Pages: [1]   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: LFP : Snowstorm victime de censure  (Lu 2604 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
MARKOSUP
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 191


Voir le profil WWW
« le: 17 Novembre 2006 à 19:46:39 »

Tremblez, puissants, Snowstorm a décidé de l'ouvrir. Il va nous révéler les secrets du football français, au risque d'ébranler tout le système. La remise en cause est telle que les instances dirigeantes n'ont pas eu d'autre choix que celui de la censure !

En effet, suite à un habile tour de passe-passe, Snow a pu pénétrer dans l'initimité du Parc des Princes, à l'occasion d'un match officiel du championnat de France Ligue 1 Orange©. Et nous content de voir devant ses yeux la vérité éclater, il a fait en sorte de garder une trace, une preuve de ses découvertes.

Et donc, les vidéos qu'il avait déposées sur YouTube viennent d'être supprimées purement et simplement sur demande express de la LFP. Le scandale est trop important. Je vais donc vous révéler en totale exclusivité ce que l'on veut nous cacher...

Ah, on me fait signe qu'en fait, c'est pas ça, c'est juste une histoire de fric. En fait la LFP a demandé à YouTube de nettoyer son catalogue de vidéos. En l'espèce, elle considère avoir un copyright sur les vidéos de Snowstorm sur la pelouse, filmant les joueurs parisiens à l'occasion d'un tour d'honneur organisé au Parc des Princes et sur les vidéos que j'ai prises à Auxerre montrant des supporters parisiens en train de chanter et d'agiter des ballons rouges et bleus. Je vais d'ailleurs organiser prochainement une collecte de dons pour payer les royalties dûs à l'exploitation de ce forum. À vot' bon coeur.

Bref, désolé Snow, je les remettrai en ligne à l'occasion les vidéos...

Vivien, qui aurait besoin de vacances.
Journalisée

satanas
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 607



Voir le profil
« Répondre #1 le: 22 Novembre 2006 à 09:25:20 »

http://fr.news.yahoo.com/21112006/44/youtube-tacle-les-amateurs-de-foot-francais.html

mardi 21 novembre 2006, 20h35
YouTube tacle les amateurs de foot français
Par Julie de Meslon, 01net.

Publier des images de manifestations sportives ou des vidéos musicales sur Internet sans l"accord des ayants droit est illégal. Tel est le message martelé de plus en plus vivement par les groupes de médias et les organisations sportives, à l"encontre des sites de partage de vidéos et de leurs utilisateurs. Plusieurs internautes français en ont récemment fait l"expérience, en voyant leur vidéos éjectées par YouTube lui-même, parce qu"elles comportaient des images de matchs de football.

Le site, récemment racheté par Google, répondait ainsi à des réclamations de la Ligue de football professionnel (LFP), très pointilleuse quant à la retransmission des images dont elle détient les droits. Des doléances auxquelles YouTube est obligé de se plier, en tant qu"hébergeur de contenu.

Les vidéos de matchs tournées par des amateurs sont aujourd"hui légion sur le Net. Un vrai poil à gratter pour les titulaires de droit (LFP, clubs) et les diffuseurs, qui monnayent leur retransmission exclusive à prix d"or. Mais c"est bien souvent sans le savoir que les vidéastes amateurs se retrouvent dans l"illégalité. Ainsi, quelle ne fut pas la surprise d"un jeune supporter français lorsqu"il reçut des e-mails de YouTube, pour l"informer que trois de ses vidéos étaient supprimées du site. « Je n"avais filmé que le public qui chantait des chants Lillois lors d"un PSG-Lille ! », s"exclame-t-il.

Chants ou ola, cela fait partie intégrante de la compétition, répond la LFP. De même, la ligue rappelle qu"il est interdit de filmer les entraînements, en compétition comme en club, mais que l"usage des films dans le cercle privé est bien sûr autorisé. En fait, d"un point de vue légal, seul le droit à l"information permet de déroger aux droits d"exclusivité des retransmissions, et encore, dans un cadre restreint (extraits courts et gratuits, pour un journal télévisé, par exemple).

Surveillance automatique

Reconnaissant que le public ne sait pas toujours ce qu"il peut ou ne peut pas faire, la LFP assure privilégier la prévention, en informant sur les forums et en prenant parfois contact directement avec des internautes. Mais la Ligue sait aussi traquer le contrevenant. Et pour le faire à grande échelle, elle adhère au programme récemment mis en place par YouTube/Google, permettant aux titulaires de droits de repérer automatiquement les vidéos qui les concernent. Noyées parmi des millions de films, les vidéos sont détectées par mots-clés (titre, descriptif) et l"ayant droit valide leur suppression. S"ensuit l"envoi automatique d"e-mails, comme ceux reçus par notre supporter.

Selon la LFP, plusieurs dizaines de vidéos seraient ainsi repérées chaque semaine. Quant aux « petits » sites diffusant ce type de vidéos, un coup de fil suffit généralement pour obtenir leur retrait. La diffusion de matchs sur Internet ne nuit pas franchement aux finances de la Ligue, des clubs ou des diffuseurs, en tout cas pour le moment. Mais la LFP garde un œil sur le développement de cette pratique. Certains de ses homologues étrangers sont d"ailleurs déjà passés à la vitesse supérieure. La NBA américaine, les ligues anglaise et allemande de football et le Bayern de Munich ont récemment fait pression sur la filiale de Google pour que soient retirées les vidéos les concernant, parfois plaintes à l"appui.

Du côté de l"industrie du disque et de l"audiovisuel, plus habituée au problème, quelques précautions avaient été prises. Google a notamment signé des partenariats avec Universal Music, Warner ou Sony, avec partage de revenus publicitaires. Un accord du même ordre vient aussi d"être conclu avec la Ligue nationale de hockey (NHL) canadienne, préfigurant de nouveaux rapports avec le monde du sport.

Après YouTube, d"autres sites de partage de vidéos devraient suivre cette voie, notamment MySpace, actuellement accusé par Universal d"encourager la diffusion de « matériel protégé ».
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas