Pages: [1]   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: Bilan 2012-2013 : les attaquants  (Lu 1412 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
gauthier
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 229



Voir le profil
« le: 16 Juin 2013 à 22:14:09 »

Zlatan Ibrahimovic

Quand on lit son bilan statistique et qu'on repense aux critiques qu'il a pu parfois subir cette saison... Il a un caractère bien à lui, c'est sûr, et peut-être que cela a inhibé certains de ses coéquipiers, tout du moins en début de saison. Pour le reste, il n'y a pas grand chose à dire. On lui reproche de peu courir, mais c'est juste une impression. Les attaquants de grande taille sont toujours considérés comme nonchalants ou lents. Comme l'expliquait Arno en début de saison, c'est on ne peut plus logique : avec sa masse musculaire, il ne peut pas passer sa rencontre à sprinter. Donc au final, des buts presque tout le temps, un total qu'on n'avait pas vu depuis vingt ans en L1, un jeu avec son corps qui perturbe toutes les défenses... Et surtout, s'il a des stats de grand buteur, à côté de ça il réalise plusieurs passes décisives, et surtout, on est loin de l'attaquant renard des surfaces. Il marque, mais en plus participe beaucoup au jeu. Par exemple, je ne l'ai jamais trouvé aussi bon que sur les derniers matches de la saison, où il marquait moins mais faisait jouer son équipe, avec notamment des déviations toutes plus précises les unes que les autres. Après, on peut se demander jusqu'à quel âge il maintiendra ce niveau.

Ezequiel Lavezzi

Après des matches amicaux où on a eu l'impression de voir un nouveau Giuly, Lavezzi a mal commencé sa saison par une expulsion, une blessure et des matches moyens à son retour. Son niveau a radicalement changé à partir du mois de décembre. Aligné tantôt sur un côté, tantôt en soutien d'Ibra, il a été très bon pendant deux mois, jusqu'aux matches contre Valence... Avant de décliner à nouveau, et de vivre une fin de saison où il semblait être à bout physiquement. Le joueur se dépense sans compter sur le terrain, en multipliant les accélérations, même inutiles. Peut-être doit-il apprendre à mieux gérer ses efforts. En tout cas, le bilan est globalement mitigé pour un joueur acheté tout de même une petite fortune.

Jérémy Ménez

Il avait fait une saison exceptionnelle l'an passé, du coup celle-ci paraît un peu plus terne au final. Comme Pastore et Nene, la présence d'Ibra l'a un peu freiné au départ, et après cela a été très variable. En fait, on a l'impression que sa saison n'a jamais vraiment démarré. Il a été plus souvent aligné en attaque avec Ibra en première partie de saison, puis, a été la première victime de l'arrivée de Lucas. La blessure de ce dernier lui a permis de revenir plus souvent dans le onze, et d'achever la saison avec plus de coups d'éclats : un but d'anthologie contre Rennes, et surtout, le but du titre. Au niveau du comportement, il était revenu de l'Euro avec les meilleures intentions. IL ne parlait plus aux arbitres, et du coup, il a passé les 3 premiers mois de la saison sans aucun avertissement. Donc des progrès de ce côté-là, sauf qu'en fin de saison, des insultes devant les caméras de Canal lui auront valu 4 matches de suspension, à purger l'an prochain.

Kévin Gameiro

Dans son rôle d'attaquant d'appoint, il a été parfait. Ce n'était pas facile, puisqu'étant en concurrence frontale avec Ibra, il savait qu'il n'avait aucune chance de s'imposer durablement dans l'équipe. Au moins, il a su se mettre en valeur quand il fallait, en marquant plusieurs buts importants et en ne râlant pas dans la presse. Il s'est énervé une fois en sortant d'un match, mais rien de bien méchant au final. Son gros problème, c'est que le niveau technique du PSG ayant énormément progressé cette saison, on a vu que Gameiro est nettement moins à l'aise que tous ses coéquipiers balle au pied... Et comme il n'est pas non plus d'un réalisme hors-norme face aux gardiens adverses, la suite me semble compliquée pour lui ici.

Guillaume Hoarau

La saison de Hoarau s'est limitée à une semaine en fait. Lors des matches amicaux, il a semblé être complètement à la rue physiquement -- pour rappel, il s'était blessé en toute fin de saison précédente. Du coup, le temps de se remettre à niveau, Hoarau ne fait que deux courtes entrées en jeu en août et septembre. Il ne réapparaît qu'à la toute fin octobre. Là, il obtient un penalty et provoque un carton rouge contre Marseille, marque contre Saint-Etienne, puis contre Zagreb (et passe devant Weah au classement des buteurs du club). Enfin titulaire en championnat contre Montpellier, il est sacrifié au bout de dix minutes pour choix tactique après l'expulsion de Sakho. Il n'aura plus jamais sa chance et part au mercato en Chine. Là-bas, il aurait joué onze matches pour 3 buts marqués.

Hervin Ongenda

Attaquant de 17 ans, il a fait une apparition de dix minutes en coupe contre Arras. Comme Conte, Rabiot et Coman, il est passé par les pros en sautant la case CFA. À voir pour la suite, il fait partie des jeunes qui ont été décrit comme des phénomènes il y a quelques années... mais on a vu avec Yaisien que cela ne voulait pas toujours dire grand chose pour la suite.

Jean-Christophe Bahebeck

Prêté à Troyes, il marque d'emblée contre Lyon, puis se fait expulser quelques matches après. En concurrence avec Yattara, autre jeune joueur prêté par Lyon, il n'est pas toujours dans le onze en première partie de saison. En fait, c'est lors des dernières semaines de compétition qu'il s'impose réellement dans sa formation : en marquant plusieurs buts et en en provoquant d'autres, il permet à Troyes de croire au maintien lors de la dernière journée. Ce qui n'arrivera malheureusement pas. Aux dernières nouvelles, Bahebeck devrait lui rester en L1 puisque la Voix du Nord a annoncé qu'il allait être prêté à Valenciennes la saison prochaine.
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas