouve la remarque de Leboeuf pas conne du tout. Et j'ai pas trop l'habitude Clin d'oeil.
Journalisée

Baratt
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 140



Voir le profil
« Répondre #2 le: 05 Mai 2011 à 11:11:08 »

C'est vachement compliqué cette histoire.

Les quotas, je suis 100 % contre. Pas à tortiller.

Après, là où c'est dur pour L. Blanc c'est que dans une réunion privée, tu t'exprimes d'une manière, et face à des micros, tu précises tes propos pour éviter toute interprétation malencontreuse. Là, tu sors des propos qui n'auraient jamais été dits comme ça si Blanc les avait davantage réfléchis. Je trouve pas ça honnête.

Quant à Thuram, oui, il a un côté donneur de leçon. Après, est-ce qu'il nourrit des ambitions à la fédé, je suis pas sûr. Je crois qu'il pense ce qu'il dit, et basta.

En revanche, là où ça me fait bizarre c'est que je trouve la remarque de Leboeuf pas conne du tout. Et j'ai pas trop l'habitude Clin d'oeil.

Pourtant des quotas il y en a dans tous les secteurs et ça gêne personne mais là le problème c'est surtout l'amalgame fait alors que dans ce qui est sorti aucune allusion à caractère tendancieux n'a été faite. Perso je ne vois pas en quoi la FFF n'est pas en droit de limiter le nombre de joueurs ayant 2 nationalités, à quoi bon former des joueurs pour qu'ils jouent pour une autre nation?



Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #3 le: 05 Mai 2011 à 11:45:41 »

Oui, je ne sais pas... C'est peut-être une déformation due à mon job : je suis prof et pour moi, des quotas, il n'y en a pas. Tu es résident en France, je dois te prendre en cours. Et je trouve ça très facile à gérer du coup : je me pose pas la question de savoir qui est bi-national, étranger, français, en situation irrégulière ou non, et du coup je reporte ce système partout, alors qu'il n'est évidemment pas toujours reproductible. En sélection nationale, eh bien tu mets des français, et basta. C'est sûr.

Là d'après ce que j'en ai compris, l'amalgame vient du fait qu'il y a deux choses, très différentes :
1- les bi-nationaux
2- les gabarits des gamins recrutés

Sur le 1-, il faut quand même être clairs : les bi-nationaux ne sont pas des demi-français ! Ils ont donc autant de droits que quiconque, non ? Au nom de quoi interdirait-on à un franco-italien comme ma belle-mère d'exercer telle ou telle profession, ou de suivre telle ou telle formation ? Oui, elle risque d'aller exercer en Italie plus tard, alors qu'on l'a formé. Et alors ? Sur le principe, je trouve l'idée injuste. Désolé, t'es le 4e franco-malien qu'on supervise, mais on a déjà rempli notre quota... T'as pas une grand-mère Viet ? On manque de Viet un peu...

2- sur la question des gabarits, là il y a merdouille. Si Blanc a vraiment dit "les gros gabarits qui courent vite, c'est les Noirs", même dans une discussion privée en tête-à-tête, ça induit quand même l'idée que si on veut changer de politique et passer à des joueurs plus techniques, il faudrait ne plus recruter de Noirs ? Parce que la discussion à la base, c'est ça non ? Comment faire pour retrouver un foot plus technique, plus fin, à l'espagnole ? Dans cette discussion là, énoncer une phrase du style de celle que Blanc a sortie, ça me semble être la définition même du racisme : classer les gens (pas forcément de manière négative d'ailleurs) en fonction de leur couleur de peau.

Qu'il y ait dans les Antilles une plus forte proportion d'êtres humains aux qualités physiques au-dessus de la moyenne, cela s'explique. Non pas par le fait qu'ils soient Noirs, mais juste parce que du temps de l'esclavage, leurs aïeux étaient traités de la même manière que des bêtes dans un élevage : leurs propriétaire (car c'est bien le mot, tout révoltant qu'il soit) n'autorisaient l'accouplement que des hommes les plus forts, les plus résistants, avec les femmes les plus résistantes, et toniques. Rajoutez à cela les conditions de vie abominables et vous obtenez une sélection naturelle pas naturelle du tout, mais qui fait qu'au bout de 2-3 générations, seuls les plus forts ont survécu. Les descendants de ces esclaves portent en eux cet héritage terrible.

Mais c'est pas parce que t'es Noir que t'es forcément costaud, c'est pas parce que t'es costaud que t'es forcément Noir, c'est pas parce que t'es franco-algérien que tu refuseras de jouer en EDF et c'est pas parce que tes coéquipiers Noirs t'ont surnommé le Président que tu n'as pas quelques a priori un peu trop faciles.
Journalisée

Jajaguy
Nouveau membre PSG MAG'
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


Voir le profil
« Répondre #4 le: 05 Mai 2011 à 11:53:06 »

Je ne pense pas que Laurent Blanc soir raciste. En revanche les propos qu'il tient dans cette réunion sont clairement discriminatoires et il n'a visiblement pas été gêné lorsque Blaquart a dit qu'il faudrait être discriminant mais sans le dire. Ce comportement signifie que eux même savait qu'il  y a quelque chose de pas très avouable...

Autre point qui me gêne beaucoup c'est ce faux problème des bi-nationaux. Je suis un peu estomaqué lorsque je lis que le sélectionneur de l'équipe de France qui est quand même Laurent Blanc, un grand monsieur du Football n'arrive pas à voir qu'un joueur qui à la bi-nationalité choisira forcément (ou à 98% en tout cas) l'équipe de France si il en a le niveau!! Mais c'est évident!! Et les exemples ne manquent pas! La du coup je remets clairement ses compétences d'analyses du football en cause. Ensuite il aurait quand même pu dire qu'au lieu de voir moins de blacks physiques, il voudrait voir des joueurs plus techniques, sans préciser quoi que ce soit au niveau d'une couleur de peau. La ça devient un préjugé raciste ou en tout cas une formule très très maladroite.
La discrimination est selon aussi grave que le racisme. Ils auraient dit "on ne veut pas de blonds ou de joueurs qui portent des lunettes" ça m'auraient autant géné! Il faut juste choisir les meilleurs point final. Si un jeune est capable de distiller des ballons à merveille alors qu'il fait 130 kilos à 12 ans pour 1m50 avec un oeil de verre il faut le prendre! Ce qui compte c'est la capacité du jeune à progresser et être performant autant physiquement que psychologiquement sur du long terme c'est tout! On a bien vu des joueurs atypiques être exceptionnels! Imaginez vous si le Barça n'avait pas voulu de Messi parce qu'il le discrimine en disant qu'il était trop petit et trop chétif quand il est arrivé là bas?

Puis la phrase où il rapporte un échange avec les espagnols "ils m'ont dit nous on a pas de problèmes, les blacks on en a pas", prête quand même à confusion. Parce que là du coup black va avec problème...si Domenech avait dit ça il serait déjà suspendu.

Rappelons aussi que cet enregistrement a été fait suite à un ras le bol d'un membre de la 3F qui s'occupe du football dans les banlieues et qui cherchait juste à faire remonter des propos racistes aux hautes sphères avec des preuves. Propos très souvent tenus d'après ses dires quand même! Ce qui ne m'étonnerait pas plus que ça...

Je m'interroge sur le manque de promptitude de Duchaussoy qui avait la vidéo dans la poche depuis le 9 novembre et qui n'a rien dit.

Concernant Thuram, je ne pense pas qu'il veuille une quelconque place au sein de la fédé, il est juste absolument révolté face à la discrimination (et surtout quand ça touche la cause noire, cause tout à fait respectable d'ailleurs) et s'exprime dès qu'un sujet s'y prête. Je l'ai vu ou lu à maintes reprises, même si le milieu raciste ou discriminant n'est pas lié au football. Cela dit Dugarry à raison de faire cette précision.
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #5 le: 05 Mai 2011 à 12:08:18 »

Pas le temps de faire plus long mais en ce qui me concerne, ça me fait bien marrer que tout ça arrive à un sélectionneur qui s'appelle... Blanc   Eclat de rire

Bizarrement, je n'ai encore entendu personne la faire, cette blague pourrie...
Journalisée

Baratt
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 140



Voir le profil
« Répondre #6 le: 05 Mai 2011 à 12:13:02 »


Sur le 1-, il faut quand même être clairs : les bi-nationaux ne sont pas des demi-français ! Ils ont donc autant de droits que quiconque, non ? Au nom de quoi interdirait-on à un franco-italien comme ma belle-mère d'exercer telle ou telle profession, ou de suivre telle ou telle formation ? Oui, elle risque d'aller exercer en Italie plus tard, alors qu'on l'a formé. Et alors ? Sur le principe, je trouve l'idée injuste. Désolé, t'es le 4e franco-malien qu'on supervise, mais on a déjà rempli notre quota... T'as pas une grand-mère Viet ? On manque de Viet un peu...


On ne parle pas d'empêcher quelqu'un d'exercer sa profession mais de former des joueurs pour l'EDF, il ne s'agit pas ces centres de formation mais des pôles de la FFF, à quoi ça sert de sélectionner des joueurs dans les équipes de France de jeunes alors qu'on sait  qu'ils choisiront une autre sélection nationale.

Concernant les propos de Blanc, le seul reproche qu'il a  fait à la formation c'est qu'elle forme toujours le même stéréotype de joueurs et lui aimerait que ça change. Après effectivement, l'anecdote espagnole n'est pas acceptable et c'est surement ça qui a jeter le trouble.
Journalisée

gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« Répondre #7 le: 05 Mai 2011 à 13:13:22 »

Citation de: Baratt
On ne parle pas d'empêcher quelqu'un d'exercer sa profession mais de former des joueurs pour l'EDF, il ne s'agit pas ces centres de formation mais des pôles de la FFF, à quoi ça sert de sélectionner des joueurs dans les équipes de France de jeunes alors qu'on sait  qu'ils choisiront une autre sélection nationale.

Mais comment sait-on qu'ils choisiront une autre sélection nationale justement ? La seule certitude que l'on a, c'est qu'ils auront la possibilité de choisir. Là, on parle d'instaurer des quotas sur des gamins de 13 ans ou plus, qui pour la plupart n'ont aucune idée de quel maillot national ils veulent porter. Ne pas les sélectionner sur ce critère-là, c'est clairement de la discrimination. Quand un chef d'entreprise refuse d'embaucher une femme car elle peut potentiellement tomber enceinte -- et donc ne pas travailler pendant plusieurs mois --, c'est exactement la même chose.

Après, je suis d'accord pour dire que les deux problèmes énumérés par Arno peuvent se poser. Ce sont les réponses qui sont très gênantes. Les bi-nationaux, il faut les sensibiliser le plus tôt possible, pour qu'ils choisissent leur nation sur des vrais critères, autres que sportifs. Car effectivement, quand des joueurs choisissent de jouer pour un pays parce qu'ils se sentent barrés en France, c'est assez délicat, même pour eux. Des types nés en France, qui ne sont quasiment jamais allés dans le pays de leurs parents, et qui veulent tout d'un coup porter le maillot national de ce pays-là, ils ont généralement un mal fou à se faire accepter. Il faudrait que les bi-nationaux aient conscience de ce qu'ils font quand ils choisissent un pays. Qu'ils aient également conscience que ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas sélectionnés en Bleu à 21 ans, qu'ils ne le seront jamais plus tard. Bref, il faut les aider dans leur choix.

Sur le deuxième point du manque d'intelligence, là, la FFF est 100% fautive. Le débat n'avait pas besoin de se porter sur les grands blacks, et c'est visiblement Blanc qui a amené le sujet là-dessus. Je suis le premier à dire que la France a formé énormément des joueurs physiques et/ou rapides qui manquent d'intelligence de jeu, mais là, ça peut englober du Malouda, Ribéry, Valbuena, Mexes, Anelka, Evra... bref, absolument n'importe qui.


Dans tous les cas, j'aime beaucoup ce débat puisque cela permet de lire et d'entendre des gens dire du mal de Laurent Blanc Hin hin hin....

Celui qui doit être inquiet, c'est Bernard Lama pour son jubilé : pas dit que tout France 98 soit là du coup Sourire
Journalisée

Baratt
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 140



Voir le profil
« Répondre #8 le: 05 Mai 2011 à 14:19:42 »



Citation
Quand un chef d'entreprise refuse d'embaucher une femme car elle peut potentiellement tomber enceinte -- et donc ne pas travailler pendant plusieurs mois --, c'est exactement la même chose.

un patron peut aussi refuser de former quelqu'un pour qu'il parte renforcer la concurrence. Pas si simple ce débat.
Journalisée

cold187
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 294



Voir le profil
« Répondre #9 le: 05 Mai 2011 à 15:40:15 »

A mon tour,

1 - les binationaux
Supposons que les 20 clubs de L1 possèdent chacun un centre de formation avec 20 gamins. Cela nous fait 400 gamins. Quelles sont les chances pour ces jeunes d'intégrer l'EdF un jour? Minimes! Il n'y a que 23 places dans un groupe qui joue une compétition internationale et le club, même si c'est lui qui paie le salaire, ne semble pas suffire à certains. Au nom de quoi peut-on refuser à un joueur formé en France de jouer pour son pays? Domenech a bien envoyé une convocation à Gonzalo Higuain car il a un passeport français et cela n'a choqué personne. De combien de matchs par saison parle-t-on, de combien de matchs dans la carrière d'un joueur? Je pense que c'est un faux débat parce que je suis moi-même un binational qui vit dans un pays qui n'est aucun de celui de mes passeports.

2 - les qualités athlétiques
Il y a deux ans, en suivant les mondiaux d'athlétisme sur une chaîne espagnole (j'habite encore à Barcelone), j'ai été ulcéré par les propos sur "la prédisposition génétique des noirs à courir plus vite". Je me suis dit que j'avais mal entendu et que c'était un coup de chaleur comme seule Barcelone sait en balancer. J'ai entendu les mêmes propos sur "le nombre de noirs en NBA du à leurs qualités athlétiques hors normes". Et là je dis stop! David Douillet et Teddy Riner ont été/sont champions du monde des +100 kgs en judo. Parle-t-on des prédispositions de l'un par rapport à celles de l'autre? Non! Toulalan est milieu récupérateur, comme Ducroq l'a été ou comme le sont Diarra ou Makelélé. Une prédisposition? Foutaises! Arno P-E est professeur et il peut confirmer le fait que l'éducation n'a pas de couleur. Alors dire que le noir est plus résistant que le blanc est une autre connerie. Et ceux qui vivent en Sibérie par -35° l'hiver, ne sont-ils pas résistants?

3 - le racisme
Les propos de Laurent Blanc sont équivoques mais je ne veux pas les sortir du contexte. Mon père me parle de "comportement de nègre" quand je ne respecte pas un engagement, que j'arrive en retard ou que je le taxe un peu trop. Est-il raciste pour autant? Il n'a pas voulu au départ que j'épouse une blanche (eh oui, pour ceux qui ne le savent pas, ma femme est bordelaise et je suis angolais) mais il a fini par apprendre à la connaître et lever ses doutes sur les mariages mixtes qui n'avaient pas marché dans sa génération. Bref, les propos sont graves mais pas si incorrects sur le plan politique. Thuram? Il me dérange car il oublie que son meilleur pote en Italie s'appelle Gigi Buffon qui est devenu gardien de but en regardant Thomas Nkono (gardien du Cameroun lors du Mondial 1982 en Espagne). L'Espagne n'a pas le passé de la France et je comprends que le jeu de sa sélection fasse envie. Mais au quotidien, ce n'est pas un modèle d'intégration. Chaque région a le droit d'enseigner dans sa langue et tous ceux qui viennent travailler en Catalogne doivent parler catalan. Je bosse pour une multinationale et j'en suis exempté car je fait partie de ceux qui donnent une coloration internationale à Barcelone. Mais la discrimination par la langue, la culture ou l'éducation, mes deux garçons la vivent au quotidien. Ce n'était pas le cas en France et c'est l'une des raisons de notre retour.

4 - le projet de jeu
Quand nous gagnons la CdM 1998 et l'Euro 2000, nous sommes habités par une culture tactique à l'italienne. Pas le catenaccio, mais la défense en béton qui ne prend que très peu de buts. Et puis Zidane est toujours là pour inventer quelque chose. Si l'on veut changer, pas de problème mais il faudrait que tout le football français suive, que les matchs de L1 soient des spectacles et que les équipes jouent au lieu de calculer. Les joueurs sont-ils à l'origine du projet de jeu? Oui, mais je préfère que l'on me dise que l'on veut former des meneurs de jeu, des 6, des 8 et pas qu'il faut plus de blancs que de noirs. Vous imaginez la même question au Brésil? Ok, le vivier permet d'éluder la question et c'est bien là la force du pays. Dans un autre style, l'Allemagne. Trois demi-finales de suite en CdM avec un jeu toujours très offensif et pas les mêmes joueurs. L'année dernière, elle avait l'équipe la plus mixte de son histoire et personne pour pointer du doit Ozil, Khedira ou Boateng.

5 - les quotas
En maîtrise de Science Politique, j'ai rédigé un mémoire sur l'Affirmative Action aux Etats-Unis, plus connue sous la dénomination de discrimination positive. J'avais observé à l'époque que :
- cela ne marchait pas car celui qui en bénéficie traîne sur lui le doute de ne pas avoir été choisi pour ses qualités mais pour un facteur discriminatoire;
- ceux qui ont du talent préfère être jugés sur le talent et non avoir un coup de pouce de la loi;
- enfin, ceux qui en bénéficient ne sont pas ceux qui en devraient car pour arriver en position d'être éligible, il faut un certain niveau que seules certaines conditions permettent.
Je terminerai en citant les exemples de l'Afrique du Sud et du Brésil où ces politiques sont très en vogue car elles ont permis de faire apparaître une classe moyenne mais que ceux qui s'en mettaient déjà plein les poches le continuent de plus belle. Rapport avec la choucroute? Le système ne passera pas à côté du nouveau Zidane ou du nouveau Blanc s'ils sont bons.

Conclusion
Les propos sont déplorables et qu'ils aient été publiés est bien. Maintenant, il ne faut pas que cela ne serve à nous détourner des vrais problèmes du football français : identité de jeu, affluence dans les stades, économie du système. Nous vivons encore dans la CdM 1998 et 13 ans se sont écoulés et pas de révolution dans le jeu. Si cette polémique amène une prise de conscience, tant mieux. Sinon, c'est le chaos avec des mecs qui refuseront de joueur pour la sélection, comme un certain Oleguer qui parce qu'il est Catalan refuse de jouer pour l'Espagne.
« Dernière édition: 05 Mai 2011 à 15:58:11 par cold187 » Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas