Pages: 1 2 [3] 4 5   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: Statistiques Diverses  (Lu 33586 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #30 le: 10 Octobre 2012 à 09:42:21 »

Je comprends jamais rien, mais je lis toujours jusqu'au bout... Un jour peut etre je pigerai un bout de truc...
Journalisée

IMFBB
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 850



Voir le profil WWW
« Répondre #31 le: 10 Octobre 2012 à 11:21:56 »


*En fait, 10.5 correspond au Classement Moyen des 20 adversaires d'un hypothetique 21e club. En fin de saison, pour le champion de France, le classement moyen de ses adversaires est en réalité 11e, alors que pour la lanterne rouge, il est 10e. Tous les autres clubs naviguent entre ces deux extrèmes.


Où comment embrouiller même ceux qui ont compris du premier coup que la somme des classements divisée par 20 donnait 10.5... Gros sourire

Sinon, autant le premier exercice est très interressant et met en chiffres un discours que je tiens à tous les pro-marseillais depuis déjà quelques journées (pour résumer "vous n'avez battu que des chèvres, et difficilement, en plus"), autant le second me laisse nettement plus circonspect. Quel interêt de projetter sur la saison en cours des performances passées, avec d'autre joueurs et d'autres adversaires?
Journalisée

Méass
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 103


Voir le profil WWW
« Répondre #32 le: 10 Octobre 2012 à 11:40:30 »

Sinon, autant le premier exercice est très interressant et met en chiffres un discours que je tiens à tous les pro-marseillais depuis déjà quelques journées (pour résumer "vous n'avez battu que des chèvres, et difficilement, en plus"), autant le second me laisse nettement plus circonspect. Quel interêt de projetter sur la saison en cours des performances passées, avec d'autre joueurs et d'autres adversaires?

Voilà, moi aussi le classement final avec Marseille 1er à 93 points m'insupportait, mais je ne pouvais pas dire pourquoi. Merci.
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #33 le: 12 Octobre 2012 à 20:30:53 »

Où comment embrouiller même ceux qui ont compris du premier coup que la somme des classements divisée par 20 donnait 10.5... Gros sourire

Bah (la somme de 1 à 20) divisée par 20, ca donne 10.5
Mais comme le premier ne se rencontre pas lui-même, il faudrait faire (la somme de 2 à 20) divisée par 19; et pour le dernier (qui ne se rencontre pas lui même non plus) la somme de 1 à 19 (sur 19 donc).

Sourire

Quel interêt de projetter sur la saison en cours des performances passées, avec d'autre joueurs et d'autres adversaires?

Pas beaucoup d'interet, sinon faire un 2e modele. Ou ecarter du modèle des clubs comme Toulouse, Lorient ou même Montpellier, qui démarrent toujours très fort mais ne tiennent jamais la distance, par rapport par exemple à Bordeaux qui (sauf en 2010) a tendance à carburer après février (quand ils n'ont plus que le championnat....)
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #34 le: 12 Octobre 2012 à 22:19:21 »

Sinon, stats des Parisiens lors de France-Japon. 3 (Matuidi, Sakho, Menez) étaient titulaires au coup d'envoi. 5 (+Jallet, Chantome) ont joué.

Avoir 3 joueurs du PSG titulaires d'un match de l'equipe de France est déjà arrivé 41 fois par le passé, mais jamais depuis l'EURO 1996.
Il n'est arrivé que 10 fois aux parisiens de mieux faire, avec un record à 5 titularisations (en 1985).

Avoir 5 joueurs sur le terrain n'était arrivé que 5 fois en revanche, entre 1985 et 1995.

3 Parisiens (PSG uniquement) titulaires pour un match de l'EDF:
  • 26/06/1996: Republique Tchèque 0-0 France (Lama, Roche, Guérin, Djorkaeff) (4 titulaires)
  • 22/06/1996: Pays Bas 0-0 France (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 18/06/1996: France 3-1 Bulgarie (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 15/06/1996: France 1-1 Espagne (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 10/06/1996: France 1-0 Roumanie (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 05/06/1996: France 2-0 Arménie (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 01/06/1996: Allemagne 0-1 France (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 24/01/1996: France 3-2 Portugal (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 15/11/1995: France 2-0 Israel (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 06/09/1995: France 10-0 Azerbaidjan (Lama, Guérin, Djorkaeff)
  • 22/07/1995: Norvège 0-0 France (Lama, Roche, Le Guen, Guérin) (4 titulaires)
  • 26/04/1995: France 4-0 Slovaquie (Lama, Roche, Ginola, Guérin) (4 titulaires)
  • 29/03/1995: Israel 0-0 France (Lama, Roche, Le Guen)
  • 13/12/1994: Azerbaidjan 0-2 France (Lama, Roche, Le Guen)
  • 16/11/1994: Pologne 0-0 France (Lama, Roche, Le Guen)
  • 07/09/1994: Slovaquie 0-0 France (Lama, Roche, Le Guen, Ginola)(4 titulaires)
  • 26/05/1994: Japon 1-4 France (Lama, Ginola, Le Guen)
  • 22/03/1994: France 3-1 Chili (Lama, Ginola, Roche)
  • 16/02/1994: Italie 0-1 France (Lama, Ginola, Roche, Le Guen)(4 titulaires)
  • 17/11/1993: France 1-2 Bulgarie (Lama, Roche, Le Guen)
  • 13/10/1993: France 2-3 Israel (Lama, Ginola, Roche, Le Guen)(4 titulaires)
  • 08/09/1993: Finlande 0-2 France (Lama, Roche, Le Guen)
  • 22/08/1993: Suède 1-1 France (Lama, Roche, Le Guen)
  • 28/04/1993: France 2-1 Suède (Lama, Ginola, Le Guen)
  • 27/03/1993: Autriche 0-1 France (Lama, Roche, Le Guen)
  • 17/02/1993: Israel 0-4 France (Lama, Ginola, Roche, Le Guen)(4 titulaires)
  • 09/09/1992: Bulgarie 2-0 France (Roche, Fournier, Ginola)
  • 11/10/1989: France 3-0 Ecosse (Bats, Le Roux, Perez)
  • 05/09/1989: Norvege 1-1 France (Bats, Le Roux, Perez)
  • 16/08/1989: Suede 2-4 France (Bats, Le Roux, Perez)
  • 29/04/1989: France 0-0 Yougoslavie (Bats, Xuereb, Perez)
  • 19/11/1989: RDA 0-0 France (Bats, Ayache, Poullain)
  • 11/10/1986: France 0-2 URSS (Bats, Ayache, Jeannol, Fernandez)(4 titulaires)
  • 10/09/1986: Islande 0-0 France (Bats, Ayache, Fernandez)
  • 26/02/1986: France 0-0 Irlande du Nord (Bats, Rocheteau, Fernandez)
  • 16/11/1985: France 2-0 Yougoslavie (Bats, Rocheteau, Fernandez)
  • 30/10/1985: France 6-0 Luxembourg (Bats, Rocheteau, Fernandez)
  • 11/09/1985: RDA 2-0 France (Bats, Bibard, Poullain, Rocheteau, Fernandez) (5 titulaires)
  • 21/08/1985: France 2-0 Uruguay (Bats, Bibard, Rocheteau, Fernandez) (4 titulaires)
  • 05/10/1983: France 1-1 Espagne (Lemoult, Rocheteau, Fernandez)
  • 28/04/1982: France 1-1 Espagne (Baratelli, Bathenay, Rocheteau)

5 Parisiens (PSG uniquement) qui jouent  un match de l'EDF:
  • 22/07/1995: Norvège 0-0 France (Lama, Roche, Le Guen, Guérin, Djorkaeff)
  • 16/02/1994: Italie 0-1 France (Lama, Ginola, Roche, Le Guen, Guérin)
  • 17/11/1993: France 1-2 Bulgarie (Lama, Roche, Le Guen, Guérin, Ginola)
  • 11/08/1985: RDA 2-0 France (Bats, Bibard, Poullain, Rocheteau, Fernandez)


On peut remarquer que les 5 joueurs de ce France 0-1 Japon étaient tous des joueurs de champ. Ce qui est beaucoup plus rare à réaliser:
3 joueurs de champ titulaires n'est arrivé que 11 fois (entre 1983 et 1996), avec un record à 4 titularisations (en 1985).

Avoir 5 joueurs de champ du PSG qui jouent un même match de l'EDF n'était en revanche jamais arrivé!


3 Parisiens joueurs de champ (PSG uniquement) titulaires pour un match de l'EDF:
  • 26/06/1996: Republique Tchèque 0-0 France (Roche, Guérin, Djorkaeff)
  • 22/07/1995: Norvège 0-0 France Roche, Le Guen, Guérin)
  • 26/04/1995: France 4-0 Slovaquie Roche, Ginola, Guérin)
  • 16/02/1994: Italie 0-1 France (Ginola, Roche, Le Guen)
  • 13/10/1993: France 2-3 Israel (Ginola, Roche, Le Guen)
  • 17/02/1993: Israel 0-4 France (Ginola, Roche, Le Guen)
  • 09/09/1992: Bulgarie 2-0 France (Roche, Fournier, Ginola)
  • 11/10/1986: France 0-2 URSS (Ayache, Jeannol, Fernandez)
  • 11/09/1985: RDA 2-0 France (Bibard, Poullain, Rocheteau, Fernandez) (4 titulaires)
  • 21/08/1985: France 2-0 Uruguay (Bibard, Rocheteau, Fernandez)
  • 05/10/1983: France 1-1 Espagne (Lemoult, Rocheteau, Fernandez)
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #35 le: 22 Octobre 2012 à 20:01:45 »

Quelques Chiffres

Pas de données statistiques pour ce PSG-Reims, le premier depuis 1979 en championnat de France de L1.

Le dernier match (1979) s'était achevé sur une victoire (3-2), et il n'y avait eu jusque là qu'un seul clean-sheet (3-0 en 74/75)

Le PSG après 9 journées, entre 2002/2003 et 2010/2011, n'a jamais fait mieux que 2e et 17 points (en 2005/2006). Depuis le retour de la L1 à 20 clubs, seule la saison 2011/2012 a vu un meilleur PSG que cette saison: 1e également, mais avec un point de plus (20) et 3 points d'avance (contre 0). Normalement, le PSG est 7 ou 8e (médiane ou moyenne), avec 14 points (médiane ou moyenne) et un retard de 6 points sur le leader (médiane ou moyenne)

Avec 9 journées nécessaires pour prendre 19 points, le PSG est en avance par rapport à ses temps de passage de 2003/04 et 2005/06 (J10), 2002/03 (J11), 2010/11 (J12), 2008/09 (J13), 2009/10 (J14), 2004/05 (J16), 2007/08 (J17), 2006/07 (J18); et égalise donc son temps de référence de 2011/12 (J9)

Le leader à J9 obtient le titre dans 20% des cas (Lyon 2006, 2007), et le podium dans 70% des cas (seuls Auxerre 2003, Nancy 2008 et Rennes 2011 ne l'ont pas obtenu). Le plus mauvais résultat d'un leader à J9 est une sixième place.

Des 10 derniers champions de L1, seuls deux (Lyon 2006, Lyon 2007) ont obtenu un meilleur départ que le PSG 2012/13. Si deux autres avaient également 19 points (Lyon 2005, Lyon 2008), 60% des futurs champions n'avaient pas ce total de points.

Tous les futurs champions étaient dans le top 6 à J9 avec au pire 5 points de retard sur le leader, exception faite de Lyon 2003 (champion en titre, 10e avec 8 points de retard). Ainsi, seuls les 8 premiers actuels (Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Valenciennes, Bordeaux, Reims, Lorient) sont susceptibles de décrocher le titre.

Depuis 10 ans, 17 équipes ont atteint le seuil de 19 points à J9 (Paris et Marseille devenant les 18e et 19e équipes à réaliser cette performance). 24% d'entre elles (Lyon 2005, 06, 07, 08) ont obtenu le titre, 65% ont obtenu une qualification en C1. Tous ont fini dans le top 7.

Une moyenne de 2.111 points par match (19/9) est extrêmement difficile à tenir.
Sur les 10 dernieres années, on en dénombre en moyenne 1.7 à J9, de 0.8 à 1.0 entre J10 et J17, de 0.4 à 0.6 entre J18 et J27, entre 0.1 et 0.4 à partir de J28.


Zlatan face à l'histoire
Le premier buteur à atteindre les 9 buts en championnat fut meilleur buteur dans 60% des cas:
En 2011/12: Giroud (à J15), futur meilleur buteur
En 2010/11: Sow (à J13), futur meilleur buteur
En 2009/10: Nene (à J9)
En 2008/09: Benzema (à J14)
En 2007/08: Benzema (à J8), futur meilleur buteur
En 2006/07: Pauleta (à J23), futur meilleur buteur
En 2005/06: Pauleta (à J16), futur meilleur buteur
En 2004/05: Pauleta (à J19)
En 2003/04: Cissé (à J13), futur meilleur buteur
En 2002/03: Pauleta (à J16)

De plus, le futur meilleur buteur est leader (ou co-leader) du classement des buteurs à J9 dans 50% des cas (Cissé 04, Frei 05, Pauleta 06, Pauleta 07, Benzema 08). Lorsqu'il ne l'est pas (Nonda 03, Gignac 09, Niang 10), il n'est qu'à 1 but de la tête, sauf Sow 2011 (3 buts de retard sur Payet) et Giroud 2012 (2 buts sur Gomis et Traoré).
Ainsi, avec 3 buts de retard sur Ibrahimovic, seul Ben Yedder est statistiquement (précédent Sow 2011) en mesure de contester à Ibra le titre de meilleur buteur.


Le Peloton
Paris et Lyon menaient le peloton depuis J6, chassant un Marseille échappé avec une avance de 3 à 4 points. Durant cette période, l'ensemble du peloton a augmenté sa vitesse moyenne de 5%, passant de 1.26ppm à 1.32ppm. L'arrière du peloton, Nancy et Troyes, ont également accelléré, puisque la queue de peloton avançait à 0.40ppm à J5, contre 0.75 sur la période J6:J9. À l'avant, Marseille chassé a ralenti (1.00 ppm sur les 4 journées passées en tête), tandis que Paris a nettement roulé (2.50ppm).

Actuellement, le peloton est divisé en 3 sous-groupes: Marseille, Lyon et Paris sont aux avant-postes mais ont des vitesses très diverses. Nancy et Troyes sont eux en fin de peloton. Avec les vitesses actuelles, sur les 5 dernières journées, des divers groupes et sous-groupes, on peut s'appercevoir que presque toutes les équipes roulent à la même vitesse (16 des 20 équipes ont des vitesses comprises entre 0.8 et 1.6 ppm, la moitié d'entre elles étant entre 1.2 et 1.4 ppm).

Seules 4 équipes ont des vitesses "anormales": Paris (2.60ppm), Reims et Rennes (2.00ppm) qui progressent plus vite que prévu; Nancy (0.20 ppm) qui est quasiment à l'arret.

A ce rythme, dans 5 journées:
Paris devrait s'être echappé, et posséder 6 points d'avance sur le Peloton
Marseille, Lyon, Toulouse, Reims, Valenciennes et Rennes devraient former un peloton compact (6 équipes en 4 points), pour lequel la capacité à chasser Paris devrait être limitée; et qui sera 4 points devant un long peloton lent.
Lorient formera un lien entre les deux pelotons
Mené par Saint-Etienne et Lille, le peloton "bas" sera aspiré vers le peloton haut, et se densifiera vers le bas, avec 6 clubs en 3 points.
Montpellier accusera 2 points de retard sur le peloton bas, mais ne sera pas encore entièrement décroché.
Troyes (3 points de retard sur Montpellier), et Nancy (6 points de retard sur Montpellier) seront à plus de 5 longueurs du premier non relégable, et complètement décrochés


A venir

Carte de France
Séries en cours
Journalisée

7homa5
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 123


Voir le profil
« Répondre #36 le: 22 Octobre 2012 à 20:53:35 »

Seules 4 équipes ont des vitesses "anormales": Paris (2.60ppm), Reims et Rennes (2.00ppm) qui progressent plus vite que prévu; Nancy (0.20 ppm) qui est quasiment à l'arret.

Que penser de Rennes ? Après leur début de saison, je les aurais placé autour de la 13e place en fin de championnat. Or leur nouveau rythme me fait désormais pencher pour une 6e place. Je n'ai pas suivi les deux dernières journées de championnat mais de ce que j'ai vu avant, leur renouveau s'explique en bonne partie par le nouveau souffle qu'a trouvé Mevlüt Erdinç. Il tire leur attaque vers le haut.

Pour revenir sur paris , il ne reste désormais que 2 équipes invaincues. Paris, donc, et Bordeaux. De quoi me faire penser que, malgré que Carlo Ancelotti ne les ai - enfin je crois - pas cité dans les forts concurrents au titre (comme il l'a fait pour Marseille et Lyon et comme il avait cité auparavant Lille), ils ne seront sûrement pas très loin en juin.
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #37 le: 22 Octobre 2012 à 21:37:17 »

En Europe, 33 équipes sont encore invaincues en championnat.

La Juventus reste sur une série de 47 matches de Serie A sans défaite (8 en 2012/2013 + 38 en 2011/2012 + 1 en 2010/2011)

47 Juventus
28 Shakhtar
23 Ajax
19 Porto
18 Ludogorets (Bulgarie)
16 Bordeaux
14 Copenhague, City, Atletico Madrid
13 PSG, Sheriff (Moldavie)
12 Bayern, Vitesse (Pays bas), Barcelone
11 Skenderbeu (Albanie), Genk (Belgique), Grevenmacher (Luxembourg)
10 Tirana (Albanie), Benfica
09 Chelsea, Olympiakos, Legia (Pologne), Orduspor (Turquie)
08 AEK Larnaca (Chypre), La Valette (Malte), Gornic Zabrze (Pologne), Murata (Saint Marin)
07 Kukesi (Albanie), APOEL Nicosie
06 Anorthosis (Chypre), AEL Limassol (Chypre)
04 UE Sant Julia (Andorre), La Fiorita (Saint Marin)
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #38 le: 29 Octobre 2012 à 22:59:06 »

Plus que 24 équipes invaincues en championnat.
Les éliminations de Ludogorets, Bordeaux et Copenhague permettent au PSG de devenir le 7e club le plus invaincu en championnat.

48-Juventus
29-Shakhtar
24-Ajax
20-Porto
15-City, Atletico Madrid
14-PSG
13-Barca
12-Skenderbeu (Albanie), Genk (Belgique), Grevenmacher (Luxembourg)
11-Benfica
10-Legia (Pologne), Olympiakos
09-AEK Larnaca (Chypre), La Valette (Malte), Gornic Zabrze (Pologne)
08-Murata (Saint Marin), APOEL Nicosie
07-Kukesi (Albanie), Anorthosis (Chypre), AEL Limassol (Chypre)
05-UE Sant Julia (Andorre), La Fiorita (Saint Marin)
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #39 le: 29 Novembre 2012 à 00:01:04 »

Le Peloton

Le peloton est étendu, et a déjà cassé à l'arrière, avec Troyes et Nancy à la traîne.

Le peloton de 18 équipes avance assez lentement, avec une moyenne du leader à seulement 2.000 ppm, contre 2.846 ppm en Espagne, 2.357 ppm en Angleterre, 2.286 en Italie, 2.643 en Allemagne ou encore 2.600 au Portugal.

Jusqu'à présent, seul Marseille (parti à J6, repris à J9) a eu l'occasion de s'échapper.
[Note: si son match contre l'OM avait été joué à l'heure, Lyon se serait échappé à J13, pour être repris à J14]

Actuellement, le peloton est scindé 4 sous-groupes:

Lyon
seul en tête, avance au rythme de 2.000 ppm sur ses 5 dernières rencontres, c'est à dire son rythme moyen depuis le début de saison.

Poursuivants (à 2 points)
groupés en 2 points, Paris, Marseille, Saint Etienne et Bordeaux sont à 2 points de Lyon.
Ce groupe est hétérogène, avec Paris et Marseille (1.4 ppm) qui avancent moins vite que Bordeaux (1.8 ppm) et surtout que Saint Etienne (2.6 ppm), seule équipe du groupe des poursuivants qui réduise l'écart avec Lyon. Saint-Etienne devrait dépasser Lyon d'ici la trève.

Intercalés (à 6 points)
roulant en une seule ligne, Rennes, Toulouse et Valenciennes accusent un retard de 2 points sur Bordeaux. Avec des vitesses respectives de 1.8ppm, 1.2ppm et 1.4ppm, seul Rennes roule suffisamment vite pour espérer remonter sur Paris et Marseille, mais il lui faudra environ 10 journées pour faire cela.

Peloton (sens propre) (à 8 points)
mené par Lille (1.8 ppm) et Nice (2.0 ppm), le coeur du peloton est étiré sur 6 points, un écart stable sur les 5 dernières journées. Toutefois, avec Lille en locomotive, le peloton devrait reprendre les intercalés avant la trève.


L'arrière du peloton avance à un rythme de 1.4 ppm, et a donc accelleré par rapport à son rythme moyen (1.0 ppm). Ce rythme soutenu ne devrait pas permettre aux distancés, Troyes et Nancy, de revenir sans changements radicaux.
Ces équipes tournent à un petit 0.5-0.6ppm depuis le début de la course, et se maintiennent tout juste à ce rythme dernièrement (0.4-0.6 ppm sur les 5 derniers matches)
Journalisée

7homa5
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 123


Voir le profil
« Répondre #40 le: 29 Novembre 2012 à 10:51:13 »

J'étais en train de me dire que le championnat cette saison ne ressemblait pas à celui de l'an dernier. Après vérification sur le site poteau-rentrant et son classement en relief, on voit qu'en fait, les deux saisons se ressemblent fortement :
  • 1er à 30 pts au lieu de 28 cette saison ;
  • 3e à 25 pts contre 26 ;
  • gros du peloton (7e à 18e) entre 20 et 13pts alors que cette saison le peloton (9e à 18e) se tient entre 20 et 14 pts ;
  • 20e à 8 pts contre 7

La grosse différence tient en tête ou Paris et Montpellier s'était détachés à 5 pts du troisième (Lille), alors que cette année, le leader est légèrement plus bas et le troisième (ex-aequo au deuxième) n'est qu'à deux points.

La forme actuelle de Saint-Etienne est impressionnante. Sont-ils partis pour faire une "Montpellier" (ce terme qui nous fait horreur, nous Parisiens) ? Je ne pense pas, comme je ne pensais pas que Montpellier le ferait l'an dernier.

Les favoris, selon moi, pour le titre :
- Paris en 1
- Lyon et Saint-Etienne en concurrents principaux
- Bordeaux et Lille en concurrents potentiels
- Marseille, Rennes, Valenciennes et Toulouse en outsiders pour une grosse surprise.
Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #41 le: 29 Novembre 2012 à 13:48:47 »

On le savait tous mais l'analyse de m3d l'illustre de manière cinglante : le paris roule trop lentement depuis un mois. Il y a plusieurs explications : fatigue due à la répétition des matches et à la période difficile pour les organismes, blessures (liées ou non d'ailleurs à cette fatigue), relâchement dans la tactique (d'après un joueur cité par le Parisien qui rapportait cet analyse de Carlo Ancelotti), etc.

Quoi qu'il en soit, nous ne sommes plus à un rythme de champion avec 1.4ppm, et il est urgent de réagir. Parce que là, sans bruit, Lyon reprend les commandes et Sainté fait office de candidat idéal pour nous la rejouer à la Montpellier. On verra à Noël où on en sera vraiment mais à mon sens si on n'a pas augmenté sensiblement notre moyenne de points, il faudra réfléchir un peu.

À noter un PSG - Lyon le 16/12 qui comptera double.
Journalisée

7homa5
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 123


Voir le profil
« Répondre #42 le: 29 Novembre 2012 à 14:21:21 »

On le savait tous mais l'analyse de m3d l'illustre de manière cinglante : le paris roule trop lentement depuis un mois. Il y a plusieurs explications : fatigue due à la répétition des matches et à la période difficile pour les organismes, blessures (liées ou non d'ailleurs à cette fatigue), relâchement dans la tactique (d'après un joueur cité par le Parisien qui rapportait cet analyse de Carlo Ancelotti), etc.

Quoi qu'il en soit, nous ne sommes plus à un rythme de champion avec 1.4ppm, et il est urgent de réagir. Parce que là, sans bruit, Lyon reprend les commandes et Sainté fait office de candidat idéal pour nous la rejouer à la Montpellier. On verra à Noël où on en sera vraiment mais à mon sens si on n'a pas augmenté sensiblement notre moyenne de points, il faudra réfléchir un peu.

L'enchaînement ASSE - MHSC - SRFC nous a fait mal d'un point de vu comptable mais finalement, nous sommes toujours dans les clous pour jouer le titre. Et c'est bien là l'important : être capable de rester dans un groupe de tête pour jouer le désormais traditionnel "sprint final" où les meilleures équipes arrivent à augmenter leur rythme de points (Montpellier, Paris et Lille l'an dernier, Marseille et Lille l'année d'avant, Bordeaux et Marseille deux ans encore avant, etc). L'autre façon de gagner le titre étant d'écraser la concurrence dès le début, ce que nous n'avons su faire (au contraire de Lyon à quelques reprises).

À noter un PSG - Lyon le 16/12 qui comptera double.

Ce qui veut dire Lyon-PSG en antépénultième journée. Dans mon hypothèse d'un sprint final serré, celui-là aussi vaudra de l'or. Mais j'anticipe peut-être beaucoup, là...
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #43 le: 29 Novembre 2012 à 16:28:39 »

Sans compter la pénalité extra-sportive d'Ajaccio (en considérant donc l'ACA à 17 points et non 15):

  • Lyon a pris 28 points en jouant 14 clubs totalisant 258 points
  • Paris a pris 26 points en jouant 14 clubs totalisant 253 points
  • Marseille a pris 26 points en jouant 14 clubs totalisant 255 points
  • Saint Etienne a pris 25 points en jouant 14 clubs totalisant 242 points
  • Bordeaux a pris 24 points en jouant 14 clubs totalisant 286 points

En fait, on s'appercoit que Lyon a pris 7.95% des points perdus par ses adversaires, contre 7.58% pour Paris, 7.54% pour l'OM, 7.58% pour les verts, et seulement 6.45% pour Bordeaux.

Maintenant:

  • Lyon doit jouer 5 clubs totalisant 94 points
  • Paris doit jouer 5 clubs totalisant 101 points
  • Marseille  doit jouer 5 clubs totalisant 99 points
  • Saint Etienne doit jouer 5 clubs totalisant 113 points
  • Bordeaux doit jouer 5 clubs totalisant 70 points

Donc si on applique les memes coefficients d'ici la trève:
Lyon et Bordeaux devraient prendre 9 points en 5 matches, Paris et Marseille 8, les Verts 7.
Bref, Bordeaux devrait depasser les Verts et revenir à 1 point de Paris et Marseille, qui laisseraient l'OL à 3 points.
Lyon 37 - Paris 34 - Marseille 34 - Bordeaux 33 - ASSE 32

Si au lieu de se baser sur l'ensemble de la saison, on ne se base que sur les 5 derniers matches, on obtient avec la meme methode des résultats forts différents:
Paris ne devrait prendre que 6 points, contre 8 pour l'OM, 10 pour Lyon, 11 pour Saint Etienne et Bordeaux.
Le classement alors:
Lyon 38 - ASSE 36 - Bordeaux 35 - Marseille 34 - Paris 32

On peut voir que Saint Etienne est en pleine bourre, que Bordeaux tourne pas trop mal et que Paris est en sous-regime.
Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #44 le: 01 Décembre 2012 à 13:31:21 »

J'analyse ces données de manière un peu différente m3d. Bien sûr, il y a un lien entre la part de points pris face à un adversaire donnée et la part que l'on pendra. Mais ce qui m'interpelle c'est que l'on peut aussi imaginer que Bordeaux a déjà rencontré les adversaires les plus coriaces. Ceux qui totalisent jusqu'ici le plus de points. On voit donc qu'il ne leur reste à affronter jusqu'à la trêve que des équipes qui marquent peu de points...

Donc, en imaginant que ces équipes restant à jouer sont juste mauvaises, vu que jusqu'ici elle n'ont pris que très peu de points, il est fort possible que bordeaux fasse le plein jusqu'à fin 2012 Au secouuuuuurs ! !

Le paris, lyon et marseille ont donc quant à eux affronté des équipes d'un niveau sensiblement équivalent (258 à 253 points pris jusqu'ici, ce qui fait un différentiel de 0.36 points par adversaire après 14 journées) et il reste donc à jouer des équipes de même niveau... Là, personne n'est avantagé.

Avec cette grille on voit alors que Saint-Etienne sur-performe, en raison d'une adversité plus faible que le quintet de tête : peu de points pris par les adversaires rencontré jusque là, donc beaucoup de points à prendre par les équipes restant à rencontrer.

Je verrais donc Bordeaux poursuive sa remontée, Marseille - Lyon - Paris rester collés, avec un léger avantage à Lyon, puis Saint-Etienne se faire larguer doucement.
Journalisée

Pages: 1 2 [3] 4 5   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas