Pages: 1 ... 7 8 [9] 10   Bas de page
Ce sujet n'a pas encore été noté !
Vous n'avez pas encore noté ce sujet. Choisissez une note :
Auteur Fil de discussion: Présidentielles 2012  (Lu 58445 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
super-mario
Membre bavard PSG MAG'
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 145



Voir le profil
« Répondre #120 le: 17 Mai 2012 à 18:35:49 »

Je crains que ce ne soit essentiellement des vacataires qui ne soient recrutés.
Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #121 le: 17 Mai 2012 à 19:25:43 »

petite justification: il n'a jamais parlé de 60.000 profs, mais de 60.000 emplois dans l'education nationale.
Pions, secretaires, conseilleres d'education/d'orientation, assistantes sociales, documentalistes....
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #122 le: 18 Mai 2012 à 12:37:14 »

petite justification: il n'a jamais parlé de 60.000 profs, mais de 60.000 emplois dans l'education nationale.
Pions, secretaires, conseilleres d'education/d'orientation, assistantes sociales, documentalistes....

Ouais, et puis si ça permet d'avoir que 20 élèves par classe au lieu de 30, ce serait pas du luxe non plus, hein.

Sinon, on fera autant d'heure que les autres années : ce sont juste les deux heures d'aide personnalisée (quelle purge ce truc) qui sont remplacées par les mercredi/samedi matin (et avant que M3d se mette à faire des calculs, puisqu'on bosserait 3 heures par matinée et non 2, il y aura un mercredi/samedi chômé sur 4).

« Dernière édition: 18 Mai 2012 à 12:53:54 par Maitre Indy » Journalisée

m3d
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 675



Voir le profil
« Répondre #123 le: 18 Mai 2012 à 13:18:15 »

oui mais des classes de 20 au lieu de 30 c'est utopique: il faudrait multiplier le nb de profs par 1.5....
Le vrai probleme c'est le programme: quel que soit le nombre d'eleves, si la place du francais et des maths est bouffee par l'"initiation musicale", l'"ouverture pedagogique personnelle" et autres conneries, on se retrouve avec des bacheliers qui n'ont pas le niveau du certif de nos parents...
Je dis pas savoir calculer des racines carrees de tete, ou connaitre les conjuguaisons de la 3e personne du subjonctif mode 2 pour les verbes en "endre". Mais faire 6*7 sans calculette, ou ne pas confondre se/ce, et/ai/est, infinitif/participe... c'est quand meme la base!
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #124 le: 18 Mai 2012 à 14:50:02 »

oui mais des classes de 20 au lieu de 30 c'est utopique: il faudrait multiplier le nb de profs par 1.5....
Le vrai probleme c'est le programme: quel que soit le nombre d'eleves, si la place du francais et des maths est bouffee par l'"initiation musicale", l'"ouverture pedagogique personnelle" et autres conneries, on se retrouve avec des bacheliers qui n'ont pas le niveau du certif de nos parents...
Je dis pas savoir calculer des racines carrees de tete, ou connaitre les conjuguaisons de la 3e personne du subjonctif mode 2 pour les verbes en "endre". Mais faire 6*7 sans calculette, ou ne pas confondre se/ce, et/ai/est, infinitif/participe... c'est quand meme la base!

Totalement d'accord avec toi. Les programmes sont un réel problème. En gros, on leur demande d'en savoir autant à la fin du CM2 qu'à la fin de la 3e ou presque (sauf en maths peut-être). Je ne comprends pas pourquoi on nous demande de balayer tout le programme d'histoire, de géo, de sciences... etc, alors qu'ils redémarrent à zéro en 6e.

Un exemple : faire bosser les 18e, 19e et 20e siècles en primaire, c'est une hérésie. Ils ne sont pas encore assez vieux pour tout comprendre et assimiler. Déjà que pour certains adultes, la construction de la république est un mystère alors imaginez pour eux. A la limite, qu'on bosse à fond la préhistoire, le monde antique et le moyen-Âge, qui sont des périodes qui leur parlent beaucoup (dessins animés, histoires... etc) et qu'on laisse le programme à partir de la révolution au collège.
Journalisée

fructis75
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 348



Voir le profil
« Répondre #125 le: 18 Mai 2012 à 17:28:22 »

Qu'on revienne simplement aux bases..Quand je vois que la plupart des nouveau profs ne savent même pas écrire correctement, un comble ! Et pourquoi ? Ce n'est même pas considéré comme éliminatoire dans les épreuves passées afin de devenir prof. Un prof qui ne sait pas écrire , c'est une hérésie. Cela devrait éliminatoire au bac comme a ces concours, on parle de ceux dont c'est le métier de transmettre ce qu'ils ne maitrisent même pas...

Et après on s'étonne de lire des status facebook de ce style :

Citation
et areete de mfair passe pour un menteur sa va menerve smatin jte o commisariat alor commen jaurai pu fair sa les gens y connaise rien et y fon ke parle kan tu se pas di rien

 N'importe quoi...
Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #126 le: 18 Mai 2012 à 23:09:20 »

petite justification: il n'a jamais parlé de 60.000 profs, mais de 60.000 emplois dans l'education nationale.
Pions, secretaires, conseilleres d'education/d'orientation, assistantes sociales, documentalistes....
Que des emplois qui vont drôlement contribuer à remonter le niveau des élèves en orthographe alors...Nous voilà sauvés. Et puis c'est des collègues qui justifient tellement leur salaire. C'est vraiment une bonne idée. On devrait même en prendre 120.000, tiens. C'est bientôt les soldes de toutes façons...

PS : dans ma classe de seconde l'an dernier c'était pas 30 mais 37 élèves. Miam-miam. Quand on sait qu'il y a 18 tables de 2 dans les salles de mon lycée, on imagine combien c'était pratique. Alors 20 par classe comme objectif, et vu le budget déjà monstrueux de l'éduc nat, ça me semble illusoire.
Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #127 le: 19 Mai 2012 à 07:55:54 »

Les profs râleraient quand meme avec 20 élèves car avec 18 tables pour 20, ils be sauraient pas comment faire  Gros sourire
Journalisée

Arno P-E
Administrateur PSGMAG.NET
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 419



Voir le profil
« Répondre #128 le: 20 Mai 2012 à 11:15:04 »

Les profs râleraient quand meme avec 20 élèves car avec 18 tables pour 20, ils be sauraient pas comment faire  Gros sourire
Pas impossible Crise de rire.

Quand tu corriges le bac (youpi, ça me prend jusqu'au 11/07 cette année, alors les mecs qui me parlent de la reconquête du mois de juin me filent juste des envies de meurtre Tirer la langue...), tu vois les dossiers de tous les élèves. Y compris ceux du privé Vérifier. Et dans les dossiers tu as l'effectif de la classe. Et là, tu sais pourquoi les gens payent : la qualité de l'enseignement est pas meilleure (les concours de recrutement sont les mêmes, on passe la même épreuve sur le même sujet, mais les barres d'admission sont plus basses dans le privé, au moins en maths) mais alors le nombre d'élèves par classes est parfois dingue Oh !.

Dans les établissements genre "Notre Dame des Oiseaux" (oui, ça existe) ils sont à 10-15 par classe en terminale S. Parfois moins, j'ai déjà vu 7. Cette année j'ai déjà trop de chance ils ne sont que 31 dans la mienne. Et encore, les T-S ils sont en général gentils, ça se gère facilement. Alors à 10... J'imagine même pas tout ce que je pourrais faire avec eux ! Et trois fois moins de copies à corriger, raaahhhhh Je bande....
Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #129 le: 20 Mai 2012 à 16:44:53 »

...

Laisse Arno. Ils ne peuvent pas nous comprendre.
Journalisée

papy_tergnier
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 516


Voir le profil
« Répondre #130 le: 24 Mai 2012 à 11:27:48 »

Et quand c'est pas plus de 30 par classe c'est des classes en province qui ferment et donc tu as des enfants qui doivent se lever plus tôt pour aller à l'école du village voisin qui est beaucoup plus loin.

Par contre c'est intéressant l'analyse public vs privé afin de voir quels sont les différences qui sont à la cause de la différence de niveau.
Il faut aussi dire en règle générale que l'environnement social n'est pas le même les enfants du privé et ceux du public et cela peut avoir un impact.

Journalisée

Maitre Indy
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 741


Voir le profil WWW
« Répondre #131 le: 24 Mai 2012 à 13:29:14 »

Par contre c'est intéressant l'analyse public vs privé afin de voir quels sont les différences qui sont à la cause de la différence de niveau.
Il faut aussi dire en règle générale que l'environnement social n'est pas le même les enfants du privé et ceux du public et cela peut avoir un impact.

Faut arrêter de croire que le privé a de meilleurs résultats et qu'il accueille des enfants plus "bourgeois", surtout au niveau du primaire et du collège. Les enfants que je vois partir dans le privé sont pour 90% d'entre eux des gamins en grande difficulté scolaire et dont les parents estiment que l'école publique ne sera pas capable de leur apporter une aide suffisante.

Or, parmi ces fameux 90% de gamins, beaucoup sont en situation d'échec car leur comportement déviant ne leur permet pas de réussir.

Au final, je ne pense pas que les écoles privées soient spécialement mieux fréquentées que notre bonne vieille école publique.

Par ailleurs, les résultats, toujours dans la génération école-collège, ne sont pas forcément meilleurs dans le privé que dans le public. Les fameuses évaluations nationales peuvent en témoigner.
Après, pour ce qui est des résultats au bac, ce n'est pas très difficile d'obtenir de bons pourcentages quand on demande aux moins bons éléments de s'inscrire en candidat libre Clin d'oeil

Par contre, ce que le privé offre de plus, c'est un taux d'accueil bien meilleur. Le nombre d'enfants par classe est sensiblement inférieur, ce qui permet évidemment d'enseigner dans de meilleures conditions.
Journalisée

Shinichi
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 917



Voir le profil
« Répondre #132 le: 24 Mai 2012 à 13:41:19 »

M'en fous mon fils ira dans le prive... Chez masta... Classe limite a un voire deux élèves, cours sur l'histoire du PSG tous les jours, pronostiques en début de saison sur le futur champion...
Journalisée

papy_tergnier
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 516


Voir le profil
« Répondre #133 le: 24 Mai 2012 à 13:56:16 »

Tu as des sources chiffrées Indy sur ton ressenti ?

Ca m'intéresserait

J'ai pas encore tout lu mais j'ai trouvé ce document qui indique quand même que ce n'est pas la même population entre école privé et école publique et que c'est justement cette différence qui implique la différence de résultats.

http://ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/revue66/question15.pdf
Journalisée

7homa5
Pilier PSG MAG'
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 123


Voir le profil
« Répondre #134 le: 24 Mai 2012 à 14:31:51 »

Je ne suis pas très renseigné sur le sujet mais je crois que vous avez tous les deux raison :
> Les élèves qui vont dans le privé sont parfois des élèves en grande difficulté et le privé ne les aide pas forcément beaucoup plus.
> Pour inscrire son enfant dans le privé, cela implique aux parents de se saigner, ce qui n'est pas possible pour tout le monde. Donc la fréquentation publique et privé n'est pas la même.

Autre point important : N'existe-t-il pas plusieurs "niveaux" d'école privées ? Je suppose que toutes n'ont pas la réputation (et le prix) de Stanislas à Paris, par exemple. Cette différence de niveaux induit probablement des catégories de public différentes. Et donc une variété de résultats lorsqu'on compare les écoles privées entre elles.
Journalisée

Pages: 1 ... 7 8 [9] 10   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2008, Simple Machines | Infos PSG | Football-Foot | Pronos foot
Thème PSGMAG.NET by Satanas